Pierrot (Watteau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierrot.
image illustrant la peinture image illustrant la France
Cet article est une ébauche concernant la peinture et la France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pierrot
WatteauPierrot.jpg

Pierrot.

Artiste
Date
Vers 1718 - 1719
Matériau
Dimensions (H × L)
185 × 150 cm
Mouvement
Localisation
Numéro d’inventaire
MI 1121

Pierrot est un tableau attribué à Antoine Watteau, qui aurait été peint en 1718-1719 et est exposé aujourd'hui au Louvre. Il a longtemps été appelé Gilles. Œuvre majeure du peintre, on ignore tout des circonstances et des conditions de la réalisation de ce tableau au format monumental (184 cm de haut et 149 cm de large)[1].

Le blanc de céruse utilisé en abondance dans la toile a conduit le spécialiste madrilène, le Dr Ismael Torrecilla, à avancer que Watteau serait mort non pas de phtisie mais empoisonné par ce produit toxique[2].

Le Pierrot est un des plus célèbres personnages de la comédie italienne. Le thème de ce tableau pourrait venir de l’expérience de Watteau en tant qu'élève de Claude Gillot, qui peignait entre autres de nombreux décors de théâtre. L'explication actuelle est que le grand format du tableau et son tableau auraient pour origine une commande destinée à être l'enseigne du café de l'ancien acteur Belloni[3].

Le décentrement du personnage principal, considéré comme une audace pour l’époque, n'est en fait pas la composition initiale du tableau. Son observation en lumière rasante met en évidence d'anciennes traces d'un châssis qui était pratiquement au centre de la figure de Pierrot, le tableau ayant été par la suite coupé[4].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Joseph Moreau, Margaret Morgan Graselli, Antoine Watteau (1684-1721) : le peintre, son temps et sa légende, Champion-Slatkine, , p. 38
  2. Jean Ferré, Raoul Brié, Watteau, Athéna, , p. 317
  3. Pierrot, dit autrefois "Gilles"
  4. Juliette Garcias, Stan Neumann, documentaire La vie cachée des œuvres - Watteau, Arte, 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]