Tianhe (station spatiale chinoise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tianhe
天和
Module de la station spatiale chinoise
Description de cette image, également commentée ci-après
Données générales
Station spatiale Station spatiale chinoise
Agence spatiale Drapeau : Chine (République populaire de) CMSA
Constructeur Drapeau : Chine (République populaire de) CASC
Segment -
Rôle principal Noyau
Lancement
Lanceur Longue Marche 5
Statut En développement
Caractéristiques techniques
Masse 22,6 t
Longueur 14,16 m
Diamètre 4,2 m
Écoutille(s) (disponible) 5
Type écoutille Androgyne
Équipements
Sas Oui
Autres équipements Espace de vie
Espace de travail
Bras robotique
Amarré à
Wengtian Laboratoire
Mengtian Laboratoire

Tianhe (chinois : 天和 ; pinyin : Tiānhé ; litt. « harmonie céleste ») ou TH, aussi appelé module central ou CM (de l'anglais : Core Module) doit être le premier module de la station spatiale chinoise. Il est placé en orbite terrestre basse par un lanceur lourd Longue Marche 5B le 29 avril 2021. En tant que module central de la station, il est chargé du contrôle d'attitude, du maintien d'orbite, du système de support de vie ainsi que de l'approvisionnement initial en énergie.

Caractéristique technique[modifier | modifier le code]

Schéma de la station spatiale chinoise avec au centre Tianhe en orange.

Structure générale[modifier | modifier le code]

Sa conception est très similaire au module central de la station Mir (DOS-7) ou au module Zvezda (DOS-8) de la Station spatiale internationale, comportant eux également deux sections cylindriques et un nœud avant avec plusieurs points d'amarrage. Tianhe est constitué de deux quasi-cylindres de diamètres différents, mis bout à bout, donnant une longueur de 14,16 m par 4,2 m de large d'un rendement de 30 %. Il est muni d’un nœud sphérique d’amarrage comportant quatre ports d’amarrage mais aussi un sas, et un cinquième port d’amarrage à l’opposé du nœud. Il dispose de deux grands panneaux solaires de 11 × 4,6 m de long chacun. Son système d’amarrage est de type androgyne, similaire à celui utilisé dans les véhicules spatiaux Shenzhou, Tianzhou et Tiangong, provenant de la base du APAS-89 russe qui a été utilisé dans les modules Kristall et DM de la station Mir et actuellement utilisé sur le segment américain de la Station spatiale Internationale[1]. Sur la surface extérieure du module, un grand bras robotique situé sur le cylindre du plus petit diamètre servira pour le déplacement de charges lourdes. Deux points d’ancrage se trouvent sur le module pour y accrocher le bras. Il possède aussi des radiateurs, mais surtout un hublot et deux gyroscopes[2]. Aussi, il possède une plateforme externe pour le logement des instruments ou des expériences[3].

Les charges utiles scientifiques de la CSS (station spatiale chinoise) sont gérées depuis la salle de contrôle des charges utiles, du Centre des applications spatiales (CSU) de l'Académie chinoise des sciences[4].

Aménagement intérieur[modifier | modifier le code]

Le module dans la coiffe de son lanceur avant le lancement.

En tant que cabine de commande de la station, le module est aménagé et abrite des logements habitables et un espace de travail prévu pour trois astronautes, pour le contrôle du guidage, de la navigation et le contrôle de l'ensemble de la station spatiale. Il contient également une zone de service non pressurisée[5].

Plan du module

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Daniel Marín, « El módulo Tianhe de la futura estación espacial china está listo », sur danielmarin.naukas.com, (consulté le 29 décembre 2020)
  2. « La station spatiale chinoise CSS (Mémo) » (consulté le 29 décembre 2020)
  3. Rémy Decourt, « Station spatiale chinoise », sur futuara-sciences.com (consulté le 29 décembre 2020).
  4. https://mobile.twitter.com/HenriKenhmann/status/1387811418737496070?s=20
  5. Jiang Jiao, « Tianhe-1, le module central de la station spatiale chinoise dévoilé », sur news.cgtn.com, (consulté le 29 décembre 2020).