Heinkel He 50

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinkel He 50
Heinkel 50
Heinkel 50

Constructeur Drapeau : Allemagne Heinkel Flugzeugwerke GmbH
Rôle Avion de reconnaissance, bombardier en piqué
Statut Retiré du service
Premier vol 1931
Mise en service 1936
Date de retrait 1943
Nombre construits 78
Équipage
1 ou 2
Motorisation
Moteur Bramo SAM 22B (en)
Nombre 1
Type Moteur en étoile
Puissance unitaire 650 ch
Dimensions
Envergure 11,5 m
Longueur 9,60 m
Hauteur 4,4 m
Performances
Vitesse de croisière 177 km/h
Vitesse maximale 235 km/h
Rayon d'action 600 km
Armement
Interne 1 mitrailleuse MG 15 (en) de 7,92 mm orientable en défense
Externe 250 kg de bombes

Le Heinkel He 50 était un avion militaire de l'entre-deux-guerres allemand. Il a également été utilisé durant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Cet avion, petit mais valable, est un des premiers bombardiers en piqué construit hors des États-Unis. Il fut conçu pour satisfaire une commande de la Marine impériale japonaise d'un bombardier en piqué biplace, capable d'emporter 250 kg de bombes et pouvant être équipé de roues ou de flotteurs.

Variantes[modifier | modifier le code]

He 50 aW (pour Wasser, eau en allemand) 
C'est un hydravion à flotteurs muni d'un moteur en ligne refroidi par liquide Junkers L5 (en) de 390 ch. Il vole vers le milieu de 1931, mais il apparaît vite qu'il est sous-motorisé.
He 50 aL (pour Land, terre en allemand) 
Cette version améliorée possède un moteur radial Siemens Jupiter de 490 ch. Lors d'une démonstration de bombardement en piqué effectuée sur le lac Breitling près de l'usine de Warnemünde, il lâche 500 kg de blocs de béton sur des cibles flottantes.
He 50 L 
Livré en 1933, cet avion est muni d'un moteur en étoile Bramo SAM 22B (en) de 650 ch. Il vole en monoplace dans son rôle de bombardier en piqué. Il peut emporter une charge de 500 kg de bombes et est armé d'une mitrailleuse fixe MG 17 de 7,92 mm. Si un observateur est emmené, il sert une mitrailleuse MG 15 (en) orientable de 7,92 mm, mais la charge de bombes est réduite à 250 kg. Il est renommé plus tard He 50 A. 25 exemplaires sont produits par Heinkel et 35 par Bayerische Flugzeugwerke (future Messerschmitt AG).
He 50 bCH 
Version réalisée pour la Chine nationaliste. Le deuxième lot est réquisitionné par la Luftwaffe et renommé He 50 B.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Engagements[modifier | modifier le code]

Au printemps 1943, ces vieux biplans ont une activité en première ligne sur le front de l'Est : avec d'autres avions lents (Arado Ar 66, Gotha Go 145, Heinkel He 45, Heinkel He 46) ils effectuent des bombardements de harcèlement nocturnes comme les Polikarpov Po-2 font dans le camp ennemi. Le Heinkel 50 équipe le Nachtschlachtgruppe 11 (NSGr 11), basé en Estonie[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié

Drapeau : URSS Polikarpov Po-2
Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand Henschel Hs 123
Drapeau : États-Unis Curtiss Falcon F8C-4

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. J. Rickard, « Heinkel He 50 », (consulté le 3 août 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tony Wood et Bill Gunston, Hitler's Luftwaffe : a pictorial history and technical encyclopedia of Hitler's air power in World War II, Londres, Salamander Books Ltd., , 247 p. (ISBN 978-0-861-01005-9 et 978-0-517-22477-9)