Abdoulaye Seye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le basketteur Abdoulaye Seye Moreau.
Abdoulaye Seye Portail athlétisme
Informations
Discipline(s) 100 m, 200 m
Nationalité Drapeau : Sénégal Sénégalais
Naissance 30 juillet 1934
Lieu Saint-Louis (Sénégal)
Décès (à 77 ans)
Lieu Thiès
Club(s) CASG Paris
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1

Abdoulaye « Abdou » Seye (né le à Saint-Louis, et mort le à Thiès) est un athlète français, puis sénégalais, spécialiste des épreuves de sprint, médaillé de bronze du 200 mètres lors des Jeux olympiques d'été de 1960.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Abdoulaye Seye concourt tout d'abord sous les couleurs de la France. Il remporte la finale du 100 mètres des Jeux méditerranéens de 1959 en 10,3 secondes, devant ses compatriotes Paul Genevay et Alain David.

En 1959, il établit un nouveau record de France du 100 mètres en 10,2 secondes à Colombes, améliorant d'un dixième de seconde l'ancienne meilleure marque nationale détenu par Jocelyn Delecour. Ce record sera égalé par Roger Bambuck en 1965. Seye améliore également en 1959 le record national du 200 mètres de Delecour en signant le temps de 20,8 secondes à Belgrade, puis en rééditant cette performance à trois reprises en 1960. Il améliore par ailleurs le record national du 400 m en 1959 à Cologne en 46,6 secondes. L'année suivante, il devient le premier athlète français à descendre sous la barrière des 46 secondes grâce à son temps de 45,9 secondes établi en août 1960 à Londres.

Il participe aux Jeux olympiques de 1960 et devient le premier athlète d'origine sénégalaise à remporter une médaille olympique et le premier sprinteur français à décrocher une médaille olympique dans une course individuelle[1]. À Rome, Abdoulaye Seye remporte la médaille de bronze de l'épreuve du 200 mètres dans le temps de 20,7 secondes, derrière l'Italien Livio Berruti et l'Américain Lester Carney[2].

Le Sénégal devenant indépendant de la France en 1960, Seye participe par conséquent aux compétitions internationales sous la bannière de son pays de naissance.

Il meurt à l'âge de 77 ans dans la nuit du 13 au 14 octobre 2011[3],[4],[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
1959 Jeux méditerranéens Beyrouth 1er 100 m
1960 Jeux olympiques Rome 3e 200 m

National[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Abdoulaye Seye a détenu les records du France du 100 m (10 s 2 en 1959 et 1960), du 200 m (20 s 8 en 1959 puis 20 s 7 en 1960), du 400 m (46 s 6 en 1959 puis 45 s 9 en 1960), et du relais 4 × 100 m (40 s 7 en 1956 puis 40 s 3 en 1959). Il a également été détenteur de la meilleure performance européenne sur 200 m en ligne droite avec 20 s 4 (1960)[6].

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
100 m 10 s 32 1960
200 m 20 s 82 1960
400 m 45 s 88 1960

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le relais 4 × 100 m français remporte la médaille d'argent lors des Jeux olympiques de 1920
  2. (en) « Résultats du 200 m des Jeux olympiques de 1960 », sur todor66.com (consulté le 14 octobre 2011)
  3. Agence de Presse africaine, « Décès d’Abdou Sèye, premier athlète africain médaillé aux JO », SousLeManguier.com le 14 octobre 2011.
  4. « Décès d'Abdou Sèye, ex-médaillé olympique français », sur opl.fr, 14 octobre 2011.
  5. Agence Angola Presse, « Décès d'Abdou Sèye, ex-médaillé olympique français », sur Angola Press,‎ 14 octobre 2011
  6. Docathlé2003, Fédération Française d'athlétisme, p.525

Liens externes[modifier | modifier le code]