Robert Cecil (1er vicomte Cecil de Chelwood)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert Cecil et Robert Gascoyne-Cecil.
image illustrant une personnalité image illustrant anglais image illustrant l’histoire
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise et l’histoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Robert Cecil
Robert Cecil, 1st Viscount Cecil of Chelwood - Project Gutenberg eText 15306.jpg
Fonctions
Chancelier du duché de Lancaster
-
Josiah Wedgwood (en)
Ronald McNeill (en)
Lord du Sceau Privé (en)
-
John Robert Clynes (en)
Sous-secrétaire d'État aux affaires étrangères (en)
Neil Primrose (en)
Cecil Harmsworth (en)
Membre du Parlement du Royaume-Uni
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Père
Mère
Georgina Gascoyne-Cecil (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Frères
Hugh Cecil
Lord William Cecil (en)
Lord Edward Cecil (en)
James Edward Salisbury (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Lady Gwendolen Gascoyne-Cecil (en)
Maud Palmer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de
28e Parlement du Royaume-Uni (d), 31e Parlement du Royaume-Uni (d), 30e Parlement du Royaume-Uni (d), 32e Parlement du Royaume-Uni (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

(Edgar Algernon) Robert Gascoyne-Cecil (14 septembre 186424 novembre 1958), connu comme Lord Robert Cecil de 1868 à 1923[1], 1er vicomte Cecil de Chelwood, est un homme politique, diplomate et avocat britannique. Il est lauréat du prix Nobel de la paix en 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lord Robert Cecil était le sixième enfant de Robert Arthur Talbot Gascoyne-Cecil qui fut trois fois premier ministre de Grande-Bretagne : de 1885 à 1886, en 1892 et de 1895 à 1902. Lord Robert Cecil est un des architectes de la Société des Nations et un de ses défenseurs, ce qui lui valut le prix Nobel en 1937. Il fut également membre du Royal Institute of International Affairs. Il fut en 1935 avec Pierre Cot un des fondateurs du Rassemblement universel pour la paix[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bien qu'il ne fut pas un pair avant 1923, en tant que plus jeune fils d'un vicomte il pouvait à titre de courtoisie être appelé Lord.
  2. Historique du rassemblement pour la paix

Liens externes[modifier | modifier le code]