Madhubala

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Madhubala (Hindi : मधुबाला, urdu : مدھو بالا) de son vrai nom Mumtaz Begum Jehan Dehlavi (Delhi, 14 février 1933 - Bandra 23 février 1969) est une actrice indienne, populaire dans les années 1950 et 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née dans un milieu pauvre d'origine Pathan d'Afghanistan mais ayant des ascendance royale, membre de la dynastie des Mohammadzaï (appelé aussi Barakzaï) d'Afghanistan, dont les grands-parents ont été exilé par l'émir d'Afghanistan leur cousin en Inde. Madhubala est le cinquième enfant d’une famille qui en comptait onze, le rêve de celle que l'on surnommera Madhubala était déjà, petite fille, de devenir une star de cinéma. Un jour, un religieux prédit à ses parents qu’elle aurait la gloire et la fortune, mais hélas, elle vécut une vie malheureuse et mourut précocement. Elle n'a que 9 ans lorsque son père au chômage l’emmène à Bombay afin qu'elle débute sa carrière d’actrice. Elle commence à tourner sous le nom de baby Mumtaz dans le film Basant en 1942. Devika Rani, impressionnée, change le prénom de baby Mumtaz en Madhubala, qui devait apparaître dans Jwar Bhata, film dans lequel Dilip Kumar tenait le premier rôle. Elle sera incapable de jouer mais sera la première fois que ses yeux d’enfant se poseront sur l’acteur.

Madhubala et son père doivent lutter sans relâche afin qu’elle accède à la célébrité. C’est à l’âge de seize ans que sa popularité commence à prendre de l’ampleur. Très professionnelle, Madhubala est toujours ponctuelle, arrivant aux studios à sept heures et les quittant à six heures. Elle est également fascinée par Hollywood, elle s’en nourrit par plaisir et pour enrichir son jeu d’actrice. Elle a même un professeur d’anglais.

Kidar Sharma lui offre un rôle auprès de Raj Kapoor dans Neel Kamal en 1947), mais c’est le film Mahal en 1949 des studios Bombay Talkies qui la promulgue au rang de star. Une série de films s’ensuit où elle partage l’affiche avec les acteurs les plus prestigieux du moment tels que Ashok Kumar, Rehman, Dilip Kumar et Dev Anand.

Mais dans les années 1950, certains de ses films réalisés par les plus grands, tel Amar de Mehboob Khan, ne connaissent pas le succès escompté. Madhubala, pourtant l’une des actrices les plus glamours du pays, est alors considérée comme un « poison » pour le box office. La jeune femme en est d’autant plus affectée que ses amours sont alors contrariées.

Madhubala et l’acteur Dilip Kumar, follement épris l’un de l’autre, voient leurs espoirs s’évanouir lorsque le père de l’actrice s’oppose à leur union. Elle ne sait pas lui tenir tête, ils doivent se contenter de pouvoir encore tourner ensemble, mais seulement à certaines conditions qui sont établies par contrat dans une salle de tribunal. Elle doit ainsi se retirer après le tournage de Naya Naur en 1957 et à la suite de ce pénible procès.

Madhubala se résigna alors à un mariage sans amour avec Kishore Kumar. Les problèmes cardiaques de Madhubala sont détectés très tôt, en 1950 alors qu'elle a tout juste vingt et un ans. Face à cet avenir incertain, sa maladie est cachée aux studios durant des années. Elle est l’une des actrices les plus sous-valorisées, car sa beauté suffit à capter toute l’attention d’un film au détriment de ses performances. Les réalisateurs hésitent à lui donner des rôles à sa mesure. Elle est pourtant brillante dans ses rôles comiques, elle fait aussi preuve d’une grande intensité dramatique dans le film Amar en 1954 et dans l’inoubliable Mughal-e-Azam en 1960, sans doute sa meilleure performance dans le rôle de la courtisane Anarkali.

Elle traverse une période plus sereine lorsqu’elle tourne notamment dans Passport en 1961), Half Ticket en 1962 et Sharabi en 1964), mais ce ne sont, pour la plupart, que des films mineurs qui deviendront populaires plus tard, comme Jwala qui rencontrera le succès deux ans après sa mort, en 1971.

Elle veut encore jouer, elle doit retrouver Raj Kapoor dans Chalak dont la sortie est prévue pour 1964. Elle fait ses débuts en 1969 comme réalisatrice avec le film Farz aur Ishq mais s’effondre lors des tout premiers jours du tournage et le film restera inachevé. Elle n’avait que trente-six ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1942 : Basant
  • 1944 : Mumtaz Mahal
  • 1945 : Dhanna Bhagat
  • 1946 : Rajputani
  • 1946 : Pujari
  • 1946 : Phoolwari
  • 1947 : Neel Kamal réalisé par Kidar Sharma
  • 1949 : Mahal réalisé par Kamal Amrohi
  • 1954 : Amar réalisé par Mehboob Khan
  • 1955 : Mr. & Mrs. '55 réalisé par Guru Dutt
  • 1960 : Mughal-E-Azam réalisé par Kamuddin Asif
  • 1961 : Passport
  • 1961 : Jhumroo
  • 1961 : Boy Friend réalisé par Naresh Saigal
  • 1962 : Half Ticket réalisé par Kalidas
  • 1964 : Sharabi réalisé par Raj Rishi
  • 1971 : Jwala réalisé par M.V.Raman


Liens externes[modifier | modifier le code]