Xuntian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Données générales
Domaine Cosmologie, Énergie sombre
Développement des galaxies
Statut développement
Lancement ~2022
Durée 10 ans
Caractéristiques techniques
Masse au lancement ~? tonnes
Orbite
Orbite Orbite terrestre basse
Altitude 400 km
Télescope
Type Korsch hors axe
Diamètre 2 m
Champ 1,1 x 1,1°
Longueur d'onde lumière visible
proche ultraviolet
255~1700 nm
Principaux instruments
x Caméra grand champ
y Spectrographe

Xuntian (en chinois : 巡天 ; pinyin : Xún Tiān ; litt. « Croiseur des cieux ») ou CSST (China Space Station Telescope) est un projet de télescope spatial doté d'un miroir primaire de 2 mètres de diamètre que la Chine prévoit de placer en orbite en 2022.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de télescope spatial Xuntian est élaboré à partir de 2011. Ses caractéristiques évoluent progressivement au cours des années suivantes. En 2012 il est conçu pour faire partie intégrante de la future Grande station modulaire chinoise. En 2014 il devient un télescope spatial indépendant mais disposant de la capacité de s'amarrer périodiquement à la station spatiale. En 2015 le principe d'une caméra grand champ est adoptée. Le projet est rendu public en 2017. Il est prévu que le télescope spatial soit placé en orbite en 2022 par une fusée lourde Longue Marche 5[1].

Objectifs[modifier | modifier le code]

  • Réalisation d'images dans les longueurs d'onde 255-1000 nm d'objets ayant une magnitude apparente allant jusqu'à 25,5 situés dans une grande partie du ciel (17500 degrés carrés couverts) en utilisant 6 filtres[2]
  • Réalisation de spectres sur la même région du ciel avec une résolution spectrale de 200 dans des longueurs d'onde identiques[2]
  • Réalisation d'images et de spectres d'objets du ciel profond sur des portions limitées du ciel (400 degrés carrés) avec une magnitude apparente supérieure de 1[2].

Sur le plan scientifique les thématiques couvertes sont[2] :

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Xuntian sera capable d'observer en lumière visible et en proche ultraviolet (255 nm~1700 nm), il disposera d'un champ de vue particulièrement étendu (1,1 x 1,1°). L'instrument principal est une caméra de 2,5 millions de pixels. Sa résolution angulaire est de 0,15 seconde d'arc. Le télescope est également équipé d'un spectrographe. Pour permettre sa maintenance le télescope spatial sera placé en orbite basse terrestre (altitude 400 km). Tous les 1 à 2 ans il s'amarrera à la Grande station modulaire chinoise dont le déploiement doit débuter en 2020, pour permettre le ravitaillement en ergols et les opérations de maintenance sur les équipements, les instruments ou la partie optique. À ce titre il également désigné sous l'appellation technique CSS-OM (pour Chinese Space Station Optical Module c'est-à-dire module optique de la station spatiale chinoise). La durée de vie prévue est de 10 ans. Le télescope dispose d'un système de propulsion qui lui permet de corriger son orientation et son orbite. Il emporte environ [2],[3],[4].

Comparaison des caractéristiques des principaux télescopes spatiaux en lumière visible[4]
Caractéristique Hubble Euclid Xuntian WFIRST
Date de mise en service 1990 2020 2022 vers 2025
Longueurs d'onde Ultraviolet(200-400 nm)
Visible (400-900 nm)
Proche infrarouge (900-1700nm)
Visible (550-900 nm)
Proche infrarouge (900-2000nm)
Ultraviolet(255-400 nm)
Visible (400-900 nm)
Proche infrarouge (900-1700nm)
Visible (600-900 nm)
Proche infrarouge (900-2000nm)
Ouverture 2,4 m 1,2 m 2 m 2,4 m
Résolution angulaire 0,1″ > 0,2″ 0,15″ > 0,2″
Champ de vue 0,17° × 0,17° 0,55° × 0,55° 1,1° × 1,1° 0,28° × 0,28°
Optique Ritchey-Chrétien Korsch système anastigmatique
à trois miroirs
Korsch hors axe

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]