Il a déjà tes yeux (mini-série)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Il a déjà tes yeux

Type de série série télévisée
Genre comédie
Création Lucien jean baptiste
Production Ango Productions
Nolita TV
Acteurs principaux Lucien Jean-Baptiste
Aïssa Maïga
Louis Durant
Joakhim Sigue
Arié Elmaleh
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine France 2, France 4
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Format couleur
Durée 52 minutes
Diff. originale en production

Il a déjà tes yeux est une série télévisée de comédie française en six épisodes de 52 minutes, créée par Lucien Jean-Baptiste et Sébastien Mounier. La série est diffusée en Belgique depuis le sur La Une et en France à partir du sur France 2. Elle est rediffusée sur France 4 depuis le mardi 3 mars 2020. Cette série est la suite du film Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste, qui a réuni plus d'un million de spectateurs au cinéma.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans cette suite, Benjamin, le fils adopté par Paul et Salimata Aloka, a bien grandi et est désormais au collège. Il a également un petit frère, Noé, qui est le fils biologique de Paul et Salimata. Les deux enfants sont radicalement différents : alors que Benjamin est plutôt extraverti, chahuteur et sportif, Noé est un surdoué qui se renferme sur lui-même. Au même moment, Lazare, le père de Paul, revient après des années d'absence.

Distribution[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La série constitue la suite du film Il a déjà tes yeux, déjà réalisé par Lucien Jean-Baptiste, sorti en salles en 2017 et qui a rassemblé 1,39 million de spectateurs en France. La série a été produite trois ans après le film[2].

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « Aloe Blacc, The Supremes, Big Soul… Découvrez la BO feel-good d’Il a déjà tes yeux », sur AlloCiné (consulté le 16 février 2020)
  2. Jeanne Persoon, « Question d'origine », Moustique, no 4902,‎ , p. 64.

Liens externes[modifier | modifier le code]