Gérard Pommier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pommier (homonymie).
Gérard Pommier
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)
à FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Doctorat de médecine et habilitation universitaire en psychologie
Profession Professeur des universités – praticien hospitalier, psychanalyste et psychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata

Gérard Pommier est un psychiatre et un psychanalyste français, né en . Il est également Professeur des Universités Émérite et maitres de conférences à l’université Paris 7. Il dirige la revue La Clinique Lacanienne.

Formation et parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Gérard Pommier, médecin, interne des hôpitaux psychiatriques (1973), obtient un certificat d'études spécialisées en psychiatrie en 1991 et est médecin chef-adjoint à Étampes. Il soutient en 2000 une thèse de doctorat de 3e cycle en psychopathologie clinique intitulée L'écriture comme solution dans la psychose[1], à l'université de Provence, sous la direction de Roland Gori et une habilitation universitaire en 2003 publiée sous le titre Comment les neurosciences démontrent la psychanalyse[2]. Il réalise une carrière universitaire notamment à Strasbourg.

Gérard Pommier rencontre Jacques Lacan lors des séminaires à l’hôpital Sainte-Anne. Alors qu’il est déjà psychiatre et a suivi une analyse, il décide de reprendre une analyse avec J. Lacan.

Par la suite il effectue des supervisions (quand le psy va chez le psy) avec Piera Aulagnier et Françoise Dolto. Il est membre de l'association Espace Analytique et cofondateur de la Fondation européenne pour la psychanalyse. Il dirige la revue La Clinique Lacanienne et est membre du comité de lecture de Cliniques méditerranéennes.

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1983 : D'une logique de la psychose, Paris, (Eres). Franco Angeli (Milan). Catalogos (Barcelona, Buenos Aires). (286 p.)
  • 1985 : L'exception féminine, essai sur les impasses de la jouissance, Paris, Aubier. Jorge Zahar (Rio de Janeiro). Nueva Vision (Buenos Aires). (266 p.)
  • 1986 : Le Dénouement d'une analyse, Paris, Champs Flammarion. Nueva Vision (Buenos Aires). Jorge Zahar (Rio de Janeiro). (285 p.)
  • 1989 : L'Ordre sexuel, Paris, Champs Flammarion. Jorge Zahar (Rio de Janeiro) ; Amorrortu (Buenos Aires). (288 p.)
  • 1989 : La Névrose infantile de la psychanalyse, Paris, (Eres), Nueva Vision (Buenos Aires). Jorge Zahar (Rio de Janeiro). (283 p.)
  • 1990 : Freud apolitique ?, Paris, Champs Flammarion. Nueva Vision (Buenos Aires) ; Artes Medica ( Porto Alegre). (285 p.)
  • 1993 : Naissance et renaissance de l'écriture, Paris, Presses universitaires de France. Nueva Vision (Buenos Aires), Artes Medica (Porto Alegre). (384 p.)
  • 1994 : Du bon usage érotique de la colère, et quelques-unes de ses conséquences, Paris, Aubier. Nueva Vision (Buenos Aires). Jorge Zahar (Rio de Janeiro). Minnesota Press University (U.S.A). (232 p.)
  • 1995 : L'Amour à l'envers. Essai sur le transfert, Presses universitaires de France. Amorrortu (Buenos Aires). Companhia de Freud (Rio de Janeiro). (448 p.)
  • 1996 : Ceci n'est pas un Pape... Inconscient et culture en Louisiane, éditions Erès. Ediciones del Serbal (Barcelone). (253 p.)
  • 1998 : Louis du Néant. La mélancolie d'Althusser, éditions Aubier. Amorrortu, 1999 (Buenos Aires). (376 p.)
  • 2000 : Les corps angéliques de la postmodernité, éditions Calmann-Lévy. (192 p.)
  • 2004 : Comment les neurosciences démontrent la psychanalyse, éditions Flammarion
  • 2004 : Qu’est ce que le réel ? Essai psychanalytique, éditions Erès (167 p.) Nueva vision Buenos Aires
  • 2009 : La Mélancolie. Vie et œuvre d’Althusser, éditions Flammarion, coll. Champs, Essais.
  • 2010 : Que veut dire « faire l’amour » ?, éditions Flammarion, coll. Bibliothèque des Savoirs
  • 2011, Pour en finir avec le carcan du DSM, érès, Santé mentale (hors collection)
  • 2013 : Le refoulement. Pourquoi et comment ?, éditions Erès (347 p.) - en collaboration avec Patrick Landman
  • 2013 : Le nom propre –Fonctions logiques et inconscientes, PUF, coll. Philosophie d’aujourd’hui
  • 2016 : Féminin, révolution sans fin, éditions Jean-Jacques Pauvert (300 p.)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :