Junkers Ju 388

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Junkers Ju 388 L1
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Allemagne Junkers
Rôle Avion de reconnaissance (L)
Chasseur de nuit (J) Bombardier (K)
Mise en service
Nombre construits 94
Équipage
3 personnes
Motorisation
Moteur BMW 801TJ
Nombre 2
Type 18 cylindres en double-étoile
Puissance unitaire 1 890 ch
Dimensions
Envergure 22,00 m
Longueur 15,22 m
Hauteur 4,35 m
Masses
À vide 10 345 kg
Avec armement 14 680 kg
Performances
Vitesse maximale 655 km/h
Plafond 13 500 m
Rayon d'action 2 950 km
Rapport poids/puissance 2,75 & 3,88 kg/ch
Armement
Interne 2 canons de 20 mm
2 canons de 30 mm

Le Junkers Ju 388 Störtebeker est un avion militaire de la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Le projet « Hubertus » a vu le jour en septembre 1943, il s'est décliné en trois types : le « type L » pour la reconnaissance, le « type J » pour la chasse de nuit et le « type K » pour le bombardement. C'est le type L qui fut le plus employé. Il fut construit dans les usines ATG de Mersebourg et Weser de Brême.

Cet avion possédait des moteurs turbocompressés qui donnaient leur meilleur rendement au-dessus de 10 000 m.

Les bombardiers, bien que construits en grand nombre, ne seront pas mis en service, la préférence ayant été pour le type J, qui continuera à être construit même quand tous les autres types seront annulés en juillet 1944 (excepté les chasseurs de défense).

Contrairement au type L, le type J avait des moteurs Junkers Jumo 213 qui étaient des V12 inversés de 1 750 ch.

Leur armement est constitué de deux canons de 30 mm, deux Mauser MG 151 fixes et tirant vers l'avant, ainsi que deux MG 151 tirant en oblique au-dessus du fuselage. Certains auront en plus une barbette de queue avec des Rheinmetall-Borsig MG 131 jumelées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Enzo Angelucci et Paolo Matricardi, Multiguide aviation – Les avions : 3/ la seconde guerre mondiale – France, Allemagne, Angleterre, etc., Elsevier Sequoia, , 320 p. (ISBN 978-2-80030245-4), p. 163.
  • (en) Christoph Vernaleken et Martin Handig, Junkers Ju 388 : development, testing, and production of the last Junkers high-altitude aircraft, Atglen, PA, Schiffer Pub, coll. « Schiffer military history book », , 408 p. (ISBN 978-0-764-32429-1, OCLC 123348901).
  • (en) William Green (ill. Dennis Punnett), Warplanes of the Third Reich, New York, Doubleday, , 1re éd., 672 p., 9.1 x 6.6 x 1.1 inches (ISBN 978-0-385-05782-0 et 978-0-385-05782-0, OCLC 1111727).
  • (en) J Richard Smith et Antony L Kay (ill. E.J. Creek), German aircraft of the Second World War, Londres, Putnam, , 6e éd., 745 p. (ISBN 978-0-370-00024-4 et 978-0-851-77836-5, OCLC 584224).