Lata Mangeshkar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

লতা মংগেশকাৰ
Lata Mangeshkar

Description de cette image, également commentée ci-après

Lata Mangeshkar en 2008

Informations générales
Naissance 28 septembre 1929 (84 ans)
Indore,
Drapeau de l'Inde Inde
Genre musical chanteuse de playback

Lata Mangeshkar née le 28 septembre 1929 (84 ans) est une chanteuse indienne spécialisée dans la musique de film.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lata naît à Indore dans une famille marathe. Très jeune, elle perd son père et doit chanter pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille.

Lata Mangeshkar connaît un succès immédiat dès 1940 en chantant les œuvres du compositeur de musique de film Naushad et depuis sa notoriété n'a cessé de grandir. S'il y a une chose sur laquelle les indiens et les pakistanais s'accordent, c'est sur la voix de Lata : tous lui décernent le titre de reine de la mélodie. On se souviendra que dans pratiquement chaque film indien, on trouve plusieurs passages chantés et dansés, et que les acteurs sont doublés par des chanteurs professionnels.

Détenant le record Guinness du nombre le plus importants d'enregistrements pour une voix - plus de 50 000 d'après le livre Guinness des records et la BBC[1], probablement 25 000 en réalité, dans 14 langues indiennes cependant - elle a travaillé avec presque tous les compositeurs de musique en Inde, depuis le légendaire Naushad jusqu'à l'enfant prodige, AR Rahman. Elle a par ailleurs enregistré 440 titres avec Mohammed Rafi, détenteur du record masculin du plus grand nombre d'enregistrements vocaux.

Sous son nom ou sous le pseudonyme de Anandghan, elle a composé pour plusieurs films : Raam Raam Pahune (1950), Mohityanchi Manjula (1962), Maratha Tituka Melvava (1964), Saadhi Maanse (1965) et Tambadi Maati (1969).

Elle est aussi productrice des films Vaadal (1953), Jhaanjhar (1953), Kanchan (1955) et Lekin (1990).

Elle apparait à l'écran comme comédienne dans Pahili Mangalagaur (1942), Chimukla Sansaar (1943), Maajhe Baal (1943), Gajabhau (1944), Badi Maa (1945), Jeevan Yaatra (1946), Subhadra (1946), Mandir (1948) et Chattrapati Shivaji (1952). Elle est connue pour son interprétation extraordinaire de Aye mere watan ke logon dans un camp militaire durant la guerre sino-indienne de 1962.

Elle a remporté toutes les récompenses culturelles indiennes (Prix Dadasaheb Phalke, Kalidas Samman, Maharashtra Puraskar...) et a été décorée de la Bharat Ratna, la plus haute récompense civile décernée par l'État indien.

La sœur de Lata, Asha Bhosle (née en 1933), et son frère, Hridayanath Mangeshkar, sont aussi de grands noms dans le monde de la musique indienne.

En 1987, Lata Mangeshkar a donné deux concerts au Zénith de Paris.

En 2002, la chanteuse Shari Watson (connue sous le nom de Truth Hurts), ses producteurs DJ Quik et Dr. Dre, président de la maison de disques Aftermath Records obtiennent un succès mondial avec leur chanson Addictive. Cette dernière contient un long sample de Lata Mangeshkar (film Jyoti, morceau Kaliyon Ka Chaman Thoda Resham Lagta Hai).Dr Dre, le fondateur d'Aftermath Record a dû payer à Lata Mangeshkar 2 millions de dollars.

En 2009, le gouvernement français lui attribue la Légion d'honneur.

Filmographie[modifier | modifier le code]

2012

2011

2010

2009

2007

2006

2005

2004

2002

2001

2000

1999

1998

1997

1995

1994

1993

1992

1991

1990

1989

1988

1987

1986

1985

1984

1983

1982

1981

1980

1979

1978

1977

1976

1975

1974

1973

1972

1971

1970

1969

1968

1967

1966

1965

1964

1963

1962

1961

1960

1959

1958

1957

1956

1955

1954

1953

1952

1951

1950

1949

1948

1946

1942

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Yash Chopra, « The nightingale of India turns 75 », BBC News,‎ 28 septembre 2004 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]