Iberia Líneas Aéreas de España

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Iberia (homonymie).

Iberia, Líneas Aéreas de España, S.A.

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
IB IBE IBERIA
Repères historiques
Date de création
Généralités
Basée à Aéroport international de Madrid-Barajas
Autres bases Aéroport international de Barcelone-El Prat
Programme de fidélité Iberia Plus
Alliance Oneworld
Taille de la flotte 83 (Mars 2013)
Nombre de destinations 95 (2011) [inclus Iberia regional & Iberia express][1]
Siège social Drapeau de l'Espagne Calle Martinez Villergas, 49 Madrid
Société mère International Airlines Group (IAG)
Société sœur British Airways
Filiales
Effectif 21 592 [2]
Dirigeants
  • Antonio Vázquez (Président)
  • Luis Gallego (CEO)[3]
Site web www.iberia.com
Données financières
Chiffre d'affaires 4,41 milliards (2009)
Résultat net en diminution 351 millions (2013)[4]
Le siège d'Iberia

Iberia Líneas Aéreas de España, S.A. (code AITA : IB ; code OACI : IBE) est la compagnie aérienne nationale espagnole. Elle exploite des vols intérieurs et internationaux depuis ses hubs à l'aéroport international de Madrid-Barajas et l'aéroport international de Barcelone-El Prat. Elle est membre de Oneworld[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien logo de la compagnie.

Fondée le , elle effectue son premier vol commercial entre Madrid et Barcelone, le 14 décembre 1927[6]. En 1939, Iberia devient une véritable compagnie aérienne internationale lorsqu'elle commence ses vols vers Lisbonne[7]. En 1945, elle commence ses vols vers Buenos Aires via Villa Cisneros, Natal et Rio de Janeiro[8]. Elle était la première compagnie aérienne après la Seconde Guerre mondiale, à offrir des services réguliers entre l'Europe et l'Amérique du Sud[8]. Les hôtesses de l'air font leur entrée dans les avions arborant des uniformes militaires, le 22 septembre 1946[9]. Le premier vol Madrid-New York a lieu le 3 août 1954[10]. Cinq jours plus tard, Iberia lance la desserte quotidienne entre les deux villes avec un Lockheed Constellation[10]. Le 29 mai 1961, elle reçoit le premier de ses trois Douglas DC-8 qu'elle utilisera sur ses vols long-courriers depuis Madrid vers New York, Caracas, San Juan, Mexico, La Havane et Buenos Aires[11]. Le 22 octobre 1970, Iberia reçoit son premier Boeing 747[12]. En 1991, elle introduit son programme de fidélisation, Iberia Plus[13]. En 1996, Iberia est l'une des premières compagnies aériennes à lancer un site web, où elle vend des billets directement[14]. Le 1er septembre 1999, elle rejoint l'alliance aérienne Oneworld[15]. Le 3 avril 2001, la privatisation d'Iberia est complète et ses parts entrent en bourse[16]. L'année suivante, elle entre à l'Ibex 35[16]. Iberia célèbre en 2002 le 75e anniversaire de sa création. En 2003, elle reçoit ses premiers Airbus A340-600[17]. En juillet 2008, la compagnie transporte 32,5 millions de passagers sur 109 destinations pour 64 pays [18]. Fin juillet 2008, elle annonce la possibilité d'une fusion avec British Airways. Le 12 novembre 2009, plus d'un an après les premières discussions avec British Airways, les deux compagnies annoncent leur fusion[19]. Cette future compagnie aérienne d'une valeur de 7 milliards de dollars américains, soit 55 % du capital à British Airways et 45 % à Iberia, sera complété en 2010[20]. Elle deviendra la 7e compagnie aérienne mondiale quant au nombre de passagers, 3e plus grosse compagnie aérienne mondiale quant au chiffre d'affaires et ainsi pourra concurrencer le géant européen Air France-KLM[21],[22],[23]. Le nouveau groupe sera connu sous le nom de International Airlines Group.

Crise et restructuration[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

La holding IAG qui regroupe British Airways et Iberia vient de publier ses résultats du troisième trimestre 2012. Le groupe réalise un résultat d'exploitation positif de 270 millions d'euros, en nette baisse par rapport à la même période de 2011 qui s'était soldée par un bénéfice d'exploitation de 363 millions d'euros.

Pour les neuf premiers mois de 2012, IAG annonce un résultat d'exploitation de 17 millions d'euros, affecté par des pertes sérieuses du côté d'Iberia - 262 millions d'euros, tandis que British Airways a engrangé 286 millions d'euros.
Si BA a toujours à supporter un coût lié au démantèlement de BMI, c'est surtout Iberia qui « lutte pour sa survie », comme l'indique Willie Walsh, le patron de IAG.

Un plan de redressement va être négocié avec les syndicats prévoyant une réduction d'effectif de 15 % avec la suppression de 4 500 postes. Iberia fonctionnera alors avec un effectif de 15500 employés et la compagnie retirera 25 appareils de sa flotte - 5 longs courriers et 20 court/moyen courrier[24].

Sur la totalité de l'année 2012, IAG annonce une perte d'exploitation de 23 millions d'euros. Iberia annonce une perte de 351 millions d'euros qui, avec les coûts de restructuration, s'élève à 613 millions d'euros[4].

Destinations[modifier | modifier le code]

Iberia dessert 120 destinations en Afrique, aux Amériques, en Europe et au Moyen-Orient[25].

Flotte[modifier | modifier le code]

En janvier 2014, Iberia exploitait 86 avions[26].

Flotte d'Iberia
Avion Nb. d'avions Commandés Sièges
Airbus A319-100 13 0 122
Airbus A320-200 11 7 180
Airbus A321-200 18 0 200
Airbus A330-300 6 1(8) 277
Airbus A340-300 7 0 254
Airbus A340-600 17 0 342
Total 73 8(8)

Partenariats[modifier | modifier le code]

Partage de codes

Outre ses partenaires Oneworld et Air Nostrum, Iberia a des accords de partage de codes avec les compagnies aériennes suivantes[5]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Iberia, « Iberia in Figures » (consulté le 15 avril 2013)
  2. (en) Iberia, « Group Personnel », sur http://grupo.iberia.es (consulté le 15 avril 2013)
  3. (en) Iberia, « New Iberia Chief Executive »,‎ 27 mars 2013 (consulté le 15 avril 2013)
  4. a et b « IAG a subi une perte d'exploitation en 2012, affaibli par Iberia »,‎ 28 février 2013 (consulté le 15 avril 2013) : « Iberia a subi une perte d'exploitation de 351 millions d'euros »
  5. a et b Oneworld
  6. Histoire 1927
  7. Histoire 1939
  8. a et b Histoire 1945
  9. Histoire 1946
  10. a et b Histoire 1954
  11. Histoire 1961
  12. Histoire 1970
  13. Histoire 1991
  14. Histoire 1996
  15. Histoire 1999
  16. a et b Histoire 2001
  17. Histoire 2003
  18. Bristih Airways pacta controlar Iberia a travers de una fusión, La Vanguardia, 30 juillet 2008
  19. wsj.com 12 novembre 2009
  20. bloomberg.com 12 novembre 2009
  21. (fr) France 24, « British Airways et Iberia s'entendent pour fusionner », france24.com (consulté le 12 novembre 2009)
  22. news.bbc.co.uk 13 novembre 2009
  23. (fr) Le Monde, « Iberia et British Airways annoncent un accord de fusion », lemonde.fr (consulté le 12 novembre 2009)
  24. [1]
  25. Destinations
  26. http://www.airbus.com/company/market/orders-deliveries

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :