Longue Marche 6

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Longue Marche 6
Image illustrative de l'article Longue Marche 6
Données générales
Pays d’origine République populaire de Chine
Constructeur Académie de Shanghai pour la technologie des vols spatiaux
Premier vol 19 septembre 2015
Statut Opérationnel
Lancements (échecs) 1/0
Hauteur 29,24 m.
Diamètre 3,35 m.
Masse au décollage 103 t.
Étage(s) 3
Base(s) de lancement Taiyuan
Charge utile
Orbite héliosynchrone 1,08 t.
Dimension coiffe 6,2 x 2,6 (dia.) m
Motorisation
Ergols Kérosène / LOX
1er étage 1 xYF-100
2e étage 1 x YF-115
3e étage 4 x X

La fusée Longue Marche 6 ou CZ-6 (acronyme de l'appellation chinoise chinois : « Chang Zheng-6 ») est un lanceur léger de la République populaire de Chine dont le premier lancement a eu lieu le 19 septembre 2015. vec la fusée lourde Longue Marche 5 et la fusée de moyenne puissance Longue Marche 7, la CZ-6 fait partie de la nouvelle génération de fusées chinoises qui doit progressivement remplacer à la fin des années 2010 la famille des lanceurs Longue Marche 2, 3 et 4 développée au début du programme spatial chinois. CZ-6 utilise de nouveaux moteurs performants et brulant un mélange semi-cryogénique kérosène / oxygène liquide. Développé par SAST il utilise certains composants du nouveau lanceur lourd chinois Longue Marche 5. Un pas de tir dédié a été construit sur la Taiyuan. Le nouveau lanceur est capable de placer 1 tonne sur une orbite héliosynchrone.

Historique[modifier | modifier le code]

La Longue Marche 6 fait partie avec les Longue Marche 5 et 7 d'une nouvelle génération de lanceurs chinois déployés au cours de la décennie 2010. Cette famille de lanceurs se caractérise par le remplacement des ergols hypergoliques toxiques par la combinaison kérosène/oxygène et donc la mise en œuvre de nouveaux moteurs. La Longue Marche 6 est le lanceur léger de cette génération tandis que les Longue Marche 5 et 7 sont les lanceurs lourd et moyen. Les trois lanceurs utilisent de nombreux composants communs. La Longue Marche 6 a été conçue pour pouvoir placer 1 tonne en orbite héliosynchrone. Plusieurs configurations ont été étudiées avant que la structure de la Longue Marche 6 ne soit figée ; du lanceur bi-étages avec un diamètre de 2,25 mètres au lanceur tri-étages avec un diamètre de 3,35 mètres. C'est finalement cette configuration qui a été retenue car elle permet d'utiliser le même étage que la Longue Marche 5.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le lanceur Longue Marche 6 dans sa configuration de base comporte trois étages propulsés par des moteurs à ergols liquides utilisant tous un mélange de kérosène et d'oxygène liquide. Sa masse au décollage est de 103 tonnes pour une hauteur de 29,2 mètres. La masse à vide est de 9 tonnes et la poussée au décollage est de 120 tonnes. Le contrôle d'attitude est pris en charge à tous les étages par des petits propulseurs brulant un mélange de kérosène et de peroxyde d'hydrogène. Le lanceur peut placer dans sa configuration de base 1 tonne en orbite héliosynchrone (700 km d'altitude)[1].

  • Le premier étage long de 15 m et d'un diamètre de 3,35 mètres est propulsé par un moteur-fusée YF-100 orientable d'une poussée de 122 tonnes (environ 1 200 kN) et brulant un mélange de kérosène et d'oxygène liquide. Ce nouveau moteur à combustion étagée est commun aux trois lanceurs de la nouvelle génération. Son impulsion spécifique est de 300 secondes au niveau de la mere t de335 secndes dans le vide. L'étage utilise par ailleurs quatre propulseurs d'une poussée de 1 kN pour le contrôle en roulis tandis que le contrôle en tangage et en lacet est assuré par le moteur principal dont l'orientation peut être modifiée selon 2 axes. L'étage emporte 76 tonnes d'ergols. La poussée du moteur est modulable (65 à 100 %). La durée de fonctionnement est d'environ 3 minutes.
  • Le second étage d'une longueur de 7,3 mères et d'un diamètre de 2,25 mètres est propulsé par un moteur-fusée YF-115 orientable d'une poussée de 18,35 tonnes (environ 180 kN) et brulant un mélange de kérosène et d'oxygène liquide. Le moteur peut être réallumé et les réservoirs contiennent 15,15 tonnes de propergol. L'étage utilise quatre propulseurs de 25 N pour le contrôle en roulis.
  • Le troisième étage d'un diamètre de 2,25 mètres et d'une longueur d'environ 1,8 mètre est propulsé par quatre moteurs de 1 kN de poussée. L'étage utilise 8 moteurs de 10 N pour le contrôle d'attitude.
  • La coiffe a un diamètre de 2,6 ou de 2,25 mètres et une longueur de 5,7 mètres.

Appartenance à la famille des lanceurs de la génération Longue Marche 5[modifier | modifier le code]

Le nouveau lanceur partage plusieurs composants essentiels avec les autres lanceurs de la même génération : la Longue Marche 7 (lanceur moyen) et Longue Marche 5 (lanceur lourd) comme le montre le tableau ci-dessous :

Composants communs aux lanceurs de la génération Longue Marche 5 [2],[3],[4]
Composant Origine Longue Marche 5 Longue Marche 6 Longue Marche 7
Charge utile orbite basse : 23 tonnes 1,5 tonne 13,5 tonnes
Moteur YF-100 Nouveau Propulseurs d'appoint 1er étage - Propulseurs d'appoint
- 1er étage
Moteur YF-115 Nouveau - 2e étage étage supérieur
Moteur YF-75 Longue Marche 3 2e étage - -

Mise en œuvre[modifier | modifier le code]

Le lanceur est transporté tout assemblé de l'usine d'assemblage à la base de lancement. Les réservoirs sont remplis alors que la fusée est en position horizontale puis le lanceur est érigé sur le pas de tir. La préparation d'un lancement prend 7 jours[1]. Il pourra être tiré depuis la base de lancement de Taiyuan ainsi que depuis le nouveau centre de Wenchang.

Versions dérivées[modifier | modifier le code]

Plusieurs versions dérivées sont envisagées[1] :

  • Une version équipée de quatre propulseurs d'appoint permettant de placer 4 tonnes en orbite héliosynchrone
  • Une version utilisant un troisième étage utilisant des ergols stockables et pouvant être réallumée pour déployer plusieurs satellites sur des orbites différentes.

Historique des lancements[modifier | modifier le code]

Le premier lancement de la Longue Marche 6 a eu lieu le . Le lanceur a placé sur une orbite héliosynchrone de 97° d'inclinaison une quinzaine de nano-satellites et micro-satellites dont certains de format CubeSat[5].

Lancements réalisés et planifiés
N° Vol Date (UTC) Modèle Charge utile Type Masse Orbite Commentaire
1 19 septembre 2015 CZ-6 Plusieurs nano et micro satellites Orbite basse Vol inaugural du lanceur
2 vers 2017 CZ-6 Changguang-1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) N. Brügge, « CZ-NGLV », Spacerockets (consulté le 29 novembre)
  2. (en) Patric Blau, « Long March 5 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  3. (en) Patric Blau, « Long March 6 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  4. (en) Patric Blau, « Long March 7 Launch Vehicle » (consulté le 18 juin 2016)
  5. (en) Patrick Blau, « China's Long March 6 Rocket successfully completes Maiden Flight », spaceflight101.com (consulté le 20 septembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]