Comparaison de lanceurs lourds

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette comparaison des lanceurs lourds présente les principales caractéristiques des lanceurs capables de placer au moins 20 000 kg (20 tonnes) sur orbite basse.

Lanceurs opérationnels[modifier | modifier le code]

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Falcon Heavy Drapeau des États-Unis États-Unis SpaceX 63 800[1] (consommable)[2] 26 700[1] (consommable)[2]
8 000(réutilisable)[3]
16 000(semi-réutilisable)[4]
90[5] (réutilisable)[3]
150 M USD (consommable)[2]
1/1 vol de qualification réussi
Delta IV Heavy Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 28 790 14 220 8/9 Opérationnel
Longue marche 5 Drapeau de la République populaire de Chine Chine Académie chinoise de technologie des lanceurs (CALT) 25 000[6] 14 000[6] 1/2 vol de qualification réussi
Ariane 5 Europe ESA ArianeGroup 21 000[7] 10 700 94/96[8] Opérationnel
Angara A5 Drapeau de la Russie Russie GNPKZ Krounitchev 24 500 6 600 1/1 1 vol de qualification effectué
Proton Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Russie Russie
GNPKZ Krounitchev 21 600[9] 6 000 85[10] 4 302[10] 18 359[10] 290/330 Opérationnel

Lanceurs en développement[modifier | modifier le code]

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vol inaugural planifié Vols réussis/Nbre de vols total Statut
BFR Drapeau des États-Unis États-Unis SpaceX 150 000 2020 0/0 Développement
Space Launch System Drapeau des États-Unis États-Unis NASA 70 à 130 tonnes 2019 0/0 Développement
New Glenn Drapeau des États-Unis États-Unis Blue Origin 45 000 13 000 2020 0/0 Développement
Vulcan Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 29 000 15 000 2019 0/0 Développement
Ariane 6 Europe ESA ArianeGroup 5 000[11](A62)
10 500 (A64)
2020 0/0 Développement

Lanceurs retirés du service[modifier | modifier le code]

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Masse sur
TLI[12]
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Saturn V Drapeau des États-Unis États-Unis Boeing (S-IC)
North American (S-II)
Douglas (S-IVB)
140 000 47 000 13/13 Retiré
Navette spatiale américaine Drapeau des États-Unis États-Unis Thiokol (SRBs)
Martin Marietta (ET)
Rockwell International (Orbiter)
24 500
(133 500 avec orbiteur)
3 810 300[10] 10 416[10] 50 874[10] 132/135[13] Retiré
Energia Drapeau de l'URSS Union soviétique RKK Energia 105 000 [14] 2/2[15],[16]
Retiré
N1 Drapeau de l'URSS Union soviétique 95 000 0/4 Retiré
Saturn INT-21 Drapeau des États-Unis États-Unis Boeing (S-IC)
North American (S-II)
75 000 1/1 Retiré
Titan IVB Drapeau des États-Unis États-Unis Lockheed Martin 21 682[17] 5 761[17]
(9 000 avec l'étage supérieur)
250 - 350[17] 11 530 - 13 836 43 395 - 60 753 15/17 Retiré

Projets abandonnés[modifier | modifier le code]

Lanceur Pays ou Agence multinationale Constructeur Masse sur
LEO
(kg)
Masse sur
GTO
(kg)
Coût
(Millions US$)
Coût/kg
(LEO)
Coût/kg
(GTO)
Vols réussis/Nbre de vols total Statut
Ares V Drapeau des États-Unis États-Unis Alliant Techsystems
TBD
130 000 0/0 Projet abandonné
Atlas V HLV Drapeau des États-Unis États-Unis United Launch Alliance 29 420[18] 13 000[18] 0/0 Projet abandonné
Ariane 5 ME Europe ESA EADS Astrium 23 000 12 000 0/0 Projet abandonné

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Rémy Decourt, « SpaceX va faire décoller le Falcon Heavy, le lanceur le plus puissant au monde », Futura-sciences,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c Version consommable : sans récupération des boosters et des étages
  3. a et b Version réutilisable : avec récupération des boosters et du premier étage par rétrofusées
  4. Version semi-réutilisable : avec la récupération uniquement des boosters latéraux par rétrofusées et sans récupération des étages
  5. « FALCON 9 HEAVY OVERVIEW », SpaceX (consulté le 14 février 2018)
  6. a et b (en) « New carrier rocket series to be built », China Daily,‎ (lire en ligne)
  7. « Ariane 5 Users Manual, Issue 4, P. 39 (ISS orbit) », Arianespace (consulté le 13 novembre 2007)
  8. Au 12 décembre 2017
  9. « Proton Launch System Mission Planner’s Guide, LKEB-9812-1990 », International Launch Services (consulté le 12 novembre 2007)
  10. a, b, c, d, e et f « Space Transportation Costs: Trends in Price Per Pound to Orbit 1990-2000 », Futron (consulté le 22 décembre 2007)
  11. « Ariane 6 - Les chiffres clés », sur cnes.fr
  12. « Trans-lunar injection »
  13. Space Launch Report - Active Launch Vehicle Reliability Statistics
  14. « S.P.Korolev RSC Energia - LAUNCHERS », Energia
  15. (en) Vassili Petrovitch, « Polyus Description »
  16. (en) « Encyclopedia Astronautica - Energia », sur astronautix.com (consulté le 4 septembre 2017)
  17. a, b et c (en) « Fact Sheet - TITAN IVB », United States Air Force (consulté le 12 novembre 2007)
  18. a et b « Atlas Product Sheet, FINAL », United Launch Alliance (consulté le 12 décembre 2007)