Mahmoud an-Nukrashi Pacha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mahmoud an-Nukrashi Pasha
محمود فهمى النقراشى باشا
Fonctions
Premier ministre égyptien

(11 mois et 22 jours)
Monarque Farouk Ier d'Égypte
Prédécesseur Ahmad Mahir Pacha
Successeur Ismaïl Sidqi Pacha
Premier ministre égyptien

(2 ans et 19 jours)
Monarque Farouk Ier d'Égypte
Prédécesseur Ismaïl Sidqi Pacha
Successeur Ibrahim Abdel Hadi Pacha
Biographie
Date de naissance
Nationalité égyptienne

Mahmoud an-Nukrashi Pacha
Premiers ministres égyptiens
Mahmud Fahmi Nukrashi Pacha (Ministre de l'Information) et Wissam Salem (ministre indonésien des Affaires étrangères) ont signé une amitié entre l'Egypte et l'Indonésie le 10 juin 1947.

Mahmoud an-Nukrashi Pasha, né en 1888 et mort le , est un homme politique égyptien, deux fois « Premier ministre » dans les années 1940 assassiné en cours de mandat par un membre des Frères musulmans le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Nukrashi Pasha est un membre du parti institutionnel saadiste qui soutient un programme libéral monarchique, et également un membre de l'organisation secrète du Parti Wafd. Il a été à deux reprises Premier ministre d'Égypte, une première fois entre 1945 et 1946 et une seconde fois entre 1946 et 1948. Durant ses mandats, il était préoccupé par la popularité grandissante des Frères musulmans. Des rumeurs de coups d'état des Frères contre la monarchie et le gouvernement sont apparus. Après cela, il décide de mettre hors la loi les Frères le conduisant à son assassinat. De plus, les avoirs des Frères ont été saisis et des membres incarcérés.

Assassinat[modifier | modifier le code]

Moins de trois semaines après ses décisions à l'encontre des Frères musulmans, Nukrashi Pasha est assassiné par Abdel Meguid Ahmed Hassan, étudiant vétérinaire à l'université de Farouk Ier d'Égypte et membre des Frères musulmans le à 10h du matin. Il est tué de deux coups de pistolet dans le bâtiment principal du ministère de l'Intérieur par Hassan qui portait un uniforme de lieutenant. Son assassinat précède celui de Hassan el-Banna le bien que ce dernier avait condamné cet assassinat qu'il considérait comme un acte terroriste incompatible avec l'islam.

Hassan est arrêté après le meurtre et confesse son appartenance aux Frères musulmans. Il déclare l'avoir assassiné en raison de sa décision de dissoudre les Frères. Il a été condamné à la pendaison et trois hommes l'ayant aidé à des peines de prison à perpétuité.

Références[modifier | modifier le code]