Robin Wright

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wright.
Robin Wright
Description de cette image, également commentée ci-après

Robin Wright lors du Festival de Cannes 2017.

Nom de naissance Robin Virginia Gayle Wright
Naissance (51 ans)
Dallas, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Profession Actrice, Productrice, Réalisatrice
Films notables Incassable
Forrest Gump
Princess Bride
Séries notables Santa Barbara
House of Cards

Robin Wright, née le à Dallas (Texas), est une actrice, productrice et réalisatrice américaine.

Révélée au début des années 1990 par le film culte Princess Bride (1987) et le succès planétaire Forrest Gump (1994), elle ne revient sur le devant de la scène médiatique que quinze ans après : d'abord en tête d'affiche du film indépendant Les Vies privées de Pippa Lee (2009), puis grâce au rôle de Claire Underwood dans l'acclamée série télévisée politique, House of Cards, lancée en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Révélation et progression discrète (années 1990-2000)[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière à l'âge de 18 ans avec le rôle de Kelly Capwell dans le soap-opera Santa Barbara, puis se dirige vers le grand écran avec des films tels que Princess Bride en 1987, qui obtiendra plus tard le statut de film-culte, puis Forrest Gump en 1994, son plus grand succès commercial, où elle interprète Jenny, la plus proche amie du personnage simple d'esprit joué par Tom Hanks.

Elle se fait néanmoins plus discrète les années suivantes : en 1995 elle est dirigée par son époux Sean Penn dans le drame Crossing Guard, avec Jack Nicholson dans le rôle principal.

En 1996, elle tente de s'imposer en tête d'affiche en jouant le rôle-titre du biopic Moll Flanders, ou les mémoires d'une courtisane, de Pen Densham, qui échoue néanmoins commercialement et ne convainc pas la critique. En 1997, elle retrouve Penn devant la caméra de Erin Dignam pour Loved. Ce film indépendant passe inaperçu, comme le drame She's So Lovely, écrit et réalisé par Nick Cassavetes, toujours avec Penn, mais aussi John Travolta.

En 1998, elle fait partie du casting choral réuni pour la comédie dramatique indépendante Hollywood Sunrise, de Anthony Drazan. Penn et elle y évoluent aux côtés de Kevin Spacey.

L'année suivante, elle renoue avec la romance pour le mélodrame Une bouteille à la mer, aux côtés de Kevin Costner. Le film marque son retour dans les hauteurs du box-office, mais les critiques sont mauvaises.

En 2000, elle joue le principal rôle féminin du thriller fantastique Incassable, de M. Night Shyamalan. Les critiques sont excellentes, mais c'est surtout la prestation de Bruce Willis, dans un registre plus complexe qu'auparavant, qui attire l'attention.

Par ailleurs, à l'exception du polar The Pledge en 2001, qui reforme le trio formé avec Sean Penn à la réalisation et Jack Nicholson en acteur principal, et du film choral Nine Lives, de Rodrigo Garcia, ses films suivants passent inaperçus, et les critiques sont très mauvaises.

Mais en 2007, le blockbuster fantastique La Légende de Beowulf, de Robert Zemeckis, la replace en tant qu'actrice à suivre, même si le box-office ne suit pas. De même en 2008 avec la satire Panique à Hollywood, de Barry Levinson, qui réunit une flopée de stars.

Retour au premier plan (années 2010)[modifier | modifier le code]

Au TIFF 2009, pour la présentation de Les Vies privées de Pippa Lee.

L'année 2009 marque un tournant : elle joue d'abord dans le thriller politique State of Play de Kevin Macdonald ; puis Robert Zemeckis la dirige de nouveau dans Le Drôle de Noël de Scrooge. Mais c'est surtout sa performance en tête d'affiche de la comédie dramatique indépendante Les Vies privées de Pippa Lee qui lui vaut de nouveau l'attention de la profession. Enfin, elle cultive aussi son image de femme fatale dans un segment du film à sketches New York, I Love You, où elle joue une cinquantenaire esseulée engageant une discussion sur un trottoir de New York, devant la caméra d'Yvan Attal.

Elle confirme avec quatre autres films en 2011 : elle tient d'abord un rôle secondaire dans le thriller sportif Le Stratège, de Bennett Miller, où elle joue l'ex-femme du protagoniste incarné par Brad Pitt. Puis fait partie du casting de stars réuni par Robert Redford pour son thriller politique La Conspiration ; donne la réplique à Woody Harrelson et Sigourney Weaver, dans le thriller d'action Rampart, de Oren Moverman. Mais est surtout dirigée par David Fincher dans son adaptation Millénium : Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes.

Le cinéaste lui confie dans la foulée un rôle convoité : celui de la glaçante et ambitieuse épouse du protagoniste incarné par Kevin Spacey dans la prestigieuse série télévisée House of Cards. Le programme est un succès critique mondial et vaut à la distribution une poignée de nominations et récompenses. L'actrice enchaîne dès lors avec le tournage de la saison suivante, et s'éloigne parallèlement du cinéma. La série lui assure trois nominations aux Emmy Awards, et un Golden Globe.

En 2013, elle prête ainsi ses traits à l'expérimental Le Congrès de Ari Folman, où elle joue son propre rôle ; mais s'aventure aussi en Europe avec Naomi Watts pour le thriller sentimental Perfect Mothers, mis en scène par la française Anne Fontaine.

En 2014, elle est à l'affiche du film d'espionnage britannique Un homme très recherché, d'Anton Corbijn. Et en 2015, elle tient l'un des rares principaux rôles féminins de la grosse production Everest.

En 2017, elle évoluera dans deux blockbusters très attendus : d'abord le film de superhéros Wonder Woman, second long-métrage de Patty Jenkins, où elle prêtera ses traits au général Antiope ; puis le thriller de science-fiction Blade Runner 2049, réalisé par le canadien Denis Villeneuve.

Parallèlement à sa carrière d'actrice, elle s'essaie à la réalisation. Elle signe d'abord un épisode de la saison 2 de House of Cards. La production lui fait par la suite progressivement confiance : l'actrice réalise 2 épisodes de la saison 3, et enfin 4 de la saison 4. Elle est promue productrice exécutive de la série, à partir de cette même saison.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Avec son ex-mari Sean Penn, en septembre 2006.

Elle est l'épouse de Dane Witherspoon (mort le 29 mars 2014) de 1986 à 1988, rencontré sur le tournage de Santa Barbara. Elle épouse ensuite l'acteur Sean Penn le , rencontré sept ans plus tôt, avec lequel elle a eu deux enfants : Dylan Frances et Hopper Jack. Après plusieurs épisodes de tension avec procédures de divorce engagées puis finalement annulées, ils divorcent durant l'été 2010. Elle est, de 2012 à 2014, la compagne de Ben Foster.

Elle est membre du jury du Festival de Cannes de 2009 sous la présidence de l'actrice Isabelle Huppert[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Actrice[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]
Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]
Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Réalisatrice[modifier | modifier le code]

  • 2014-.... : House of Cards, chapitres 23 (saison 2, épisode 10), 35 et 38 (saison 3, épisodes 9 et 12), 42, 43, 48 et 49 (saison 4, épisodes 3, 4, 9 et 10).

Doublage[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

L'actrice à la Berlinale 2009, pour Les Vies privées de Pippa Lee.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Robin Wright sur l’Internet Movie Database