Heinkel He 277

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinkel He 277
schéma du Heinkel He 277
schéma du Heinkel He 277

Constructeur Drapeau : Allemagne Heinkel Flugzeugwerke GmbH
Rôle Bombardier lourd et avion de reconnaissance
Statut Prototype
Nombre construits 2
Motorisation
Moteur Daimler-Benz DB-603 A2
Nombre 4
Type V12 à refroidissement liquide turbocompressé
Puissance unitaire 1 850 ch
Dimensions
Envergure 31,44 m
Longueur 22,15 m
Hauteur 6,66 m
Masses
À vide 21 800 kg
Maximale 44 490 kg
Performances
Vitesse maximale 570 km/h
Rayon d'action 6 000 km

Le Heinkel He 277 est un projet de bombardier lourd allemand développé pendant la Seconde Guerre mondiale, dérivé du Heinkel He 177.

Conception[modifier | modifier le code]

La mise en service du premier bombardier lourd allemand, le Heinkel He 177, fut retardée de 18 mois par la conception complexe de ses moteurs couplés. Afin de résoudre le problème, Heinkel propose une évolution en quadrimoteur classique à moteurs séparés. Mais en novembre 1941, Hermann Goering est tellement lassé par les demandes incessantes de Ernst Heinkel de construire cet avion, qu'il interdit toute allusion en sa présence. Heinkel obéit en apparence, mais poursuit secrètement la conception, à Vienne-Schwechat, de ce bombardier qu'il appelle He 177B. En mai 1943, il annonce à Adolf Hitler que cet avion répond à toutes ses exigences d'un nouveau bombardier. Il est immédiatement chargé de le construire, le projet étant renommé He 277.

Le prototype V1 vole fin 1943 et une version plus avancée (V2) en février 1944. Le He 277 possède une forte ressemblance avec le projet Heinkel He 274 qui a été confié au constructeur Farman en France : quadrimoteur bidérive, avec un poste de pilotage entièrement vitré, comme le Heinkel He 177. Mais le Heinkel He 274 étant un bombardier de haute altitude, il a des ailes d'une plus grande envergure et moins d'armement défensif. On envisage de monter sur le He 277 de multiples canons en tourelles ou barbettes, et il doit emporter une lourde charge offensive de bombes ou de missiles. Mais le tout le programme est annulé, la priorité étant donnée à la construction de chasseurs.

Sources & Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Tony Wood et Bill Gunston, Hitler's Luftwaffe : a pictorial history and technical encyclopedia of Hitler's air power in World War II, Londres, Salamander Books Ltd., , 247 p. (ISBN 978-0-861-01005-9 et 978-0-517-22477-9)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Développement lié