Kaituozhe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kaituozhe
lanceur spatial léger
image illustrative de l’article Kaituozhe
Données générales
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Constructeur CASIC
Premier vol septembre 2002
Statut Opérationnel
Lancements (échecs) 3 (2) (maj mai 2017)
Hauteur ?
Diamètre 1,4 m
Masse au décollage ?
Étage(s) 3
Version décrite KT-2
Charge utile
Orbite basse 350 kg
Orbite héliosynchrone 250 kg (700 km)
Motorisation
Ergols propergol solide

Kaituozhe (en chinois explorateur) est un lanceur léger chinois utilisant une propulsion à propergol solide dérivée des missiles balistiques intercontinentaux DF-21/DF-31. Une première version est tirée en 2002 et 2003 sans succès. Une deuxième version KT-2 pouvant placer environ 250 kg en orbite héliosynchrone est lancée avec succès le 2 mars 2017 depuis la base de lancement de Jiuquan. Selon son constructeur, la société aérospatiale chinoise CASIC, ce lanceur est conçu pour la mise en orbite de satellites commerciaux et permet un lancement avec un minimum de préparation depuis une plateforme mobile.

Historique[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas d'information officielle sur l'historique du développement de Kaituozhe. Ce lanceur serait dérivé du missile balistique à moyenne portée DF-21 construit par CASIC (China Aerospace Science & Industry Corporation). Une première version de ce lanceur, baptisée Kaituozhe 1 (KT-1), est développée au début des années 2000 par CASIC. Long de 13,6 m pour un diamètre de 1,4 m, il peut placer une charge utile de 50 kg sur une orbite héliosynchrone. Deux lancements, réalisés le 15 septembre 2002 et le 16 septembre 2003, sont des échecs et le projet est arrêté. Par la suite circulent des rumeurs d'un troisième et quatrième tir qui auraient eu lieu en 2004 et 2005. Le programme semble arrêté par la suite[1].

La version KT-2 est une version évoluée utilisant des composants des missiles balistiques intercontinentaux DF-21/DF-31 avec trois étages d'un diamètre identique égal à 1,4 mètres comme le missile DF-21. Cette nouvelle version est capable de placer un satellite de 250 kg en orbite héliosynchrone (700 km) et une charge utile de 350 kg en orbite basse[1].

Le premier lancement a lieu le 2 mars 2017 depuis la base de lancement de Jiuquan. La charge utile est le satellite technologique Tiankun 1 (TK 1). Le satellite est placé sur une orbite polaire (373 km × 404 km, 96.9°)[2].

Projets de développement[modifier | modifier le code]

Une version KT-2A utilisant deux propulseurs d'appoint de 1,4 mètre de diamètre emprunté au missile balistique DF-21, un second étage de 1,7 mètres de diamètre ainsi qu'un troisième étage de diamètre plus faible a été présenté au début des années 2000 mais sans indications précises sur ses performances[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Lancements[modifier | modifier le code]

Liste des lancements (mise à jour le )
Date (UTC) Version Base de
lancement
Charge utile Orbite Identifiant COSPAR Remarques
1 15 septembre 2002 KT-1 Taiyuan PS 1[3] Orbite basse Satellite technologique Échec
2 16 septembre 2003 KT-1 Taiyuan PS 2[3] Orbite basse Satellite technologique Échec
3 2 mars 2017 KT-2 Jiuquan Tiankun 1[2] 373 km × 404 km, 96,9° 2017-012A Satellite technologique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Patrick Blau, « China conducts secretive Debut Launch of Kaituozhe-2 Rocket », sur spaceflight101.com,
  2. a et b (en) Gunter Krebs, « Tiankun 1 (TK 1) » (consulté le 7 mai 2017)
  3. a et b (en) Gunter Krebs, « PS 1 » (consulté le 7 mai 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]