Saturn INT-21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saturn INT-21
Lancement de Skylab
Saturn INT-21 était un lanceur à deux étages dérivé de la version Saturn V et a lancé la station spatiale Skylab, le 14 mai 1973.


Fonction Lanceur
Constructeurs Boeing (S-IC)
North American (S-II)
Pays d'origine États-Unis

Taille

Hauteur 80 m (262 ft), sans charge utile
Diamètre 10 m (33 ft)
Masse 2 916 000 kg (6 429 000 lb)
Étages 2

Capacité

Charge utile en LEO 75 000 kg (165 000 lb)

Historique des lancements

Statut Retiré
Sites de lancement LC-39A, Kennedy Space Center
Total des lancements 1
Charge utile notable Skylab

Premier étage - S-IC

Moteurs 5 Rocketdyne F-1
Poussée max 34,02 MN (7 648 000 lbf)
Autonomie 150 secondes
Carburant RP-1/LOX

Deuxième étage - S-II

Moteurs 5 Pratt & Whitney Rocketdyne J-2
Poussée 5 MN (1 000 000 lbf)
Autonomie 360 secondes
Carburant LH2/LOX

La fusée Saturn INT-21 était une étude pour un lanceur orbital américain des années 1970. Sa version dérivée de la fusée Saturn V est réalisée avec le surplus d’équipements du programme Apollo. D'autres variantes comme Saturn INT-20 et Saturn V-23(L) avaient été aussi proposées afin d'utiliser les 2 dernières Saturn V (qui n'ont jamais été lancées).

Saturn INT-21 a été lancée depuis le Centre spatial Kennedy, en Floride, portant la station spatiale Skylab en orbite, à 17h30 GMT, le 14 mai 1973[1]. Cette version était aussi destinée à être utilisée pour d'autres vols dans le programme Apollo Applications Program, et aurait également été utilisée pour lancer d'autres stations spatiales américaines, y compris Skylab B.

Cette version gardait la case à équipements au sommet de l'OWS alors que Saturn INT-21 aurait modifié l'emplacement des cases à équipements au sommet du S-II afin de permettre à INT-21 de transporter des cargaisons ne se fondant pas sur le S-IVB.

Saturn INT-21 et Saturn V avaient en commun le premier et le second étages (S-IC et S-II), mais INT-21 n'avait pas de troisième étage. La case à équipements était donc relocalisée au second étage.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony Young, The Saturn V F-1 Engine, Berlin, Springer-Praxis, , 5e éd. (ISBN 978-0-387-09629-2, LCCN 2008930113), p. 245

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]