WCW Hardcore Championship

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
WCW Hardcore Championship
Données générales
Création
Disparition
Fédération World Championship Wrestling
Champion(s) précédent(s) Meng
Statistiques
Premier(s) champion(s) Norman Smiley
Règne le plus long Norman Smiley (1 mois et 21 jours)
Règne le plus court Carl Ouellet (moins d’un jour)
Plus grand nombre de règnes Brian Knobbs et Terry Funk (3)

Le WCW Hardcore Championship (que l'on peut traduire par championnat hardcore de la WCW) est un championnat de catch (lutte professionnelle) utilisé par la World Championship Wrestling (WCW).

Il est créé fin 1999 et Norman Smiley en est le premier champion après sa victoire face à Brian Knobbs en finale d'un tournoi le au cours de Mayhem. Entre sa création et le rachat de la WCW par la World Wrestling Federation fin mars 2001, le titre connait 18 règnes et a été co détenus par deux équipes : d'abord 3 Count puis par Big Vito et Johnny the Bull.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1999, la World Wrestling Federation (WWF) commence à gagner la guerre des audiences qu'elle mène avec la World Championship Wrestling[1]. L'une des raison du succès de Monday Night Raw est l'existence du championnat hardcore de la WWF qui popularise le catch hardcore qui est alors pratiqué à la Extreme Championship Wrestling (ECW)[2]. La WCW décide de créer une division de catch hardcore composée de catcheurs de la WCW et d'anciens catcheurs de la ECW comme Hak et Jerry Flynn[3]. La WCW organise le Junkyard Dog Hardcore Trophy le 11 juillet au cours de Bash at the Beach[3]. Ce combat de catch hardcore opposant les principaux catcheurs de cette division voit la victoire de Fit Finlay qui se voit remettre un trophée[4].

Eric Bischoff, le président de la WCW, décide de reprendre ce trophée et de créer un titre[3]. Norman Smiley en est le premier champion le après sa victoire face à Brian Knobbs[5]. Smiley a aussi le plus long règne et garde ce titre 1 mois et 21 jours avant sa défaite face à Knobbs le [6]. Le 28 février, 3 Count mettent fin au second règne de Knobbs faisant de Shane Helms, Evan Karagias et Shannon Moore les premiers co détenteurs de ce titre[7].

Liste des champions[modifier | modifier le code]

# Catcheur Fois Date Lieu Durée Notes Réf
1 Norman Smiley 1 Toronto (Ontario) Drapeau du Canada 1 mois et 21 jours Bat Brian Knobbs pour devenir le premier champion au cours de Mayhem. [5]
2 Brian Knobbs 1 Erié (Pennsylvanie) 27 jours Au cours de l'enregistrement de Thunder diffusé le lendemain. [6]
3 Bam Bam Bigelow 1 Tulsa (Oklahoma) 13 jours Au cours de Monday Nitro. L'arbitre de ce match est Fit Finlay. [8]
4 Brian Knobbs 2 San Francisco (Californie) 8 jours Au cours de WCW SuperBrawl X [9]
5 3 Count (Shane Helms, Evan Karagias et Shannon Moore) 1 Minneapolis (Minnesota) 20 jours Battent Knobbs dans un match à handicap simultanément par tombé pour devenir les co-champions. [7]
6 Brian Knobbs 3 Miami (Floride) 22 jours Bat 3 Count dans un Gauntlet match au cours d'WCW Uncensored. [10]
- Vacant 1 Denver (Colorado) 6 jours Les dirigeants de la WCW (Eric Bischoff et Vince Russo) déclarent tous les titres de la WCW comme vacants. [11]
7 Terry Funk 1 Chicago (Illinois) 1 mois et 6 jours Bat Norman Smiley au cours de Spring Stampede. [12]
8 Shane Douglas 1 Grand Rapids (Michigan) 1 jour [13]
9 Terry Funk 2 Saginaw (Michigan) 13 jours A battu Douglas dans un match handicap au cours de l'enregistrement de Thunder diffusé le lendemain. Norman Smiley est le partenaire de Funk. [14]
10 Eric Bischoff 1 Atlanta (Géorgie) 1 jour Gagne avec l'aide des Mamalukes (Big Vito et Johnny the Bull) [15]
11 Big Vito (en) et Johnny the Bull 1 Knoxville (Tennessee) 13 jours Déclarés co champions par Bischoff. [16]
12 Big Vito 2 Billings (Montana) 1 mois et 5 jours Bat Johnny the Bull pour être l'unique champion. [17]
13 Lance Storm 1 Cleveland (Ohio) 21 jours Storm met en jeu son titre de champion poids lourd du Canada de la WCW. [18]
14 Carl Ouellet 1 Kelowna (Colombie-Britannique) Drapeau du Canada moins d’un jour Storm donne le titre à Ouellet. [19]
15 Norman Smiley 2 1 mois et 11 jours
- Vacant 2 Uniondale (New York) 7 jours Sur ordre du Commissionaire de la WCW Mike Sanders. [20]
16 Sgt. AWOL (en) 1 San Francisco (Californie) moins d’un jour Il bat Reno pour avoir ce titre. [20]
17 Reno 1 1 mois et 4 jours Mike Sanders inverse la décision et donne le titre à Reno.
18 Crowbar (en) 1 Chicago (Illinois) 1 mois et 11 jours [21]
19 Terry Funk 3 Washington, D.C. 28 jours [22]
20 Meng 1 14 janvier 2001 Indianapolis, (Indiana) 7 jours [23]
- Vacant 3 2 mois et 5 jours Meng s'en va à la World Wrestling Federation. [20]
- Titre retiré - N/A N/A Abandonné quand la WWF rachetait la WCW. [20]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Travis Wakeman, « WWE Turning Point: Analyzing Historical Impact of Mankind's First WWE Title Win », sur Bleacher Report, (consulté le 3 décembre 2017)
  2. (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WWE Hardcore Championship », sur Bleacher Report, (consulté le 3 décembre 2017)
  3. a, b et c (en) Andrew Chitwood, « But Why? — The WCW Hardcore Championship », sur wcwworldwide.com, (consulté le 3 décembre 2017)
  4. (en) John Powell, « Savage new WCW champ at Bash », sur Slam! Wrestling, (consulté le 3 décembre 2017)
  5. a et b (en) « WCW Mayhem 99 Review », sur Cageside Seats, (consulté le 25 octobre 2015).
  6. a et b (en) « WCW Thunder 1/12/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 25 octobre 2015).
  7. a et b (en) « WCW Nitro 2/28/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  8. (en) « WCW Nitro 2/7/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 25 octobre 2015).
  9. (en) John Powell, « Super Brawl equals Super Bore », sur Slam! Wrestling, (consulté le 25 octobre 2015).
  10. (en) John Powell, « Uncensored elevates WCW », sur Slam! Wrestling, (consulté le 26 octobre 2015).
  11. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: WCW Monday Nitro (04/10/00) », sur 411mania, (consulté le 12 novembre 2015).
  12. (en) « The Furious Flashbacks – WCW Spring Stampede 2000 », (consulté le 26 octobre 2015).
  13. (en) « WCW Nitro 5/22/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  14. (en) « WCW Thunder 5/24/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  15. (en) « WCW Nitro 6/5/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 26 octobre 2015).
  16. (en) « WCW Thunder 6/7/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 12 novembre 2015).
  17. (en) Bob Colling, « WCW Nitro 6/19/2000 », sur Wrestling Recpas (consulté le 3 décembre 2017)
  18. (en) « WCW Nitro 7/24/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 4 décembre 2017)
  19. (en) Bob Colling, « WCW Nitro 8/14/2000 », sur Wrestling Recpas (consulté le 4 décembre 2017)
  20. a, b, c et d (en) Kyle Schadler, « Abandoned: The History of the WCW Hardcore Championship », sur Bleacher Report, (consulté le 4 décembre 2017)
  21. (en) Widro, « 411’s WCW Thunder Report 11.08.00 », sur 411mania, (consulté le 7 décembre 2017)
  22. (en) Vaughn Johnson, « Throwback Thursday: Looking back at WCW Starrcade 2000 », sur philly.com, (consulté le 7 décembre 2017)
  23. (en) Arnold Furious, « The Furious Flashbacks – WCW Sin 2001 », sur 411mania, (consulté le 7 décembre 2017)