H-I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
H-I
Schéma du lanceur H-I
Schéma du lanceur H-I
Données générales
Mission Lanceur LEO et GTO
Période des lancements De 1986 à 1992
Nb de lancements 9
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Caractéristiques techniques
Dimensions
Hauteur 42 m
Diamètre 2,44 m
Masse au décollage 142 260 kg
Nombre d'étages 2 ou 3
Puissance et capacité d’emport
Charge utile en LEO 3 200 kg
Charge utile en orbite géostationnaire 1 100 kg

Le HI ou H-1 était une fusée japonaise à ergol liquide, fabriquée par Mitsubishi, mais constituée d'un premier étage produit sous licence américaine et d'un ensemble de fusées d'appoint, et d'étages supérieurs japonais. Elle a été lancée neuf fois entre 1986 et 1992. Elle a remplacé la N-II, et a ensuite été remplacée par le H-II, qui a utilisé les mêmes étages supérieurs avec un premier étage japonais.

Le premier étage de la H-I est une version de la Thor-ELT construite sous licence, originellement construite pour le lanceur américain Delta 1000. L'étage avait déjà été utilisé au Japon pour les lanceurs N-I et N-II. Le deuxième étage était entièrement japonais, utilisant un moteur LE-5. Pour les lancements en orbite de transfert géostationnaire, un moteur à propergol solide UM-129A, produit par Nissan était utilisé comme un troisième étage. Selon la masse de la charge utile, six ou neuf Castor 2 étaient utilisés comme propulseurs d'appoint.

Contexte[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques Propulseurs d'appoint Castor (6 à 9) 1er étage 2eétage 3eétage (optionnel)
Moteurs 1 moteur TX-354-3 1 moteur MB-3-3 1 moteur LE-5 1 moteur UM-129A
Poussée 258,9 kN 866,7 kN 102,9 kN 77,4 kN
Impulsion spécifique 262 s 290 s 450 s 291 s
Durée de fonctionnement 37 secondes 270 s 370 s 68 s
Ergols propergol solide LOX/RP-1 LOX/LH2 propergol solide

Lancements[modifier | modifier le code]

Date (GMT) S/N Charge utile Orbite Remarques
12 août 1986, 20:45 15(F) EGP (Ajisai) LEO 9 SRMs, 2 étages
27 août 1987, 09:20 17(F) ETS-5 (Kiku-5) GTO 9 SRMs, 3 étages
19 février 1988, 10:05 18(F) CS-3A (Sakura-3A (es)) GTO 9 SRMs, 3 étages
16 septembre 1988, 09:59 19(F) CS-3B (Sakura-3B (es)) GTO 9 SRMs, 3 étages
5 septembre 1989, 18:11 20(F) GMS-4 (Himawari-4) GTO 6 SRMs, 3 étages
7 février 1990, 01:33 21(F) MOS-1B (Momo-1B) LEO 9 SRMs, 2 étages
28 août 1990, 09:05 22(F) BS-3A (Yuri-3A) GTO 9 SRMs, 3 étages
25 août 1991, 08:40 23(F) BS-3B (Yuri-3B) GTO 9 SRMs, 3 étages
11 février 1992, 01:50 24(F) JERS-1 (FUYO-1) LEO 9 SRMs, 2 étages

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Mark Wade, « Delta », Encyclopedia Astronautica (consulté le 31 août 2008)
  • (en) Jonathan McDowell, « Thor », Orbital and Suborbital Launch Database, Jonathan's Space Report (consulté le 31 août 2008)
  • (en) Gunter, Krebs, « H-1 », Gunter's Space Page (consulté le 31 août 2008)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]