Fabio Parra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parra.
Parra Pinto est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Parra ; le second, maternel, souvent omis, est Pinto.
Fabio Enrique Parra Pinto
Image illustrative de l'article Fabio Parra
Tour d'Espagne 1989 : Fabio Parra dans le contre-la-montre entre Valladolid et Medina del Campo.
Informations
Nom Parra Pinto
Prénom Fabio Enrique
Date de naissance 22 novembre 1959 (54 ans)
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Équipe amateur
1984 Colombie-Piles Varta
Équipe professionnelle
1985-1987
1988-1990
1991-1992
Café de Colombia
Kelme
Amaya Seguros
Principales victoires
Clásico RCN 1987[1]
Tour de Colombie 1981 et 1992[2]

Fabio Enrique Parra Pinto, né le 22 novembre 1959 à Sogamoso (département de Boyacá), est un ancien coureur cycliste colombien.

En Colombie, il se fait remarquer très tôt, en remportant le classement du meilleur néophyte du Tour national en 1979[3]. L'année suivante, il gagne une étape de ce même Tour et entre dans les dix premiers du classement général final[4]. En 1981, il le gagne[5] à seulement vingt-deux ans.

Lorsqu'est créée la première équipe cycliste professionnelle colombienne (Café de Colombia), il y est tout naturellement intégré (1985). Il arrêtera sa carrière en 1992. Lors de son parcours professionnel, il remportera deux étapes du Tour et, également deux étapes de la Vuelta. Ce sont, d'ailleurs, ses seules victoires sur le circuit européen.

Sa première participation au Tour est remarquable et remarquée en Europe. En 1985, il gagne le classement du meilleur néophyte, termine huitième du classement général final et remporte la douzième étape devant Luis Herrera[6]. Ils réalisent, ce jour-là, le seul doublé colombien lors d'arrivées d'étape sur le Tour.

Coureur beaucoup plus complet que son compatriote Luis Herrera, il pourra briguer la victoire finale dans les grands Tours auxquels il participera. C'est le cas, sur le Tour 1988 qu'il terminera troisième et plus encore, sur la Vuelta 1989 qu'il finira second, à seulement 35 secondes du vainqueur, Pedro Delgado. Lors de ses huit participations au Tour de France, il finira trois fois dans les huit premiers et achèvera sept fois dans les huit premiers ses Tours d'Espagne. Lors de l'édition 1988, il obtient le premier podium latino-américain et a fortiori colombien gagné sur un Tour de France jusqu'à la deuxième place de Nairo Quintana lors du Tour de France 2013.

En 1992, treize ans après sa première participation, il gagne, durant sa dernière saison cycliste, le Tour de Colombie[2].

Ses frères cadets Iván[7] et Humberto[8] ont été aussi coureurs cyclistes professionnels.

Equipes[9][modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

8 participations[11].

  • 1985 : 8e du classement général, vainqueur de la 12e étape (Morzine - Lans-en-Vercors) et vainqueur du classement du Jersey white.svg meilleur néophyte.
  • 1986 : abandon lors de la 4e étape.
  • 1987 : 6e du classement général.
  • 1988 : 3e du classement général et vainqueur de la 11e étape (Besançon - Morzine).
  • 1989 : abandon lors de la 11e étape.
  • 1990 : 13e du classement général.
  • 1991 : abandon lors de la 7e étape.
  • 1992 : abandon lors de la 8e étape.

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

7 participations[12].

  • 1985 : 5e du classement général et meilleur néo-professionnel.
  • 1986 : 8e du classement général.
  • 1988 : 5e du classement général et vainqueur de la 12e étape.
  • 1989 : 2e du classement général.
  • 1990 : 5e du classement général.
  • 1991 : 5e du classement général et vainqueur de la 14e étape.
  • 1992 : 7e du classement général.

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Aucune participation.

Autres résultats[modifier | modifier le code]

  • Tour de Suisse
    • 3e au classement général en 1987[13].
  • Tour de Colombie
    • Vainqueur du classement général en 1981.
    • Vainqueur du classement général en 1992[14].
    • 3 fois sur le podium (2e en 1985 et en 1989, 3e en 1984)[2].
    • 6 victoires d'étape en 1980, 1981, 1982, 1985, 1989 et 1992[15].
  • Clásico RCN
    • Vainqueur du classement général en 1987[1].
    • 3 fois sur le podium (2e en 1981, en 1982 et en 1989)[16].
    • 3 victoires d'étape en 1987 et 1989[1].
  • Clásica de Boyacá
    • Vainqueur du classement général en 1986[17].

Résultats sur les championnats[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

1 participation.

Championnats du monde professionnels[modifier | modifier le code]

2 participations.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Tous les ans, pendant la trêve hivernale, il s'obligera à suivre des cours à l'université de Bogota afin de décrocher un masters en "management et gestion des entreprises". Grâce à celui-ci, il dirige une société spécialisée dans la fabrication d'emballages plastiques alimentaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (es) « Les vainqueurs d'étapes et des classements finals du Clásico RCN dans les années 80 », sur www.clasicorcn.com.co (consulté le 24 octobre 2009)
  2. a, b et c « Les podiums du Tour de Colombie », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 24 octobre 2009)
  3. (es) « Le Tour de Colombie 1979 », sur members.fortunecity.es (consulté le 24 octobre 2009)
  4. (es) « Le Tour de Colombie 1980 », sur members.fortunecity.es (consulté le 31 janvier 2010)
  5. (es) « Le Tour de Colombie 1981 », sur members.fortunecity.es (consulté le 31 janvier 2010)
  6. Le quotidien L’Équipe titra le jeudi 11 juillet 1985, « Colombie les deux aiglons ».
  7. « Fiche d'Ivan Parra avec palmarès lacunaire », sur www.siteducyclisme.net (consulté le 24 octobre 2009)
  8. « Fiche de Humberto Parra avec palmarès lacunaire », sur www.siteducyclisme.net (consulté le 24 octobre 2009)
  9. « Ses différentes équipes professionnelles », sur memoire-du-cyclisme.eu (consulté le 24 octobre 2009)
  10. (es) « Le Tour de Colombie 1984 », sur members.fortunecity.es (consulté le 24 octobre 2009)
  11. « Les différents classements de Fabio Parra dans le Tour de France », sur www.letour.fr (consulté le 24 octobre 2009)
  12. « Les différents classements des Vuelta du passé sur le site officiel du Tour d'Espagne », sur www.lavuelta.com (consulté le 28 février 2011)
  13. « Le palmarès du Tour de Suisse », sur www.tds.ch (consulté le 24 octobre 2009)
  14. (es) « Le Tour de Colombie 1992 », sur members.fortunecity.es (consulté le 24 octobre 2009)
  15. (es) « Les vainqueurs d'étapes au Tour de Colombie sur la période 1979-2009 », sur members.fortunecity.es (consulté le 31 janvier 2010)
  16. (nl) « Les podiums du Clásico RCN », sur www.cyclebase.nl (consulté le 24 octobre 2009)
  17. (es) « Le palmarès de la Vuelta a Boyacá », sur www.pedaleando.com (consulté le 30 octobre 2010)
  18. (nl) « La course en ligne aux J. O. 1984 », sur www.cyclebase.nl (consulté le 3 avril 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]