Longue Marche 5

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Longue Marche 5
Données générales
Pays d’origine République populaire de Chine
Constructeur Académie chinoise de technologie des lanceurs
Premier vol vers septembre 2016
Période développement 2007-2015
Statut développement
Lancements (échecs) 0/0
Hauteur 53,66 m.
Diamètre 5 m.
Masse au décollage 837 t.
Étage(s) 2
Base(s) de lancement Wenchang
Version décrite CZ-5
Autres versions CZ-5B
Charge utile
Orbite basse 23 t.
Orbite héliosynchrone 15 t.
Transfert géostationnaire (GTO) 13 t.
Dimension coiffe 20,5 x 5,2 (dia.) m
Motorisation
Ergols Kérosène / LOX
Hydrogène liquide/LOX
Propulseurs d'appoint 4 x CZ-5-300 : 2xYF-100
1er étage CZ-5-500 : 2xYF-77
2e étage CZ-5-HO : 2xYF-75D
Missions
Station spatiale, sondes spatiales
Les lanceurs Longue Marche 7 et Longue Marche 5 (à droite) : le corps des fusées présentées a un diamètre compris entre 3,35 m et 5 m.

La fusée Longue Marche 5 ou CZ-5 (acronyme de l'appellation chinoise Changzheng 5) est un lanceur lourd chinois capable de placer une charge utile de 25 tonnes en orbite basse et de 13 tonnes en orbite de transfert géostationnaire. Avec la fusée légère Longue Marche 6 et la fusée de moyenne puissance Longue Marche 7 la CZ-5 fait partie de la nouvelle génération de fusées chinoises qui doit progressivement remplacer à la fin des années 2010 la famille des lanceurs Longue Marche 2,3 et 4 développée au début du programme spatial chinois. La CZ-5 utilise de nouveaux moteurs performants et brulant un mélange semi-cryogénique kérosène / oxygène liquide. Il constitue une classe de lanceurs, dont la Chine ne disposait pas jusque là, et qui permettra à ce pays de lancer les modules de la version lourde de la station spatiale chinoise Tiangong-3 ainsi que des missions ambitieuses d'exploration du système solaire. Le premier lancement est prévu pour 2016 depuis la nouvelle base de lancement base de lancement de Wenchang située dans l'île de Hainan dans le sud-ouest de la Chine.

Historique[modifier | modifier le code]

Les lanceurs chinois existants dérivés de missiles balistiques intercontinentaux sont peu performants par rapport aux lanceurs des autres nations spatiales et utilisent des ergols UDMH/NO2 polluants et aujourd'hui coûteux[1]. Par ailleurs il manquait à la Chine un lanceur lourd capable de placer en orbite basse ou géostationnaire des satellites, sondes spatiales et vaisseaux du programme spatiale habité habité chinois et pouvant répondre aux besoins des missions des vingt à trente prochaines années. Le développement d'une nouvelle famille de lanceurs désignée Longue Marche 5 et comprenant notamment un lanceur lourd a été annoncé par le gouvernement chinois en février 2001 avec comme objectif un premier lancement en 2008. Mais les moyens financiers correspondant ne sont débloqués qu'en 2007.

La construction d'une nouvelle usine dédiée à la fabrication du nouveau lanceur démarre en octobre 2007 dans la ville de Tianjin. Située à côté des installations portuaires de cette ville côtière pour faciliter la logistique du transport jusqu'à la base de lancement en construction dans l'île de Hainan. Cette implantation permet d'utiliser la voie maritime pour le transport jusqu'à la base de lancement des étages de 5,2 mètres de diamètre dont l'encombrement est incompatible avec le transport par voie ferrée. La nouvelle usine, dont le coût est estimé à 650 millions de dollars américains, aura une superficie totale de 500 000 m². La première tranche devrait être achevée en 2009. Le développement des moteurs a commencé en 2001 et les tests au banc d'essais lancés en 2005 se sont achevés mi-2007. Le premier lancement de la CZ-5 reporté à plusieurs reprises est prévu pour septembre 2016[2].

La famille de lanceurs Longue Marche 5[modifier | modifier le code]

La famille Longue Marche 5 comprend initialement des lanceurs dont la capacité d'emport des fusées CZ-5 s'échelonne selon les versions de 10 tonnes à 25 tonnes en orbite basse et de 6 tonnes à 14 tonnes en orbite de transfert géostationnaire et qui partage de nombreux composants communs comme les moteurs ou les étages. Tout en conservant le principe des composants communs les différentes versions de lanceurs de cette famille ont reçu par la suite des désignations différentes et la Longue Marche 5 ne désigne plus désormais que la version lourde qui est donc la seule décrite dans cet article. Pour les autres membres de cette famille, on consultera les articles Longue Marche 6 (lanceur léger) et Longue Marche 7 (lanceur moyen)[3],[4].

Composants communs aux lanceurs de la génération Longue Marche 5[5],[6],[7]
Composant Origine Longue Marche 5 Longue Marche 6 Longue Marche 7
Charge utile orbite basse : 23 tonnes 1,5 tonnes 13,5 tonnes
Moteur YF-100 Nouveau Propulseurs d'appoint 1er étage - Propulseurs d'appoint
- 1er étage
Moteur YF-115 Nouveau - 2ème étage étage supérieur
Moteur YF-75 Longue Marche 3 2ème étage - -

Versions[modifier | modifier le code]

Le lanceur lourd Longue Marche 5 est décliné en deux versions. La version de base (CZ-5) comporte deux étages centraux et quatre propulseurs d'appoint ; il sera utilisée pour desservir l'orbite héliosynchrone et les orbites hautes. La version CZ-5B se différencie par l'absence de second étage : elle est utilisée pour placer en orbite basse des charges utiles lourdes pouvant aller jusqu'à 23 tonnes[5].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les deux versions de la fusée CZ-5 comprennent 1 ou 2 étages centraux d'un diamètre maximum de 5 mètres associés à des propulseurs d'appoint. La version la plus puissante a une hauteur de 57 mètres pour un poids de 867 tonnes. Quatre propulseurs d'appoint d'un diamètre de 3,35 mètres sont accolés au premier étage. Deux nouveaux moteurs-fusées ont été développés pour motoriser le premier étage et les boosters : le YF-100 est un moteur de 120 tonnes de poussée utilisant un mélange Oxygène liquide/kérosène tandis que le moteur YF-77 fournit 137 tonnes de poussée et utilise un mélange Hydrogène liquide/Oxygène liquide. Le deuxième étage utilise une version améliorée du moteur YF-75 (YF-75D) utilisé sur les lanceurs existants qui doit atteindre 20 tonnes de poussée. La fusée est conçue pour un taux de fiabilité de 98 % (les fusées chinoises actuelles ont un taux de 91 %)[8],[5].

Pour placer des engins spatiaux sur une orbite haute, le modèle de base pourra utiliser un troisième étage, pouvant être rallumé au moins une fois, dérivé de l'étage Yuanzheng-1 utilisé par la fusée Longue Marche 3 depuis 2015. L'étage Yuanzheng-2 utilise ne pire de moteurs-fusées YF-50D brulant un mélange hypergolique de UDMH et de peroxyde d'azote. Chaque moteur a une poussée de 6,5 kN et une impulsion spécifique dans le vide de 315,5 secondes[5].

Comparatif des caractéristiques des versions [5]
Version CZ-5 CZ-5B
Caractéristiques générales
Etages 2,5 1,5
Hauteur 57 m. 53 7 m
Diamètre 5,2 m.
Masse au lancement 867 t 837 t
Poussée 10 565 kN
Charge utile orbite héliosynchrone : 15 t.
orbite de transfert géostationnaire : 13 t.
orbite basse : 23 t.
Coiffe
Hauteur 12,3 m. / 20,5 m.
Diamètre 5,2 m.
Masse  ?
Propulseurs d'appoint
Désignation CZ-5-300
Nombre 4
Hauteur 27,6 m.
Diamètre 3,35 m.
Masse totale (dont ergols) K-3-1 : 616 t
(560 t. ergols)
Propulsion 2 x YF-100 par propulseur
(poussée totale 4821 kN)
Ergols Kérosène et Oxygène liquide
Durée de combustion 170 s.
1er étage
Désignation H-5-1
Hauteur 31 m.
Diamètre 5 m.
Masse au lancement (dont ergols) 173 t. (158,6 t. ergols)
Propulsion YF-77 x 2 (poussée : 1373 kN x 2)
Ergols Hydrogène et Oxygène liquide
Durée de combustion 485 s.
2e étage
Désignation H-5-2 -
Hauteur 10 m. -
Diamètre 5 m. -
Masse au lancement (dont ergols) 29,5 t. (27,5 t. ergols) -
Propulsion YF-75D (poussée 196 kN) -
Ergols Hydrogène et Oxygène liquide -
Durée de la combustion 600 s. -


Historique des missions[modifier | modifier le code]

Lancements réalisés et planifiés
Date (UTC) N° Vol Modèle Charge utile Type Masse Orbite Commentaire
vers septembre 2016 1 CZ-5 Vol inaugural du lanceur
vers 2018 CZ-5 Chang'e 4 Sonde spatiale
vers 2018 CZ-5 Chang'e 5 Sonde spatiale
vers 2018 CZ-5 Module central Tiangong 3 Station spatiale env 22 t.
vers 2020 CZ-5 Tianhe Laboratoire spatial env 22 t.
vers 2020 CZ-5 Wentian Laboratoire spatial env 22 t.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site Bernd-leitenberger Langer Marsch 5 (ChangZheng 5)
  2. (en) « New carrier rocket series to be built », China Daily
  3. (en) « ChangZheng 5 (Long March 5) Launch Vehicle », SinoDefence.com,‎ (lire en ligne)
  4. « Space Launch Report: CZ-5 Data Sheet » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Geocities.com, 2 mars 2008
  5. a, b, c, d et e (en) Patric Blau, « Long March 5 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  6. (en) Patric Blau, « Long March 6 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  7. (en) Patric Blau, « Long March 7 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  8. Site Astronautix : la famille de lanceurs Longue Marche 5

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :