La Mort est dans le pré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Mort est dans le pré

Réalisation Olivier Langlois
Scénario Claude-Michel Rome
Musique Éric Neveux
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Productions Franco American
Grand Large Productions
France Télévisions
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Drame
Policier
Durée 90 minutes
Première diffusion

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Mort est dans le pré est un téléfilm français réalisé par Olivier Langlois sur un scénario de Claude-Michel Rome et Frédéric Paulin, et diffusé pour la première fois en France le sur France 3.

Cette fiction policière, inspirée du roman de Frédéric Paulin La Peste soit des mangeurs de viande paru à La Manufacture de livres en 2017, est une coproduction des Productions Franco American, de Grand Large Productions et de France Télévisions[1],[2], réalisée avec la participation de la Radio télévision suisse (RTS).

Fred Testot.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les militants de l'association de défense des animaux Greenlife bloquent tous les matins l'accès aux abattoirs Chevalier, à Forcalquier[3], dans la région de Manosque. Les militants antispécistes ont posté sur le net un reportage sur l'abattage des animaux qui montre des images d'animaux maltraités et qui, d'après la direction des abattoirs, n'est qu'un tissu de fake news.

Mais, un matin, le cadavre d'un ouvrier désosseur pareur est retrouvé suspendu à un crochet dans une chambre froide des abattoirs avec, autour du cou, une pancarte sur laquelle est écrit " Peuvent-ils souffrir ? " [3],[4],[5].

La commandante Samira Masson, chargée de l'enquête, fouille la chambre de la victime et découvre que Pierre Luchaire est un policier infiltré[3],[4],[5] qui appartenait à la brigade de répression des fraudes alimentaires, compétente dans la France entière.

L'IGPN, la « police des polices », dépêche sur place le commandant Étienne Barjac afin d'enquêter sur le meurtre du policier[2],[4],[5],[6].

Le « bœuf-carottes » met la pression sur la commandante Masson et lui reproche de ne pas avoir mis les scellés sur les abattoirs, devenus une scène de crime.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

 Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par les bases de données Allociné et IMDb.

  • Titre français : La Mort est dans le pré
  • Réalisation : Olivier Langlois[1]
  • Scénario : Claude-Michel Rome, sur base du roman de Frédéric Paulin La Peste soit des mangeurs de viande
  • Musique : Éric Neveux
  • Décors : Denis Bourgier
  • Costumes : Pascaline Suty
  • Photographie : Bruno Privat
  • Son : Stéphane Belmudes
  • Montage : Samuel Mortain
  • Production : Lionel Roques et Liliane Watbled Guenoun
  • Sociétés de production : Les Productions Franco American, Grand Large Productions et France Télévisions
  • Pays de production : Drapeau de la France France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur
  • Genre : Drame, Policier
  • Durée : 90 minutes
  • Dates de première diffusion :

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le scénario, inspiré du roman de Frédéric Paulin La Peste soit des mangeurs de viande paru à La Manufacture de livres en 2017, est de la main de Claude-Michel Rome, et la réalisation est assurée par Olivier Langlois[1],[2].

La production est assurée par Lionel Roques (Les Productions Franco American) et Liliane Watbled Guenoun (Grand Large Productions)[1].

Attribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le rôle principal est interprété par Fred Testot, l'ancien comparse d'Omar Sy[6].

« J'aime quand il y a un vrai partage et qu'on tourne dans la bonne humeur. On peut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux », a souligné Testot[6].

Au magazine Ciné Télé Revue qui lui demande ce qui l'a séduit dans la trame de ce téléfilm, l'acteur répond « Le fait qu'il y ait plusieurs histoires dans l'histoire, on y aborde la cause animale, bien sûr, mais aussi les violences conjugales, un sujet malheureusement toujours d'actualité. Et puis, il y a mon personnage, un policier un peu taiseux qui a un lourd passé »[7].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage se déroule durant l'hiver 2020-2021 à Forcalquier, Marseille et Cassis[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Diffusions et audience[modifier | modifier le code]

En France, le téléfilm est diffusé le sur France 3[6].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le magazine Télé-Loisirs donne 3 étoiles au téléfilm, estimant que « ce scénario, adapté du roman de Frédéric Paulin « 'La peste soit des mangeurs de viande' », est solide et aborde bien plusieurs sujets d'actualité comme les violences faites aux femmes ou les trafics de viande bovine. Le duo d'enquêteurs, formé par Fred Testot et Myriam Bourguignon, est convaincant et épatant »[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « La Mort est dans le pré », sur Allociné (consulté le ).
  2. a b et c « La Mort est dans le pré », sur Télépro, .
  3. a b et c « La Mort est dans le pré », sur Sens critique (consulté le ).
  4. a b et c Julia Fernandez, « La Mort est dans le pré sur France 3 : c'est quoi ce téléfilm policier sur la condition animale avec Fred Testot ? », sur Allociné, .
  5. a b et c « La Mort est dans le pré », sur France TV Pro, .
  6. a b c d e et f « «La Mort est dans le pré» : le crime était presque parfait », sur Télépro, .
  7. Bernard Alès, « Fred Testot dans «La Mort est dans le pré»: «La fiction a un rôle de messager» », sur Ciné Télé Revue, .
  8. « La Mort est dans le pré », sur Télé-Loisirs (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]