Camp de Sissonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Localisation du Camp de Sissonne, en 1912, sur la carte d'état-major.

Le camp de Sissonne est un camp militaire français situé à Sissonne dans l'Aisne.

Historique[modifier | modifier le code]

Créé par décret du , le camp fut inauguré le et ne comptait alors que 622 ha. Après plusieurs expropriations successives, celui-ci n'atteint finalement sa taille actuelle qu'à la veille de la Première Guerre mondiale.


En 2007, le camp, d'une surface de 6 028 ha, héberge, dans le cadre du Mandat Azur, le Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine (CENZUB) qui a ouvert ses portes en septembre 2006.

29e régiment d'artillerie

De sa création jusqu'en 1914, il y maintenait un détachement alors que les autres étaient en garnison à Laon.

94e Régiment d'Infanterie (94e RI)

Présence une première fois au sein du Camp de Sissonne du 94e R.I. de 1980 à 1993 (date où le régiment est dissous). Le 94e Régiment d'infanterie est recréé à Sissonne en 2013 par changement de nom du Centre d'entraînement aux actions en zone urbaine, qui devient CENZUB/94e RI.

21e Régiment d'Infanterie de Marine - 33e compagnie de Camp - 21e R.I.Ma

Présence au sein du Camp de Sissonne du 21e R.I.Ma de 1963 à 1980.

33e Groupement de Camp/22e régiment d'infanterie de marine

Présence au sein du Camp de Sissonne du 33e Groupement de Camp/22e régiment d'infanterie de marine (il reprend les traditions du 22e R.I.Ma) du 1 juillet 1984 dissolution le 30 juin 1999.

Régiment de camp de Mourmelon (RCM) - détachement de Sissonne

De 1999 à 2006 le camp est rattaché à Mourmelon.

Zone de biodiversité[modifier | modifier le code]

Le camp est co-géré avec les services du Conservatoire d'espaces naturels de Picardie pour son entretient. C'est une zone riche de sa biodiversité tant pour la faune que la flore. Elle est exploité par des troupeaux de moutons, et de bovins. Le brâme du cerf et la chasse de 550 sangliers[1] montre la présence de grands mamifères.

Faune[modifier | modifier le code]

Quelques exemple d'animaux présent sur la zone :

Flore[modifier | modifier le code]

Quelques exemple de plantes présentent sur la zone :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bagues pour 2010.

Articles connexes[modifier | modifier le code]