Ariane 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maquette d'Ariane 3, au milieu de celle d'Ariane 1 (à gauche) et de celle d'Ariane 4 (à droite)

Ariane 3 était une fusée du programme européen Ariane qui permettait de placer des satellites en orbite autour de la Terre (on parle aussi de lanceur).

Structure[modifier | modifier le code]

Ariane 3 était identique à Ariane 2, une Ariane 1 avec un troisième étage allongé. Par rapport à Ariane 2, elle était équipée de 2 propulseurs supplémentaires à poudre, ce qui portait sa masse à 237 tonnes.

Sa capacité d'emport en orbite de transfert géostationnaire était de 2 700 kg, soit 525 kg de plus qu'Ariane 2 et 850 kg de plus qu'Ariane 1.

Essais[modifier | modifier le code]

Son premier vol eut lieu, avec succès, le , avec le satellite Telecom 1A[1]. Fait particulier, Ariane 3 a volé avant Ariane 2 (1er vol le 31 mai 1986).

Carrière[modifier | modifier le code]

Ariane 3 effectuera en tout onze vols. Seul le cinquième, le , sera un échec[2].

Le nombre réduit de vols des Ariane 2 et 3 s'explique par l'arrivée d'Ariane 4, qui était plus puissante et plus modulaire (6 versions différentes).

Le dernier vol a eu lieu le 12 juillet 1989 avec le satellite Olympus-1[3]. Il y eut au 10 vols utilisant le SYLDA (SYstème de Lancement Double Ariane) et un vol ne lançant qu'un satellite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ariane 1984 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)
  2. « Ariane 1985 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)
  3. « Ariane 1989 », sur Capcom Espace (consulté le 13 février 2015)