Water Cycle Observation Mission

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Water Cycle Observation Mission
Satellite d'observation de la Terre
Données générales
Domaine Étude du cycle de l'eau
Statut À l'étude
Autres noms WCOM
Lancement vers 2021
Durée 3 à 5 ans
Caractéristiques techniques
Masse au lancement 1050 kg
Orbite
Orbite Orbite polaire
Altitude ~600 km
Inclinaison 97,79°
Principaux instruments
IMI Radiomètre interféromètre
DPS Scattéromètre
PMI Imageur polarimètre

Water Cycle Observation Mission plus connu sous son acronyme WCOM est un projet de satellite d'observation de la Terre chinois dont l'objectif est d'étudier le cycle de l'eau. Le projet a été sélectionné en 2013 et est en phase de développement en 2019. Son lancement est prévu vers 2021.

Objectif[modifier | modifier le code]

Le cycle de l'eau est un des cycles majeur du système climatique terrestre. La capacité de stockage de l'eau dans l'atmosphère est gouvernée par l'équation de Clausius-Clapeyron selon laquelle celle-ci s'accroît de 7% lorsque la température augmente de 1%. L'objectif de WCOM est de mieux comprendre les processus associés au cycle de l'eau dans ses dimensions à la fois spatiale et temporelle et d'identifier si les changements s'accélèrent dans le contexte du changement climatique. Pour y parvenir, le satellite emporte des instruments permettant de mesurer de manière simultanée et à fréquence rapprochée les paramètres clés de ce cycle : humidité du sol, salinité des océans, évaporation océanique, eau stockée sous forme neige, gel/dégel, vapeur atmosphérique[1],[2].

Caractéristiques techniques du satellite[modifier | modifier le code]

WCOM est un satellite de 1050 kg dont 450 kg de charge utile qui doit être placé sur une orbite polaire de 600 kilomètres avec une inclinaison orbitale de 97,79°. Sa durée de vie est de 3 à 5 ans[2].

Instrumentation[modifier | modifier le code]

Le satellite emporte trois instruments[1] :

  • Le radiomètre interféromètre IMI (Interferometric Microwave Imager) est l'instrument principal. Il mesure l'humidité du sol et la salinité des océans.
  • Le scattéromètre DPS (Dual-frequency Polarized microwave Scatterometer) mesure l'eau stockée sous forme neige et le gel/dégel.
  • L'imageur polarimètre PMI (Polarimetric Microwave Imager) mesure la température, les précipitations, la vapeur d'eau, les corrections atmosphériques et assure la continuité avec les données historiques.
Principales caractéristiques des instruments[1]
Caractéristique IMI PMI DPS
Fréquences (GHz) L, S, C (1,4 2,4 6,8 C W (7,2 10,65 18,7 23,8 37 89) X, KU (9,6, 14/17)
Résolution spatiale L:50 km S:30 km C:15 km 4 à 50 (selon fréquences) 2 à 5 (par calcul)
Fauchée > 1000 km
Polarisation Polarisation complète
Sensibilité 0,1 à 0,2 K 0,3 à 0,5 K 0,5 dB
Résolution temporelle (jours) 2 à 3

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Jiancheng Shi et all, « A Water Cycle Observation Mission (WCOM) »,‎ 6-9 février 2017
  2. a et b (en) Chi WANG, « Current and Future Space Science Programs in China (2018) », , p. 37

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Jiancheng Shi, Xiaolong Dong, Tianjie Zhao, Yang Du et al., « The water cycle observation mission (WCOM): Overview », 2016 IEEE International Geoscience and Remote Sensing Symposium (IGARSS),‎ , p. 1-9 (DOI 10.1109/IGARSS.2016.7729886, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Présentation de la mission (2017)