Sela Ward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ward.
Sela Ward
Description de cette image, également commentée ci-après

Sela Ward en 2010.

Naissance (60 ans)
Meridian, Mississippi
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice
Productrice
Films notables Le Fugitif
Le Jour d'après
Séries notables Les Sœurs Reed
Deuxième Chance
Dr House
Les Experts : Manhattan

Sela Ward est une actrice et productrice américaine née le à Meridian, Mississippi (États-Unis).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et Débuts[modifier | modifier le code]

Elle est le premier enfant de Granberry Holland (électricien) et Annie Kate Ward ; les 3 autres enfants sont Jenna (1957), Berry (1959) et Brock (1961). Son nom Sela est un mot hébreu, signifiant la bienveillance de Dieu.

Diplômée de l'Université d'Alabama en 1977, du titre de Bachelor of Fine Arts degree in art and advertising ; elle faisait partie des cheerleaders de l'équipe de football des Crimson Tide, elle a été élue Homecoming Queen et était membre des Chi Omega. Elle est désormais membre d'honneur Phi Beta Kappa.

Elle part pour New York travailler dans une agence de publicité. Son physique lui permet d'être recrutée comme mannequin par l'agence Wilhelmina Models. Elle débute avec Pepsi, puis Maybelline.

En 1983, après ces débuts dans la pub, elle débute comme actrice à Los Angeles, dans Emerald Point N.A.S. (feuilleton d'une saison : 1983-1984 ; diffusé sur TF1 durant l'été 1990 sous le titre Scandales à l'amirauté). Elle fréquente alors Richard Dean Anderson, qui joue le rôle de son frère dans cette production. Elle enchaîne avec son premier rôle au cinéma, aux côtés de Burt Reynolds, dans The Man Who Loved Women (1983), une comédie de Blake Edwards.

Révélation télévisuelle et confirmation (1991-2006)[modifier | modifier le code]

En octobre 1994, à la répétition des Emmy Awards.

Elle enchaîne alors les petits rôles sur grand écran, et les apparitions télévisuelles, jusqu'à son emploi régulier : celui de l'une des héroïnes de la série dramatique Sisters (1991). La série connaît six saisons sur la chaîne NBC, jusqu'en 1996. L'actrice reçoit plusieurs nominations pour sa performance - dont celui pour le Golden Globe comme « meilleure actrice dans une série dramatique » (best lead actress in a drama series) - reçoit l'Emmy Award de la meilleure actrice 1994 ; et en 1996 un Screen Actors Guild Award.

Elle profite de cette célébrité pour se lancer à son compte dans la mode avec Teddy Wear. Mais fait surtout une apparition remarquée au cinéma en 1993, dans le thriller d'action à succès, Le Fugitif, où elle prête ses traits à la femme du personnage incarné par Harrison Ford.

En 1999, elle est choisie par les acclamés Marshall Herskovitz et Edward Zwick pour incarner le premier rôle féminin de leur nouvelle création : la série dramatique Once & Again, racontant la rencontre et l'histoire de deux séduisants divorcés quarantenaires et parents. L'actrice remporte un second Emmy Award pour son interprétation de Lilly Manning, dès la première saison, en 1999. Le programme s'arrête néanmoins au bout de trois saisons, faute d'audiences suffisantes, et malgré un solide soutien de la critique.

Elle se lance dans divers projets : en 2002, elle publie un livre : Homesick: A Memoir, et en 2004 participe à son premier blockbuster : elle fait en effet partie de la distribution chorale de Le Jour d'après, de Roland Emmerich. Elle décline néanmoins deux propositions de rôles importants dans des séries : celui de Megan Donner dans la série policière Les Experts : Miami, puis celui de Susan Mayer dans Desperate Housewives, soit deux énormes succès commerciaux de la décennie. Des choix guidés par le souhait de ne pas vouloir trop s'éloigner de sa famille.

C'est donc en 2005 qu'elle choisit de faire son retour à la télévision : elle joue le rôle récurrent de Stacy Warner dans la série Dr House, l'avocate de la clinique employant le héros, mais aussi accessoirement son ex-compagne. L'actrice tient ce personnage récurrent durant 10 épisodes, étalés sur les deux premières saisons. (Elle ne réapparaitra que dans le dernier épisode de la série, six ans plus tard). Elle enchaîne en 2006 avec un pilote de sitcom pour la chaîne CBS, mais qui n'est pas retenu.

Retour au premier plan (2010-)[modifier | modifier le code]

En juillet 2010, elle rejoint le casting des Experts Manhattan, qui entre alors dans sa septième année, et vient de subir le départ de l'actrice Melina Kanakaredes. Elle partagera ainsi l'affiche avec Gary Sinise, jusqu'à l'arrêt soudain du programme, en 2013.

En 2014, elle revient au cinéma le temps d'une apparition dans le thriller psychologique Gone Girl, de David Fincher, où elle joue une journaliste inquisitrice et impitoyable. Elle enchaîne l'année suivante avec le tournage d'un blockbuster. Roland Emmerich lui fait en effet de nouveau confiance en lui attribuant le rôle de la présidente des États-Unis Lanford dans l'attendu Independence Day: Resurgence.

Cette même année, elle signe son cinquième rôle régulier dans une série : elle interprètera en effet Margaret Graves, l'une des deux protagonistes de la comédie Graves, pour la chaîne Epix, et ce après le désistement de Susan Sarandon, pour divergences artistiques. Elle y aura pour partenaire Nick Nolte.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a épousé Howard Sherman ( - aujourd'hui). Ils ont deux enfants: Austin Ward (13 mai 1994), Anabella Raye (30 mai 1998).

Elle perd sa mère en 2002, décédée d'un cancer des ovaires, et son père en janvier 2009, lui aussi des suites d'un cancer.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Productrice[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]