WCW Hardcore Championship

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le WCW Hardcore Championship était un titre de la World Championship Wrestling dans lequel il n'y avait pas de règles et où les armes étaient autorisées dans les matchs. Finalement, les règles ont été changées pour que les matchs débutent dans les vestiaires mais qu'ils ne se finissent que par tomber sur le ring. La ceinture a été créée en réponse à la popularité grandissante du catch hardcore en Amérique du Nord, mais il n'a jamais été à la hauteur par exemple du WWF Hardcore Championship.

Le titre existait entre 1999 et 2001. Il était abandonné après que Meng, le champion en titre, a quitté la fédération pour retourner à la WWF. Meng donnait la ceinture à Barbarian comme un cadeau, mais ceci ne s'est pas déroulé à la télévision et ne fait pas partie de l'historique du titre.

Beaucoup de personnes voient en ce titre comme un symbol d'échec à la WCW. Les bookers n'auraient jamais pris sérieusement ce titre, et le nombre de fois où la ceinture était retirée et vacante lui enlevait encore plus de crédibilité. Aussi, la WCW plaçait souvent la ceinture dans des catcheurs qui avaient peu d'expérience dans le catch hardcore.

La réplique de la ceinture en vente n'était pas la même que sur l'originale sur les programmes de la WCW.

Liste des champions[modifier | modifier le code]

# Catcheur Fois Date Lieu Durée Notes Réf
1 Norman Smiley 1 Toronto, Ontario 51 Bat Brian Knobbs pour devenir le premier champion au cours de Mayhem. [1]
2 Brian Knobbs 1 Erie, Pennsylvanie 27 Au cours de l'enregistrement de Thunder diffusé le lendemain. [2]
3 Bam Bam Bigelow 1 Tulsa, Oklahoma 13 Au cours de Monday Nitro. L'arbitre de ce match est Fit Finlay. [3]
4 Brian Knobbs 2 San Francisco, Californie 8 Au cours de WCW SuperBrawl X [4]
5 3 Count (Shane Helms, Evan Karagias et Shannon Moore) 1 Minneapolis, Minnesota 20 Battent Knobbs dans un match à handicap simultanément par tombé pour devenir les co-champions. [5]
6 Brian Knobbs 3 Miami, Floride 22 Bat 3 Count dans un Gauntlet match au cours d'WCW Uncensored. [6]
Titre vacant le à Denver, Colorado quand les dirigeants de la WCW (Eric Bischoff et Vince Russo) déclarent tous les titres de la WCW comme vacants. [7]
7 Terry Funk 1 Chicago, Illinois 36 Bat Norman Smiley au cours de Spring Stampede. [8]
8 Shane Douglas 1 Grand Rapids, Michigan 1 [9]
9 Terry Funk 2 Saginaw, Michigan 13 A battu Douglas dans un match handicap au cours de l'enregistrement de Thunder diffusé le lendemain. Norman Smiley est le partenaire de Funk. [10]
10 Eric Bischoff 1 Atlanta, Géorgie 1 Gagne avec l'aide des Mamalukes (Big Vito et Johnny the Bull) [11]
11 The Mamalukes (Big Vito et Johnny the Bull) 1 Knoxville, Tenessee 13 Déclarés co champions par Bischoff. [12]
12 Big Vito 2 Billings, Montana 35 Bat Johnny the Bull pour devenir champion tout seul.
13 Lance Storm 1 Cleveland, Ohio 21
14 Carl Ouellet 1 Kelowna, Colombie-Britannique 0 Storm donne le titre à Ouellet.
15 Norman Smiley 2 Kelowna, Colombie-Britannique 42
Titre vacant le 25 septembre 2000 à Uniondale, New York sur ordre du Commissionaire de la WCW Mike Sanders.
16 Reno 1 San Francisco, Californie 35 Reno perd contre Sgt. AWOL dans la finale d'un tournoi, mais Mike Sanders inverse la décision et donne le titre à Reno.
16 Crowbar 1 Chicago, Illinois 41
17 Terry Funk 3 Washington, D.C. 28
18 Meng 1 14 janvier 2001 Indianapolis, Indiana 7
Titre vacant le 21 janvier 2001 quand Meng s'en va à la World Wrestling Federation.
Titre abandonné le 26 mars 2001 quand la WWF rachetait la WCW.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « WCW Mayhem 99 Review », sur Cageside Seats,‎ (consulté le 25 octobre 2015).
  2. (en) « WCW Thunder 1/12/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 25 octobre 2015).
  3. (en) « WCW Nitro 2/7/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 25 octobre 2015).
  4. (en) John Powell, « Super Brawl equals Super Bore », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 25 octobre 2015).
  5. (en) « WCW Nitro 2/28/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  6. (en) John Powell, « Uncensored elevates WCW », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 26 octobre 2015).
  7. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: WCW Monday Nitro (04/10/00) », sur 411mania,‎ (consulté le 12 novembre 2015).
  8. (en) « The Furious Flashbacks – WCW Spring Stampede 2000 »,‎ (consulté le 26 octobre 2015).
  9. (en) « WCW Nitro 5/22/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  10. (en) « WCW Thunder 5/24/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  11. (en) « WCW Nitro 6/5/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  12. (en) « WCW Thunder 6/7/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 12 novembre 2015).