Tchakhar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le dialecte tchakhar. Pour le peuple tchakhar, voir Tchakhars. Pour les autres homonymes, voir Chahar.
image illustrant une langue image illustrant la Mongolie image illustrant le monde chinois
Cet article est une ébauche concernant une langue, la Mongolie et le monde chinois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tchakhar
mongol : ᠴᠠᠬᠠᠷ
ᠠᠮᠠᠨ
ᠠᠶᠠᠯᠭᠤ
Pays Chine
Région Mongolie Intérieure
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mvf[1]
IETF mvf[1]

Le tchakhar, généralement retranscrit en chahar (mongol : ᠴᠠᠬᠠᠷ
ᠠᠮᠠᠨ
ᠠᠶᠠᠯᠭᠤ
, VPMC : čaqar aman ayalγucyrillique : Цахар аман аялгуу, MNSTsakhar aman ayalguu ; chinois simplifié : 察哈尔语 ; chinois traditionnel : 察哈爾語 ; pinyin : cháhā'ěr yǔ) est un dialecte mongol parlé principalement en Mongolie Intérieure, notamment par les Tchakhars, et où il est urilisé comme langue mongole standard. Il est proche du mongol khalkha, langue vernaculaire de Mongolie extérieure où il est également utilisé dans certaines régions.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Les voyelles du tchakhar standard sont[2] :

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] ʏ [ʏ] ɪ [ɪ] ʊ [ʊ] u [ʉ]
Moyenne e [e] œ [œ] ə [ə] ɔ [ɔ] o [ɵ]
Ouverte æ [æ] a [ɑ]

Voyelles longues et diphtongues[modifier | modifier le code]

Les voyelles longues existent. Certaines voyelles ne peuvent être que longues. C'est le cas de []. Les voyelles [æː] et [œː] sont issues de diphtongues avec lesquelles elles varient :

xæːr ou xɑær « amour »
ɔŋtʃœː ou ɔŋtʃɔœ « spécial »

Consonnes[modifier | modifier le code]

Les consonnes du tchakhar sont[3]:

    Bilabiale Dentale Latérale Palatale Vélaire
Occlusives Sourdes b [b̥] d [b̥] g [g̥]
Aspirées p [] t []
Fricatives s [s] ʃ [ʃ] x [x]
Affriquées Sourdes ʤ [d̥͡ʒ̥]
Aspirée [t͡ʃʰ]
Nasales m [m] n [n]   ŋ [ŋ]
Liquides r [r] l [l]
Semi-voyelles w [w] j [j]

Sechenbataar considère que les consonnes palatalisées sont des phonèmes.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b mvf est le code générique des dialectes mongols périphériques « Mongolian, Peripheral », sur multitree.org
  2. Sechenbataar 2003, p. 12.
  3. Sechenbataar 2003, p. 15.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]