Zhuque-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Zhuque-2
Lanceur spatial
Image illustrative de l’article Zhuque-2
Données générales
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Constructeur LandSpace
Premier vol prévu en 2020
Période développement 2016-2020
Statut En cours de développement
Hauteur 48,8 mètres
Diamètre 3,35 mètres
Masse au décollage 216 tonnes
Étage(s) 2
Charge utile
Orbite basse 4 tonnes (200 km)
Orbite héliosynchrone 1,8 tonnes (500 km)
1,5 tonnes (700 km)
Dimension coiffe ? x 3,35 m.
Motorisation
Ergols Méthane et LOX
1er étage 4 x Tianque 12 (268 t. poussée)
2e étage Phoenix

Zhuque-2 ou ZQ-2 est un lanceur chinois de moyenne puissance (4 tonnes en orbite basse) développé par la société LandSpace dont le premier vol est prévu en 2020. Cette fusée d'une masse de 216 tonnes sera propulsé par des moteurs-fusées à ergols liquides brulant un mélange de méthane et d'oxygène liquide mis au point par LandSpace.

Historique[modifier | modifier le code]

LandSpace fait partie des start-up créée au milieu de la décennie 2010 avec l'objectif d'attaquer le marché du lancement des satellites commerciaux. La société a développé un premier micro-lanceur reposant sur des composants fournis par CASC, constructeur des lanceurs Longue Marche Zhuque-1 a effectué un vol unique le 27 septembre 2018 qui a été un échec du à la défaillance du système de contrôle d'attitude du troisième étage. Ce lanceur de 27 tonnes comportant trois étages à propergol solide est capable de placer 300 kilogrammes sur une orbite terrestre basse[1].

CASC a décidé d'interrompre ses livraisons à la suite du premier vol car Zhuque-1 concurrence son propre micro-lanceur Longue Marche 11. Pour remplacer Zhuque-1, LandSpace développe un deuxième lanceur beaucoup plus puissant Zhuque-2 qui repose entièrement sur des développements internes[2]. La société a levé environ 40 millions € sur le marché financier pour développer ses nouveaux moteurs. Des premiers tests sur banc d'essais du moteur Tianque-12 de 80 tonnes de poussée ont eu lieu en janvier 2019[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Zhuque-2 a un masse de 216 tonnes pour une hauteur de 48,8 mètres et un diamètre de 3,35 mètres. Il peut placer sur une orbite basse de 200 kilomètres une charge utile de 4 tonnes, 1,8 tonnes sur une orbite héliosynchrone de 500 kilomètres et 1,5 tonnes sur une orbite héliosynchrone de 700 km. Il comporte deux étages propulsés par deux catégories de moteurs-fusées à ergols liquides brulant un mélange de méthane et d'oxygène liquide. La coiffe a un diamètre de 3,35 mètres. La poussée au décollage est de 268 tonnes[4].

Le premier étage est propulsé par 4 Tianque-12. Celui-ci est un moteur-fusée alimenté par générateur de gaz d'une poussée de 80 tonnes dans le vide avec une impulsion spécifique de 350 secondes dans le vide. Sa masse est de 1,3 tonnes (hauteur de 3,6 mètres) et le rapport de section de la tuyère est de 45 (diamètre maximal 1,5 mètres). Le rapport de mélange est de 3,5[5].

Le deuxième étage est propulsé par un ou plusieurs moteurs Phoenix. Ce moteur-fusée a une poussée de 10 tonnes dans le vide avec une impulsion spécifique de 350 secondes dans le vide. Sa masse est de 350 kg (hauteur de 2,5 mètres) et le diamètre maximal de la tuyère est de 0,9 mètre[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Henri Kenhmann, « LandSpace : Échec du vol inaugural de lanceur ZQ-1 », sur eastpendulum.com,
  2. (en) Stephen Clark, « LandSpace falls short of orbit in private Chinese launch attempt », sur spaceflightnow.com,
  3. (en) Andrew Jones, « Chinese launch startups Landspace and Linkspace carry out engine, rocket hover tests », sur gbtimes,
  4. (en) « ZQ2 », LandSpace (consulté le 6 avril 2019)
  5. (en) « TQ2 », LandSpace (consulté le 6 avril 2019)
  6. (en) « TQ1 », LandSpace (consulté le 6 avril 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]