519e groupe de transit maritime

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
519e groupe de transit maritime
Image illustrative de l'article 519e groupe de transit maritime

Pays Drapeau de la France France
Branche armée de Terre
Type régiment du train
Rôle Ravitaillements par voie maritime des armées
Effectif ~ 330
Fait partie de Commandement de la logistique
Garnison Ollioules (83)
Couleurs Vert et Rouge
Devise « Adroit et rigoureux sur terre comme sur mer »
Inscriptions
sur l’emblème

Le 519e groupe de transit maritime (519e GTM) de Toulon est l'unité d'appui à la projection et de soutien aux ravitaillements par voie maritime des armées.

Historique[modifier | modifier le code]

Le 519e groupe de transit maritime est créé le à Toulon. Organisme à vocation interarmées terre (OVIA-T) il est l'unité d'appui à la projection et de soutien aux ravitaillements par voie maritime des armées. Il est l'héritier du 519e régiment du train, créé en 1981.

Filiation[modifier | modifier le code]

En Indochine française :

  • 1946 – Création du 519e groupe de transport en Indochine
  • 1948 – Section amphibieDUKW.
  • 1949 – 2e CTLE (compagnie de transport de Légion étrangère).
  • 1953 – Dissolution du 519e GT (groupe de transport).

En Afrique française du Nord :

En France métropolitaine :

  • 1957 – Création de la 311e CT (Compagnie de Transport)
  • 1964 – 1er BATM (bataillon autonome de transit maritime) à Cherbourg
  • 1968 – Le 1er BATM englobe la 311e CT
  • 1977 – Le 1er BATM devient le 1er GATM (groupe autonome de transit maritime)
  • 1981 – Création du 519e régiment du Train à La Rochelle
  • 30 juin 2011 – Dissolution du 519e RT

Missions[modifier | modifier le code]

Le 519e GTM est l'outil capacitaire unique et décisif qui confère à la France sa vocation à entrer en premier par voie maritime.

À cet effet, il a pour mission:

– d'armer et commander un SPOD (Sea Port Of Debarkation) classe OTAN,

– d'assurer le contrôle et le commandement tactique sur les unités concourant à l'entrée en premier par voie maritime (flotillee d'engins amphibess et de débarquement d'unités assurant la protection rapprochée, appui mobilité, appui mouvement...),

– d'assurer les opérations portuaires, de transit et de manutention à bord des navires civils et militaires, sur les quais, plages ou lagunes...

Dans le monde, seules les unités équivalentes des armées des États-Unis et du Royaume-Uni partagent l'aptitude au commandement et à l'activation d'une entrée maritime de théatre.

Composition[modifier | modifier le code]

Le 519e GTM est composé de 356 militaires et civils (299 terriens, 24 aviateurs, 7 marins, 26 civils) et de 165 réservistes. Le régiment est composé de :

– 1 escadron de transit et de commandement,

– 1 escadron portuaire,

– 1 détachement transit atlantique,

– 1 antenne voie maritime et commerciale,

– 1 escadron portuaire de réserve.

Matériel[modifier | modifier le code]

VPCM type BT120 en essais sur l’île de Ré à bord d'un chaland de transport de matériel.
  • 22 chariots élévateurs lourds dont super stacker,
  • 20 chariots élévateurs légers,
  • 23 véhicules de transport logistique...

Étendard[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]