Junkers Ju 390

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Junkers Ju 390
{{#if:
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Allemagne Junkers
Rôle Avion de transport (V1)
Avion de reconnaissance (V2)
Bombardier (V3)
Mise en service 1942
Équipage
10
Motorisation
Moteur BMW 801 D
Nombre 6
Type 18 cylindres double-étoile
Puissance unitaire 1 730 ch
Dimensions
Envergure 50 30 m
Longueur 34 20 m
Hauteur 6 89 m
Surface alaire 254 m2
Masses
À vide 39 500 kg
Maximale 75 500 kg
Performances
Vitesse maximale 505 km/h
Rayon d'action 9 700 km
Charge alaire 209 kg/m2
Rapport poids/puissance 0,17 kg/ch
Armement
Interne 2 canons MG 151/20 de 20 mm (Tourelle dorsale)
1 canon MG 151/20 de 20 mm (Queue)
2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm (Sabords)
2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm (Gondole ventrale)
Externe 1 800 kg de bombes

Le Junkers Ju 390 est un avion militaire de la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

En 1942, l'ingénieur Kraft entreprit de modifier le Ju 290 de façon à prendre peu de risque et pour un coût moindre. Il agrandit le fuselage et les ailes et y ajouta deux moteurs afin de réaliser un avion de valeur stratégique.

Les prototypes furent déclinés en avions de transport, reconnaissance et bombardement lourd :

  • Le V1 (transport) pouvait transporter près de 10 tonnes de fret sur plus de 8 000 km de distance.
  • Le V2 (reconnaissance) était équipé d'un radar FuG 200 Hohentwiel il volait en octobre 1943, avait une endurance exceptionnelle de 32 heures et pouvait s'approcher en vue des côtes américaines
  • Le V3 (bombardement) ne vit pas le jour, il aurait dû transporter 8 000 kg de bombes ou missiles divers. Il était armé, pour sa défense de huit canons de 20 mm et de huit mitrailleuses de 13 mm.

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) James Duffy, Target America : Hitler's plan to attack the United States, Westport, Conn, Praeger,‎ (ISBN 978-0275966843).
  • (en) William Green, The warplanes of the Third Reich, London, Macdonald & Co, Jane's Publishers Ltd,‎ (ISBN 978-0356023823).
  • Manfred Griehl et Joachim Dressel, Heinkel He 177,277,274, Shrewsbury, Airlife,‎ , 247 p. (ISBN 978-1-853-10364-3, OCLC 41580829), p. 191.
  • [1591143888] (en) Steve Horn, The second attack on Pearl Harbor : Operation K and other Japanese attempts to bomb America in World War II, Annapolis, Md, Naval Institute Press,‎ , 346 p. (ISBN 978-1-591-14388-8, OCLC 860805786).
  • (en) Heinz Nowarra (trad. Don Cox), Junkers--Ju 290, Ju 390, etc, Atglen, PA, Schiffer Pub, coll. « Schiffer military history. »,‎ (ISBN 978-0-764-30297-8, OCLC 38163107).
  • (en) James P. O'Donnell, The bunker : the history of the Reich Chancellery group, New York, Da Capo Press,‎ , 399 p. (ISBN 978-0-306-80958-3, OCLC 46465209).
  • (en) Albert Speer et Eugene Davidson (introduction) (trad. Richard et Clara Winston), Inside the Third Reich : memoirs [« Erinnerungen »], New York, Simon & Schuster,‎ , 596 p. (ISBN 978-0-684-82949-4, OCLC 37835944).
  • (en) Chris Staerck, Paul Sinnott et Anton Gill, Luftwaffe : the allied intelligence files, Washington, D.C, Brassey's,‎ , 1e éd., 219 p. (ISBN 978-1-574-88387-9, OCLC 48951325).
  • (en) C.G. Sweeting, Hitler's personal pilot: the life and times of Hans Baur, Brassey's,‎ , 368 p. (ISBN 978-157-488402-9).
  • Wagner, Ray and Heinz Nowarra. German Combat Planes: A Comprehensive Survey and History of the Development of German Military Aircraft from 1914 to 1945. Garden City, New York: Doubleday, 1971.