Un tueur pour cible

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un tueur pour cible
Titre québécois Refus de tuer
Titre original The Replacement Killers
Réalisation Antoine Fuqua
Scénario Ken Sanzel
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Bernie Brillstein/Brad Grey
WCG Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre action
policier
thriller
Durée Monde 87 minutes
Drapeau des États-Unis États-Unis 96 minutes
Sortie 1998

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un tueur pour cible (titre original : The Replacement Killers) ou Refus de tuer au Québec, est un film d'action film américain réalisé par Antoine Fuqua, avec Chow Yun-fat et Mira Sorvino dans les rôles principaux.

Synopsis[modifier | modifier le code]

John Lee, tueur à gages au service de la triade chinoise de Terence Wei, refuse de tuer le fils de l'inspecteur de police Zedkov pour venger la mort de Peter Wei, abattu lors d'une descente de police. Contraint de fuir, Lee fait ensuite équipe avec une faussaire en passeport (Meg Coburn) pour affronter les tueurs (Ryker et Collins) venus le remplacer...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende : Version française (VF) sur VoxoFilm[1] et Version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[2]

Le doublage français du film est différent dans la version longue.

Commentaire[modifier | modifier le code]

  • C'est le premier film réalisé par Antoine Fuqua et le premier film de Chow Yun-fat tourné aux États-Unis.
  • Le film fait partie de la longue séries d'œuvres cinématographiques fortement inspirées par Le Samouraï de Jean-Pierre Melville, à tel point que les gants blancs portés par Chow Yun-fat sont une réminiscence directe de ceux portés par Alain Delon.
  • John Woo, producteur exécutif du film, conseilla Antoine Fuqua durant les prises de vue. Son influence est notable : style visuel, chorégraphie des combats, omniprésence du Beretta 92 et surenchère de coups de feu (dans la scène du lav'auto, Chow Yun-fat tire 32 balles sans recharger son arme, qui ne contient que 16 balles maximum).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche du doublage français du film », consultée le 5 juillet 2015
  2. « Fiche du doublage québécois du film », consultée le 5 juillet 2015

Lien externe[modifier | modifier le code]