Liste d'élections en 1937

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie des élections

Cet article recense les élections ayant eu lieu durant l'année 1937. Il inclut les élections législatives et présidentielles nationales dans les États souverains, ainsi que les référendums au niveau national.

À cette date, l'Allemagne, l'Italie et le Portugal sont sous le joug de violentes dictatures d'extrême-droite. La Grèce a basculé en 1936 sous un régime d'inspiration fasciste. La guerre d'Espagne fait rage, les nationalistes d'extrême-droite tentant de renverser la république et le Front populaire du président Manuel Azaña. Le Japon est sous régime militaire et nationaliste, désormais allié à l'Allemagne nazie, mais continue à organiser des élections législatives multipartites relativement libres (avril). En décembre, en Roumanie, les élections législatives produisent un parlement sans majorité ; faisant fi des résultats, le roi Carol II nomme un gouvernement de droite autoritaire et antisémite, puis abroge le parlement et établit à son tour une dictature. Cette dictature roumaine est néanmoins hostile au fascisme et méfiante envers l'Allemagne.

À l'autre extrémité de l'échelle politique, l'Union soviétique orchestre en décembre des élections législatives à parti unique, dans un climat de répression et de terreur. Elles produisent un Soviet suprême sous la seule emprise du Parti communiste et de Joseph Staline.

Dans le reste de l'Europe, la vie politique démocratique se poursuit. Au Luxembourg (juin) et en Suisse (novembre), les citoyens rejettent par référendum des propositions qui visent respectivement à interdire le Parti communiste et la franc-maçonnerie.

De nombreux pays en 1937 ne reconnaissent pas encore le droit de vote des femmes. Néanmoins, les élections ci-dessous se déroulent au suffrage universel sans distinction de sexe, sauf en cas d'indication contraire (« élection au suffrage masculin »).

Par mois[modifier | modifier le code]

Janvier[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'élection nationale en janvier 1937.

Février[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
15 et 16 février Drapeau de la Finlande Finlande Présidentielle Élection indirecte. Les citoyens élisent des électeurs, qui élisent le président. Kyösti Kallio (Ligue agrarienne : centriste) est élu avec 59 % des voix des électeurs, devant notamment Pehr Evind Svinhufvud (Parti de la coalition nationale : conservateur).

Mars[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
7 mars Drapeau du Chili Chili Législatives Élections au suffrage masculin. Parlement sans majorité. Le Parti libéral et le Parti conservateur terminent au coude à coude dans les deux chambres.

Avril[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
4 avril Drapeau de la Colombie Colombie Législatives Élections au suffrage masculin. Le Parti libéral est le seul à présenter des candidats, et obtient donc tous les sièges.
30 avril Drapeau du Japon Japon Législatives Élections au suffrage masculin. Le pays est sous gouvernement militaire. Le gouvernement est formé par l'armée, et non pas par le Parlement. Le parti Rikken Minseitō (libéral, centre-gauche) conserve la majorité relative des sièges. Senjūrō Hayashi (militaire) demeure premier ministre.

Mai[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
26 mai Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Législatives Parlement sans majorité. Le Parti d'État catholique romain (chrétien-démocrate, social mais anti-socialiste, favorable à l'imposition d'une morale catholique stricte par l'État) conserve sa majorité relative des sièges. La coalition qu'il forme avec les conservateurs protestants du Parti antirévolutionnaire et de l'Union chrétienne historique conserve la majorité absolue. Hendrikus Colijn (Parti antirévolutionnaire) demeure premier ministre.

Juin[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
6 juin Drapeau du Luxembourg Luxembourg Législatives et référendum Renouvellement partiel de la Chambre des députés. Le référendum porte sur une proposition du gouvernement d'interdire le Parti communiste. Parlement sans majorité. Le Parti de la droite (catholique, traditionaliste, agrarien) y conserve la majorité relative. Le premier Joseph Bech offre néanmoins sa démission à la grande-duchesse Charlotte, en raison de sa défaite au référendum : 50,7 % des votants ont rejeté sa volonté d'interdire le Parti communiste. Charlotte accepte finalement sa démission, et nomme Pierre Dupong (également du Parti de la droite) à sa succession en novembre.
29 juin Drapeau de l'Islande Islande Législatives Parlement sans majorité. Alternance. Le Parti du progrès (agrarien, centre-droit) obtient la majorité relative des sièges.

Juillet[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
1er juillet Drapeau de l'Irlande Irlande Législatives et référendum Le référendum porte sur l'adoption d'une nouvelle Constitution. Le parti Fianna Fáil (populiste, centre à centre-gauche) perd sa majorité absolue des sièges, mais conserve la majorité relative. Éamon de Valera demeure premier ministre. La proposition de Constitution est approuvée par 56,5 % des votants.

Août[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'élection nationale en août 1937.

Septembre[modifier | modifier le code]

Affiches électorales pour la présidentielle argentine de 1937.
Date Pays Élections Notes Résultats
5 septembre Drapeau de l'Argentine Argentine Présidentielle Élections au suffrage masculin. Les années 1930 sont une période de fraudes électorales massives, de corruption, et de répression à l'encontre des opposants. Le gouvernement est acquis aux intérêts de grandes entreprises étrangères. Entre l'intimidation d'électeurs par les forces de sécurité, les bourrages d'urnes et l'inscription de morts sur les listes électorales, le scrutin de 1937 est considéré comme l'un des plus frauduleux de l'histoire du pays. C'est la « décennie infâme ». Roberto Marcelino Ortiz (Parti démocratique national : conservateur, au pouvoir) est officiellement élu avec 53,8 % des voix, face à Marcelo Torcuato de Alvear (Union civique radicale : centre-gauche), revenu d'exil.

Octobre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
23 octobre Drapeau de l'Australie Australie Législatives Renouvellement de l'ensemble de la Chambre des représentants, et de la moitié du Sénat. Le Parti de l'Australie unifiée (conservateur) conserve la majorité absolue des sièges à la chambre basse. Au Sénat, sa coalition avec le Parti paysan conserve également la majorité absolue. Joseph Lyons demeure premier ministre.

Novembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
7 novembre Drapeau du Siam Siam Législatives Le Siam à cette date est gouverné par un gouvernement relativement progressiste, composé de civils et de militaires, qui introduit des réformes sociales tout en développant les forces armées. Il n'existe pas de partis politiques à cette date : tous les députés sont donc élus sans étiquette. Le colonel Phot Phahonyothin demeure premier ministre.
28 novembre Drapeau de la Suisse Suisse Référendum Scrutin au suffrage masculin. Référendum d'initiative populaire, proposant l'interdiction de la franc-maçonnerie. La proposition est rejetée par 68,7 % des votants.

Décembre[modifier | modifier le code]

Date Pays Élections Notes Résultats
12 décembre Drapeau de l'URSS Union soviétique Législatives Premières élections pour le Soviet suprême, instauré par la Constitution de 1936. Elles se déroulent durant les « Grandes Purges » (ou « Grande Terreur) ». Des arrestations massives ont lieu juste avant l'élection.
Malgré l'annonce initiale que plusieurs candidats seraient autorisés par circonscription, le modèle finalement appliqué est celui d'une candidature unique pour chaque siège à pourvoir. Les citoyens sont appelés à voter pour ou contre le candidat proposé par le parti unique au pouvoir.
Les candidats du Parti communiste (et les candidats sans étiquette autorisés par le parti) sont tous élus, officiellement avec un taux d'approbation général de 99,3 %.
20 au 30 décembre Drapeau de la Roumanie Roumanie Législatives À cette date, les femmes ont le droit de voter, mais uniquement à partir de l'âge de 30 ans. Le Parti national libéral perd sa majorité absolue des sièges, mais conserve la majorité relative. Aucun parti ne disposant d'une majorité claire, le roi Carol II nomme Octavian Goga (Parti chrétien national : droite autoritaire et antisémite) au poste de premier ministre, bien que son parti soit très minoritaire au Parlement. À travers ce premier ministre, le roi exerce un réel pouvoir politique. Dès janvier 1938, une loi retire à tous les juifs leur citoyenneté roumaine. En février, Carol II dissout le Parlement et gouverne en dictateur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]