Black Arrow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Black Arrow
Illustration.
Données générales
Pays d’origine Royaume-Uni
Premier vol 27 juin 1969
Dernier vol 28 octobre 1971
Lancements réussis 2
Lancements ratés 2
Hauteur 13 m (43 pieds)
Diamètre 2 m (6 pieds 7 pouces)
Masse au décollage 18 130 kg (40 000 lbs)
Nombre d’étage(s) 3

Black Arrow est un lanceur britannique développé dans les années 1960 et qui a été utilisé à quatre reprises entre 1969 et 1971. Seul le dernier tir, chargé de placer en orbite le satellite scientifique Prospero, fut un succès. Ce lancement constitue l'unique mise en orbite d'un satellite du Royaume-Uni réalisé par une fusée de fabrication nationale. Le développement du lanceur sera arrêté après le quatrième tir au profit du lanceur américain Scout jugé moins coûteux par le gouvernement britannique de l'époque.

Historique[modifier | modifier le code]

La construction du lanceur Black Arrow est réalisée à l'initiative du Royal Aircraft Establishment : celui-ci propose de construire un lanceur capable de placer une charge de 144 kg en orbite basse afin de mettre au point les techniques nécessaires à l'envoi de vaisseaux plus lourds. À l'automne 1964, le programme reçoit le feu vert du ministre de l'aviation conservateur Julian Amery mais à la suite des élections en octobre de la même année qui portent les travaillistes au pouvoir, le projet est gelé dans le cadre d'un programme de réduction des dépenses. Après de nouvelles élections, le gouvernement donne son accord avec plusieurs amendements dont la réduction du nombre de tirs d'essais de 5 à 3.

L'essentiel des techniques et des systèmes utilisés sur le lanceur Black Arrow avaient été mis au point sur la fusée Black Knight et le missile de croisière Blue Steel. Le nouveau lanceur est conçu de manière à réutiliser les techniques déjà maitrisées pour réduire les coûts et simplifier le processus de développement. Les équipes du programme Black Knight ont été transférées en grande partie sur le programme du lanceur.

Les premiers développements sont réalisés par la société Saunders-Roe qui fusionne avec Westland Aircraft en 1964. Westland devient dans ce contexte l'industriel chef de file du projet et assemble les deux premiers étages à East Cowes sur l'ile de Wight. Bristol Siddeley construit les moteurs des premier et deuxième étages dans son usine de Ansty dans le Warwickshire. Bristol Aerojet produit le troisième étage dans le Somerset.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le Black Arrow est une fusée de 13 m de haut pesant 18,1 tonnes, capable de lancer 135 kg en orbite basse. Elle comportant trois étages. Le premier, d'une longueur de 5,9 m pour un diamètre de 2 m, pèse 14,1 tonnes. Il fonctionne durant 125 secondes, propulsé par un moteur-fusée Gamma 8 à 8 chambres de combustion et 8 tuyères. Sa poussée est comprise entre 218 kN et 251 kN. Les moteurs sont montés par paires sur des cardans à 1 axe, avec 2 paires orientées perpendiculairement aux 2 autres de façon à assurer une poussée vectorielle sur les 3 axes de roulis, tangage et lacet.

Le deuxième étage, d'une hauteur de 3,55 m pour un diamètre de 1,37 m, pèse 3,5 tonnes. Le moteur est le même que celui du premier étage mais avec seulement 2 chambres de combustion et deux tuyères d'une poussée totale de 68 kN, montées solidairement sur cardan 2 axes. Les deux premiers étages brûlent un mélange hypergolique de kérosène et de peroxyde d'hydrogène à haute concentration.

Le troisième étage pèse 500 kg pour un diamètre de 71 cm et une hauteur de 1,3 mètre. Il est équipé d'un moteur à propulsion solide Waxwing d'une poussée de 21 kN durant 30 secondes, allumé après que l'étage a été mis en rotation rapide (180 tours/minute).

Références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]