Haine et Passion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Haine et Passions
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original
Titre original Guiding Light
Genre Soap opera
Création Irna Phillips
Emmons Carlson
Nb. de saisons 72
Nb. d'épisodes 18 262

Production

Durée

20 minutes (1937-1977)

40 minutes (1977-2009)
Production Lucy Ferri Rittenberg (1952–75)
Allen M. Potter (1976–82)
Gail Kobe (1982–86)
Joe Willmore (1986–89)
Robert Calhoun (1989–91)
Jill Farren Phelps (1991–95)
Michael Laibson (1995–96)
Paul Rauch (1996–2002)
John Conboy (2002–04)
Ellen Wheeler (2004–09)

Diffusion

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Diff. originale (télévision)

Haine et Passions et Les Vertiges de la Passion (Guiding Light) est un feuilleton télévisé américain en 15 762 épisodes créé par Irna Phillips et Emmons Carlson et diffusé du au sur le réseau CBS.

Sa toute première apparition est retransmise dès le jusqu'au sur NBC Radio puis du au sur CBS Radio.

Haine et passions était le premier feuilleton le plus ancien de l'histoire de la télévision avant As the World Turns, Hôpital central, Des jours et des vies, Les Feux de l'amour et Amour, Gloire et Beauté

Aux États-Unis, il était le premier feuilleton en audimétrie de 1956 à 1958.

Il s'achève le après 57 ans, il compte 15 762 épisodes diffusés sur le réseau CBS.

Ce feuilleton avait démarré bien avant la télévision, d'abord à la radio entre 1937 et 1946 sur NBC Radio et entre 1947 et 1956 sur CBS Radio.

Au total, en comptant tout son passage de la radio à la télévision, il a duré 72 ans avec en réalité 18 262 épisodes. Il comporte ainsi la plus grande longévité jamais atteinte et le plus grand nombre d'épisode dans le monde des soap operas.

Il est actuellement le premier feuilleton qui a le plus d'épisodes devant Hôpital central.

En France, le feuilleton a été partiellement diffusé du [1](à partir de l'épisode 9 000 environ) au [2], sous le titre Haine et Passions sur TF1. Puis, du [3] (à partir de l'épisode 13 815 environ) au [4], sous le titre Les Vertiges de la passion sur France 3.

Historique[modifier | modifier le code]

Sur le modèle de l'accord passé en 1981 entre Silvio Berlusconi et Procter & Gamble, le lessivier à céder à TF1 en 1987, les droits des séries Haine et Passion et C'est déjà demain en échange d'espaces publicitaires d'une valeur de 270 000 francs par jour[5],[6],[7].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce feuilleton met en scène la vie des familles Bauer, puis Spaulding, Chamberlain, Reardon, Lewis dans la ville imaginaire de Springfield (en).

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Sponsorisé par la société Procter & Gamble, ce soap opera est le plus ancien de l'histoire de la télévision américaine[8].

Le , CBS informe qu'elle met un point final au feuilleton, le plus long de l'histoire des soap operas[9]. L'ultime épisode fut diffusé le sur CBS. En cause : la restriction budgétaire et le mode de vie du public qui a bien changé en 57 ans.

Le couple formé d'Olivia (Crystal Chappell) et de Natalia (Jessica Leccia) est désigné par le mot-valise Otalia (en).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Marcillac, Chronique de la Télévision, Éditions Chronique, (ISBN 2-905969-76-8), p. 257.
  2. [1] sur humanite.fr, .
  3. « Fiche Ina.fr », sur ina.fr, consultée le 19 septembre 2013.
  4. « Fiche Ina.fr », sur ina.fr, consultée le 19 septembre 2013.
  5. Armand Mattelart, L'internationale publicitaire, La Découverte, (ISBN 2-7071-1851-6 et 978-2-7071-1851-6, OCLC 299424593, lire en ligne)
  6. Armand Mattelart et Michèle Mattelart, The Carnival of Images: Brazilian Television Fiction, Praeger, (OCLC 299424593, ASIN B001FOPTRO, lire en ligne)
  7. Michael Bierut, Now You See It and Other Essays on Design, Princeton Architectural Press, (OCLC 299424593, ASIN B001FOPTRO, lire en ligne)
  8. (en) Site du Guinness World Records - Rubrique Arts & Media.
  9. (en) Bill Carter, " « "CBS Turns Out 'Guiding Light'" », The New York Times,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]