Yaogan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yaogan ou Yaogan Weixing (en chinois satellite de télédétection) est une famille de satellites de reconnaissance militaires chinois dont le premier exemplaire a été lancé en 2006. Officiellement les autorités chinoises définissent les satellites Yaogang comme des satellites d'observation destinés à l'évaluation des récoltes, prévention des désastres, planification urbaine et expérimentation scientifiques. Mais il est généralement admis, compte tenu de leur orbite, charge utile et rythme de lancement, que ces satellites sont en réalité des satellite de reconnaissance militaires.

Les Yaogan peuvent être subdivisés en 10 sous-séries. Selon les versions, ils sont équipés soit d'instruments optiques, soit d'un radar à synthèse d'ouverture. Certains sont soupçonné d'accueillir une charge utile de recueil électromagnétique (ELINT). Les satellites optiques sont lancés par des fusées Longue Marche 2 généralement mais pas toujours depuis la base de lancement de Jiuquan tandis que les satellites radar sont lancés depuis la base de lancement de Taiyuan par des fusées Longue Marche 4. Les satellites Yaogan sont généralement placés sur une orbite polaire.

Entre 2006 et 2015, 26 lancements de satellites Yaogan ont été effectués.

Sous-séries[modifier | modifier le code]

Yaogan 1, 3, 10 et 29[modifier | modifier le code]

La première version du satellite avec radar à synthèse d'ouverture a été lancée à deux reprises en 2006 (Yaogan 1) et 2007 (Yaogan 3) par une fusée Longue Marche 4C depuis Taiyuan. Une coiffe agrandie (longueur 10 mètres, diamètre 3,8 mètres) a été développée pour le lancement de ces satellites. Le satellite qui est peut-être baptisé Jianbing 5 par les militaires chinois a été développé par l'établissement SAST de Shangaï. Le développement sur le radar remonte à la fin des années 1980 avec un premier prototype en 1991. Le radar qui fonctionne en bande L a deux résolutions : 5 mètres en haute résolution avec un champ optique de 40 km et 20 mètres avec un champ optique de 100 km. Le satellite a une masse de 2,7 tonnes et une durée de vie de 2 ans. Les deux satellites ne sont plus opérationnels. Le premier satellite est tombé en panne suite à une explosion interne en 2010 et a eu une durée de vie de 3,1 ans[1],[2].

En 2010, un autre satellite Radar est lancé : le Yaogan 10.

Le satellite Yaogan 29 (Jianbing X 1), lancé en 2015, est également un satellite avec radar à synthèse d'ouverture. Placé sur l'orbite des satellites de type Yaogan 1, il présente toutefois un design différent de ces satellites[3].

Yaogan 2, 4, 7, 11, 24 et 30[modifier | modifier le code]

La deuxième série de satellites Yaogan embarque des instruments optiques. Le premier exemplaire Yaogan 2 a été lancé depuis Jiuquan par une fusée Longue Marche 2D en 2007. Trois autres exemplaires ont été lancés par la suite : Yaogan 4 en 2008, Yaogan 7 en 2009 et Yaogan 11 en 2012. Les deux premiers exemplaires ne sont plus en service (janvier 2012). Ce satellite, baptisé par les militaires chinois Jianbing 6, utilise une plateforme pour mini-satellite CAST-2000 stabilisée 3 axes et disposant de capacités de manœuvre en orbite. Le satellite est placé sur une orbite polaire de 638x664 km avec une inclinaison de 97,9°. Selon les journaux chinois, la résolution serait de 1,5 mètres soit deux fois meilleure que celle de la série Ziyuan (en) pour une masse divisée par 5. Les données recueillies sont transmises en bande S et les mesures télémétriques en bande X. Le satellite vénézuélien VRSS-1 (en) aurait été développé par l'industrie chinoise sur la base du Yaogan 2[4],[5].

Yaogan 5, 12 et 21[modifier | modifier le code]

Le satellite Yaogan 5 (satellite de reconnaissance Jianbing 8 pour les militaires chinois) représente la deuxième génération de satellites Yaogan équipée avec des instruments optiques. Il pourrait avoir été développer pour remplacer les satellites de reconnaissance Ziyuan 2 (Jianbing 3 pour les militaires). Deux exemplaires ont été lancés depuis la base de Taiyuan par une fusée Longue Marche 4B (janvier 2012) : Yaogan 5 en 2008 et Yaogan 12 en 2011. L'optique aurait une résolution de 1 mètre. Les satellites circulent sur une orbite polaire de 481 × 498 km avec une inclinaison de 97,3° [6],[7].

Yaogan 6, 13, 18 et 23[modifier | modifier le code]

Le satellite Yaogan 6 représente la deuxième génération de satellites Yaogan équipée avec un radar à synthèse d'ouverture. La résolution de cette version atteint 1,5 mètre. Le premier satellite Yaogan 6 a été lancé le 22 avril 2009 depuis Taiyuan par une fusée Longue Marche 2D. Le satellite a été placé sur une orbite circulaire de 500 km avec une inclinaison de 97,6°. Trois autres satellites de cette série ont été lancés (janvier 2012) : Yaogan 8 lancé en 2009 par une fusée Longue Marche 4C avec un mini satellite expérimental Xiwang 1 a été placé sur une orbite circulaire de 1 200 km avec une inclinaison de 100,4°. Lancé en aout 2010 par une fusée Longue Marche 4C, Yaogan 10 a été placé sur une orbite circulaire de 634 km avec une inclinaison de 97,8°. Yaogan 13 a été placé en novembre 2011 par une fusée Longue Marce 2C sur une orbite de 510 km avec une inclinaison de 97,1°[8],[9].

Yaogan 8, 15, 19, 22 et 27[modifier | modifier le code]

[10]

Yaogan 9, 16, 17, 20, 25 et 31[modifier | modifier le code]

Connus également sous le nom de Jianbing 8 (JB-8) par les militaires chinois.

Une constellation de type "Yaogan 9" consiste en un triplet de satellites, tous lancés par le même lanceur, évoluant en formation sur une orbite circulaire à une altitude de 1 080 km environ et avec une inclinaison de 63,4°. Le principe retenu serait qu'un des satellites dispose des instruments optiques alors que le deuxième est équipé d'un radar à synthèse d'ouverture et que le troisième pourrait disposer d'instruments de recueil électromagnétique (SIGINT/ELINT). L'objectif de cette constellation pourrait être la surveillance des flottes de navires militaires, dans une zone comprise entre l et la désignation de cibles pour des missiles anti-navires trans-horizon[11],[12]. Les paramètres orbitaux, le nombre de satellites et la mission supposée d'une telle constellation sont à rapprocher de la constellation américaine NOSS.

La première constellation de ce type, Yaogan 9, a été lancé en mars 2010 depuis Jiuquan, par une fusée Longue Marche 4C.

Yaogan 14 et 28[modifier | modifier le code]

Connus également sous le nom de Jianbing 11 (JB-11) par les militaires chinois.

Les satellites Yaogan 14 et 28 sont les satellites Yaogan évoluant à la plus basse altitude, environ 475 km. Ces satellites, lancés à 3 ans d'intervalle, seraient des satellites d'observation optique[13].

Yaogan 26[modifier | modifier le code]

Le satellite Yaogan 26, connu également sous le nom de Jianbing-121, est un satellite optique lancé en décembre 2014 et placé sur une orbite similaire au Yaogan 5, vers 490 km d'altitude avec une inclinaison du plan d'orbite de 97.4°[14].

Yaogan 30-01, 30-02, 30-03 et 30-04[modifier | modifier le code]

[15]

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

Liste mise à jour le 10 avril 2018

Nom Date
lancement
Charge utile
(hypothèse)
Orbite approximative Type Identificant
NSSDC
Fabricant Site de lancement Lanceur Notes
Yaogan 1 Radar 635637 km, inclinaison 97,9° Yaogan 1 2006-015A SAST Taiyuan Longue Marche 4B Inactif depuis [2]
Yaogan 2 Optique 639663 km, 97,9° Yaogan 2 2007-019A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 3 Radar 635637 km, 97,8° Yaogan 1 2007-055A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 4 Optique 642660 km, 97,9° Yaogan 2 2008-061A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 5 Optique 494501 km, 97,3° Yaogan 5 2008-064A CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 6 Radar 518519 km, 97,6° Yaogan 6 2009-021A SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Yaogan 7 Optique 630666 km, 97,8° Yaogan 2 2009-069A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 8 Optique 1 200 km × 1 212 km, 100,5° Yaogan 8 2009-072A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 9A,
Yaogan 9B,
Yaogan 9C
Optique/Radar/ELINT 1 0891 107 km, 63,4°
(orbite de Yaogan 9C)
Yaogan 9 2010-009A,
2010-009B,
2010-009C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 10 Radar 629627 km, 97.8° Yaogan 6 2010-038A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 11 Optique 670625 km, 98° Yaogan 2 2010-047A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 12 Optique 479 km × 495 km, 97,4° Yaogan 5 2011-066B CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 13 Radar 502 km × 504 km, 97,4° Yaogan 6 2011-072A SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Yaogan 14 Optique 466 km × 479 km, 97.24° Yaogan 14 2012-021 CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 15 Optique 1 198 km × 1 204 km, 100,2° Yaogan 8 2009-072A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 16A,
Yaogan 16B,
Yaogan 16C
Optique/Radar/ELINT 1 085 km × 1 096 km, 63,4° Yaogan 9 2012-066A,
2012-066B,
2012-066C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 17A,
Yaogan 17B,
Yaogan 17C
Optique/Radar/ELINT 1 060 km × 1 119 km, 63,4° Yaogan 9 2013-046A,
2013-046B,
2013-046C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 18 Radar 509 km × 509 km, 97,5° Yaogan 6 2013-059 SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Yaogan 19 Optique 1 119 km × 1 204 km, 100.4° Yaogan 8 2013-065A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 20A,
Yaogan 20B,
Yaogan 20C
Optique/Radar/ELINT 1 086 km × 1 092 km, 63,4° Yaogan 9 2014-047A,
2014-047B,
2014-047C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 21 Optique 476 km × 493 km, 97.42° Yaogan 5 2014-053A CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 22 Optique 1 196 km × 1 209 km, 100,3° Yaogan 8 2014-063A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 23 Radar ? Yaogan 6 2014-071A SAST Taiyuan Longue Marche 2C
Yaogan 24 Optique 625 km × 651 km, 98,1° Yaogan 2 2014-072A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 25A,
Yaogan 25B,
Yaogan 25C
Optique/Radar/ELINT ? Yaogan 9 2014-080A,
2014-080B,
2014-080C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Yaogan 26 Optique ? Yaogan 26 2014-088A ? Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 27 Optique ? Yaogan 8 2015-040A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 28 Optique ? Yaogan 14 2015-064A CAST Taiyuan Longue Marche 4B
Yaogan 29 Radar 615 km × 619 km inclinaison 97,8° Yaogan 1 2015-069A SAST Taiyuan Longue Marche 4C
Yaogan 30 Optique 626 km × 657 km, 98° Yaogan 2 2016-029A CAST Jiuquan Longue Marche 2D
Yaogan 30-01-01,
Yaogan 30-01-02,
Yaogan 30-01-03
ELINT ? 592 km × 601 km, 35° Yaogan 30-01 2017-058A,
2017-058B,
2017-058C
CAST Xichang Longue Marche 2C
Yaogan 30-02-01,
Yaogan 30-02-02,
Yaogan 30-03-02
ELINT ? 592 km × 601 km, 35° Yaogan 30-01 2017-075A,
2017-075B,
2017-075C
CAST Xichang Longue Marche 2C
Yaogan 30-03-01,
Yaogan 30-03-02,
Yaogan 30-03-03
ELINT ? 592 km × 601 km, 35° Yaogan 30-01 2017-085A,
2017-085B,
2017-085C
CAST Xichang Longue Marche 2C
Yaogan 30-04-01,
Yaogan 30-04-02,
Yaogan 30-04-03
ELINT ? 592 km × 601 km, 35° Yaogan 30-01 2018-011B,
2018-011C,
2018-011D
CAST Xichang Longue Marche 2C
Yaogan 31A,
Yaogan 31B,
Yaogan 31C
Optique/Radar/ELINT Yaogan 9 2018-034A,
2018-034B,
2018-034C
CAST Jiuquan Longue Marche 4C
Sources[16],[2],[5],[7],[9],[10],[12],[13],[14],[3],[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yaogan 1 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  2. a, b et c (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 1, 3, 10, 29 (JB-5 1, 2, 3, 4) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  3. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 29 », Gunter's apace page (consulté le 16 octobre 2017)
  4. (en) « Yaogan 2 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  5. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 2, 4, 7, 11, 24 (JB-6 1, 2, 3, 4, 5) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  6. (en) « Yaogan 5 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  7. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 5, 12, 21 (JB-10 1, 2, 3) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  8. (en) « Yaogan 6 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  9. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 6, 13, 18, 23 (JB-7 1, 2, 3, 4) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  10. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 8, 15, 19, 22, 27 (JB-9 1, 2, 3, 4, 5) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  11. (en) « Yaogan 9 », sinodefence.com (consulté le 20 janvier 2012)
  12. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 9, 16, 17, 20, 25 (JB-8 1, 2, 3, 4, 5) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  13. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 14, 28 (JB-11 1, 2) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  14. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 26 (JB-12 1) », Gunter's apace page (consulté le 12 décembre 2015)
  15. a et b (en) Gunter Dirk Krebs, « Yaogan 30-01, 30-02, 30-03 », Gunter's apace page (consulté le 16 octobre 2017)
  16. « Real Time Satellite Tracking », N2YO.com (consulté le 5 mars 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]