Julianna Margulies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Margulies.
Julianna Margulies
Description de cette image, également commentée ci-après

Julianna Margulies en 2015.

Nom de naissance Julianna Luisa Margulies
Naissance (51 ans)
Spring Valley, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Séries notables Urgences
The Good Wife

Julianna Margulies, née le à Spring Valley (New York), est une actrice américaine.

Révélée au grand public pour son interprétation de l'infirmière Carol Hathaway dans la série médicale Urgences durant les années 1990, elle est également remarquée dans les années 2010 pour son interprétation de l'avocate Alicia Florrick, l’héroïne de la série judiciaire The Good Wife.

Son rôle dans la série Urgences lui vaut en 1995 l'Emmy Award de la « Meilleure actrice dans un second rôle », et celui dans The Good Wife deux Emmys en 2011 et 2014 dans la catégorie « Meilleure actrice », ainsi qu'un Golden Globe en 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille et enfance[modifier | modifier le code]

Issue d'une famille juive, les parents de Julianna Margulies sont descendants d'Autriche, de Hongrie et de Roumanie[1]. Enfant, elle vit à New York, en France et en Angleterre.

Années 1990 : débuts et révélation télévisuelle[modifier | modifier le code]

En 1994, après à peine quelques apparitions dans des séries télévisées, Julianna Margulies décroche un rôle secondaire dans le pilote d'une nouvelle série médicale américaine, Urgences. Son personnage, l'infirmière Carol Hathaway, devait disparaitre au terme du premier épisode, lors d'une tentative de suicide. Mais, face à l'accueil positif du public, l'actrice intègre la distribution principale de la série.

La relation sentimentale de son personnage avec le docteur Doug Ross, interprété par George Clooney, devient l'une des intrigues les plus populaires de la série et l'actrice voit son interprétation rapidement saluée. Dès 1995, elle remporte l'Emmy Award de la Meilleure actrice dans un second rôle et, par la suite, quatre nominations dans la catégorie « Meilleure actrice » jusqu'en 2000.

Elle quitte la série en 2000, au terme de la sixième saison, soit un an après Clooney. Elle décline alors une offre de 27 millions de dollars pour rester, ce qui aurait pu faire d'elle l'actrice la mieux payée du petit écran.

Années 2000 : progression en demi-teinte[modifier | modifier le code]

L'actrice au Festival du film de TriBeCa 2009, pour la présentation de City Island.

Durant les années suivantes, Julianna Margulies tente de passer au grand écran. En 2001, après avoir incarné la vénéneuse princesse Morgane dans le téléfilm en deux parties Les Brumes d'Avalon (qui lui vaut une nomination aux Golden Globes), elle tient le premier rôle féminin du drame L'Homme d'Elysian Fields, face à Andy Garcia. En 2002, elle donne la réplique à Pierce Brosnan pour le mélodrame Evelyn, et mène le film d'horreur Le Vaisseau de l'angoisse. Aucun de ces projets ne lui permet cependant de s'imposer. Parallèlement, elle revient sur les planches pour une reprise des Monologues du vagin.

Elle revient ensuite à la télévision. D'abord pour le téléfilm historique Hitler : La Naissance du mal (2003), puis pour les six épisodes de la mini-série thriller État d'alerte (2004), face à une autre ancienne vedette de télévision, Dylan McDermott. Sa performance est saluée par un nomination aux Golden Globes. Elle s'aventure aussi sur le terrain de la comédie, en participant à deux épisodes de la quatrième saison de Scrubs.

En 2005, ses nouvelles tentatives cinématographiques passent inaperçues : le thriller Slingshot sort directement en vidéo, et la parodie Des serpents dans l'avion ne devient culte que pour son concept et la prestation de son acteur principal, Samuel L. Jackson. En 2006, elle finit par glisser vers le cinéma indépendant : d'abord en acceptant un second rôle dans la romance The Darwin Awards, puis en faisant partie de la distribution de la comédie dramatique Beautiful Ohio.

Elle décide alors de revenir vers les séries télévisées. Un retour amorcé avec précaution en 2006-2007. Elle accepte d'abord d'incarner une femme fatale dans trois épisodes de la sixième saison de l'acclamée série d'HBO, Les Soprano. Elle tient aussi le premier rôle féminin de la mini-série The Lost Room, face à une autre figure majeure de la télévision, Peter Krause.

En 2008, elle revient dans le rôle-titre d'une série judiciaire, qu'elle co-produit également, La Loi de Canterbury, où elle officie en tant qu'avocate impitoyable. Le programme est cependant un échec d'audience et disparait au bout de six épisodes. Elle tourne dans la foulée un film indépendant, City Island, pour lequel elle retrouve Andy Garcia, et qui reçoit d'excellentes critiques.

Années 2010 : retour télévisuel au premier plan[modifier | modifier le code]

Christine Baranski, Julianna Margulies, Mary Beth Peil et Matt Czurchy, lors de la 70ème cérémonie des Peabody Awards, en 2011.

Julianna Margulies persiste cependant dans le registre judiciaire, en revenant dès la rentrée 2009 dans le rôle principal de l'ex-femme au foyer devenant avocate, Alicia Florrick, pour la série dramatique The Good Wife. Le programme est acclamé par la critique, et vaut à l'actrice une nomination à l'Emmy de la meilleure actrice dans une série dramatique dès la première année, ainsi que le Golden Globe de la meilleure actrice. Elle sera nommée pour cette récompense pour chacune des sept saisons de la série, qui connaitra d'excellentes audiences et s'exportera dans plusieurs pays. Du côté des Emmys, elle recevra le trophée à deux reprises : en 2011 et 2014, pour son travail sur les seconde et cinquième saisons. Durant les sept saisons, l'actrice s'investit de façon croissante dans la production, mais sa relation houleuse avec sa partenaire, l' actrice Archie Panjabi, conduit cette dernière au départ au terme de l'avant-dernière saison.

Parallèlement à The Good Wife, l'actrice ne participe qu'à un seul long-métrage, la comédie thriller Les Derniers Affranchis, dans le premier rôle féminin face à Al Pacino, Christopher Walken et Alan Arkin, qui sort en 2012.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Julianna Margulies aux côtés de son époux en septembre 2008.

Julianna Margulies est mariée à Keith Lieberthal depuis novembre 2007. Ils ont un fils, Kieran Lindsay Lieberthal, né en janvier 2008.[réf. nécessaire]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]