LAN Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

LAN Airlines

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
LA LAN Lan
Repères historiques
Date de création 1929
Généralités
Basée à Aéroport international Arturo-Merino-Benítez
Autres bases Aéroport international Jorge Chávez
Aéroport international de Mariscal Sucre
Aéroport international José-Joaquín-de-Olmedo
Aéroport Ministro-Pistarini
Aeroparque Jorge Newbery
Aéroport international de Miami
Programme de fidélité LANPASS
Alliance Oneworld
Taille de la flotte 90 (2009)
Nombre de destinations 48 (2009)
Siège social Drapeau du Chili Santiago
Société mère LAN Airlines S.A.
Filiales LAN Argentina
LAN Colombia
LAN Cargo
LAN Ecuador
LAN Perú
Dirigeants Enrique Cueto Plaza (PDG)
Site web www.lan.com
Données financières
Chiffre d'affaires 4,5 milliards $[1] (2008)
Résultat net en augmentation 336 millions $[1] (2008)

LAN Airlines S.A. (code AITA : LA ; code OACI : LAN) est une compagnie aérienne chilienne. Elle opère des vols domestiques et internationaux sur trois continents depuis son principal hub à l'aéroport international Arturo-Merino-Benítez. Elle est membre de Oneworld.

Histoire[modifier | modifier le code]

Siège social de LAN Airlines à Santiago

La compagnie a été fondée par le commandant de l'armée de l'air chilienne, Arturo Merino Benitez. Elle est entrée en activité le 5 mars 1929 en assurant la liaison postale Santiago-Arica. Le nom LAN Chile lui a été donné en 1932. LAN Airlines effectue son premier vol vers l'Argentine en 1946[2]. LAN Airlines effectue son premier vol vers l'Europe en 1970[2].

Le gouvernement chilien a privatisé la compagnie en septembre 1989 et a revendu la majorité de ses parts aux compagnies Icarosan et Scandinavian Airlines System[2]. Le 11 octobre 1995, avec l'aval du conseil chilien contre les monopoles, LAN Chile a pris le contrôle de la seconde compagnie aérienne du pays Ladeco et l'a fusionnée, en octobre 1998, avec Fast Air. En 1999, elle lance la filiale LAN Perú[2].

En juin 2000, LAN Airlines rejoint l'alliance aérienne, Oneworld[2].

En 2003, elle lance la filiale LAN Ecuador[2]. En mars 2004, LAN Chile et ses filiales LAN Peru, LAN Ecuador, LAN Dominicana et LAN Express ont été réunies sous la marque LAN Airlines. LAN Chile a changé son nom formel en LAN Airlines en juin 2004.

En 2005, elle lance la filiale LAN Argentina et effectue des vols nationaux et internationaux à partir de l'aéroport international d'Ezeiza de Buenos Aires. LAN Airlines y est devenu le second opérateur local après Aerolíneas Argentinas.

Le 13 août 2010, la compagnie annonce sa fusion avec la compagnie brésilienne TAM Linhas Aéreas et prendra le nom de LATAM Airlines Group devenant ainsi la plus grande compagnie aérienne d'Amérique latine[3].

Le 9 novembre 2010, la Commission européenne condamne LAN Chile ainsi que dix autres compagnies aériennes pour entente illicite qui viole les règles des traités européens. Ces entreprises s'étaient secrètement entendues pour exiger des surtaxes sur le transport de fret à partir de ou vers l'Union européenne. LAN Chile est condamnée à verser une amende de 8,2 millions d'euros au budget européen[4].

Destinations[modifier | modifier le code]

LAN Airlines dessert 48 destinations en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe et en Océanie[5].

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada (Toronto)
  • Drapeau de Cuba (La Havane)
  • Drapeau des États-Unis (Los Angeles, Miami, New York)
  • Drapeau du Mexique (Cancún, Mexico)
  • Drapeau de la République dominicaine (Punta Cana)

Amérique du Sud[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l’Argentine (Bueno Aires, Córdoba, Mendoza, Río Gallegos, San Carlos de Bariloche, Ushuaïa)
  • Drapeau de la Bolivie (La Paz, Santa Cruz)
  • Drapeau du Brésil (Rio de Janeiro, São Paulo)
  • Drapeau du Chili (Antofagasta, Arica, Balmaceda, Calama, Concepción, Copiapó, El Salvador, Hanga Roa, Iquique, La Serena, Osorno, Pucón, Puerto Montt, Punta Arenas, Santiago du Chili, Temuco, Valdivia)
  • Drapeau de la Colombie (Bogotá)
  • Drapeau de l'Équateur (Guayaquil, Quito)
  • Drapeau du Pérou (Arequipa, Cajamarca, Chiclayo, Cusco, Iquitos, Juliaca, Lima, Piura, Pucallpa, Puerto Maldonado, Tacna, Tarapoto, Trujillo, Tumbes)
  • Drapeau de l'Uruguay (Montevideo)
  • Drapeau du Venezuela (Caracas)

Europe[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne (Francfort)
  • Drapeau de l'Espagne (Madrid)
  • Drapeau de la France (Paris)

Océanie[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Australie (Sydney)
  • Drapeau de la Polynésie française (Papeete)
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande (Auckland)
  • Drapeau de l'île de Pâques (Rapa-nui)


Flotte[modifier | modifier le code]

Avions de LAN Airlines en 2010

En septembre 2012, LAN Airlines exploitait 91 avions[6].

Flotte de LAN Airlines
Avion Nb. d'avions Sièges Réseaux
Airbus A318-100 19 126 Court-courrier
Airbus A319-100 19 144 Court/moyen-courrier
Airbus A320-200
(30 commandes)
59 156/169 Court/moyen-courrier
Airbus A340-300 3 260 Long-courrier
Boeing 767-300ER 30 221 Long/moyen-courrier
Boeing 777F
cargo
2 cargo cargo
Boeing 787-8
(17 commandes)
6 247 Long-courrier
Boeing 787-9
(14 commandes)
- - Long-courrier
Total 90

Partenariats[modifier | modifier le code]

Partage de codes

Outre ses partenaires Oneworld, LAN Airlines a accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[7]:

* membres de Oneworld

Prix[modifier | modifier le code]

LAN Airlines a été élue meilleure compagnie aérienne d'Amérique du Sud en 2009 selon Skytrax[8]. Son personnel navigant commercial a été élu meilleur d'Amérique du Sud, de plus elle a été élue meilleure compagnie aérienne régionale d'Amérique du Sud, en 2009, toujours selon Skytrax[8]. Elle est classée 3 étoiles Skytrax[9].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :