David Jenkins (athlétisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jenkins et David Jenkins.
David Jenkins et XAPP.

David Jenkins, né le 25 mai 1952, est un athlète écossais, spécialiste du 400 m, impliqué dans des affaires de drogues.

Jenkins a étudié à l'académie d'Édimbourg où il excellait en sport. En 1971, âgé de 19 ans, Jenkins devenait champion d'Europe à Helsinki pour le Royaume-Uni. En 1972 aux Jeux olympiques de Munich, il remportait l'argent en relais 4 × 400 m avec Martin Reynolds, Alan Pascoe et David Hemery. En 1974, il était deuxième des championnats d'Europe sur 400 m et remportait le titre en relais avec Glendon Cohen, William Hartley et Alan Pascoe. En 1976 et 1980, il se classait encore septième sur 400 m aux Jeux olympiques.

Il a depuis avoué avoir des pris des stéroïdes pour améliorer ses performances.

Dans les années 1980 a fondé une entreprise de fabrication de stéroïdes anabolisants à Mexico. Le but était de les commercialiser sur le marché américain. Jenkins a été arrêté en décembre 1988 et condamné pour trafic d'anabolisants d'une valeur de 100 million de dollar à sept ans de prison. Il a été libéré après neuf mois. En 1993, il créait, avec un gurû des stéroïdes, Dan Duchaine, Next Nutrition une compagnie qui produit des compléments alimentaires pour les athlètes et les bodybuilders. À la mort de Duchaine, il est devenu le directeur de Next Nutrition[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alessandro Donati: World Traffic in Doping Substances WADA, Februar 2007, p. 30, (Pdf, 542 KB)

Sources[modifier | modifier le code]