Bombardement de Jaén

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bombardement de Jaén
Description de cette image, également commentée ci-après
Un Junkers Ju 52 allemand dans les années 1930.
Informations générales
Date
Lieu Jaén (Espagne)
Issue Victoire allemande mineure
Belligérants
Flag of Spain (1931–1939).svg République espagnoleDrapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Commandants
Drapeau de l'Espagne Gonzalo Queipo de Llano
Forces en présence
6 Junkers Ju 52
Pertes
159 civils tués
des centaines de blessés
aucune

Guerre d'Espagne

Le bombardement de Jaén est une attaque aérienne menée contre la ville de Jaén en Andalousie le 1er avril 1937 pendant la guerre d'Espagne par la Légion Condor du Troisième Reich qui soutenait les nationalistes. Le bombardement fut ordonné par le général Queipo de Llano, en représailles au raid républicain sur Cordoue.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Guerre d'Espagne.

Le bombardement[modifier | modifier le code]

Porte de la basilique San Ildefonso en 2011. Les dégâts du bombardement sont toujours visibles.

6 bombardiers Junkers Ju 52 allemands mènent un raid sur la ville le 1er avril, qui n'avait pas de défenses anti-aériennes et de cibles militaires républicaines[1]. Les rapports estiment que 159 civils ont été tués et des centaines d'autres blessés, soit un bilan comparable à celui du bombardement de Guernica qui aura lieu quelques semaines plus tard[2].

Représailles[modifier | modifier le code]

Les autorités locales républicaines exécutèrent 128 prisonniers de guerre nationalistes[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Julía, Santos; Casanova, Julían; Solé i Sabaté, Josep Maria; Villarroya, Joan; et Moreno, Francisco. Víctimas de la guerra civil. Editorial Temas de Hoy. 2006. Madrid. p.171
  2. (es) Víctimas del bombardeo sobre la ciudad de Jaén (1 de abril de 1937), consulté le 29 janvier 2013