Naman Keïta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Naman Keïta Portail athlétisme
Naman Keita.jpg
Golden League 2006
Informations
Disciplines 400 mètres haies
Période d'activité En activité
Nationalité Drapeau : Mali Malien puis Drapeau : France français
Naissance 9 avril 1978 à Paris
Taille 1,96 m
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 1 0 0
Championnats d'Europe 1 0 1

Naman Keïta (né le 9 avril 1978 à Paris) est un athlète français, pratiquant le 400 m haies. Il mesure 1,96 m pour 86 kg. Son club est l'Avia Club d'Issy-les-Moulineaux. Il était malien jusqu'au 31 décembre 1999.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Débutant sa carrière en pratiquant le saut en hauteur chez les jeunes au club de l'ASCC (Chelles), il suit les conseils de Franck Chevallier, ancien DTN de l'athlétisme français, avant de passer sur les haies.

Après avoir dans un premier temps partagé le groupe d'entraînement de Fernand Urtebise que dirige Stéphane Diagana, il s'entraîne ensuite avec Hervé Stéphan.

En 2002, il obtient sa première médaille dans un grand championnat, avec le relais 4 × 400 m lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2002. L'année suivante, lors des Championnats du monde d'athlétisme 2003 qui se déroulent à domicile à Saint-Denis, il obtient la médaille d'argent avec Stéphane Diagana et les deux coureurs de 400 m plat, Leslie Djhone et Marc Raquil. Cette médaille se transforma en juillet 2005 en médaille d'or, suite à la disqualification du relais américain dont l'athlète Calvin Harrison n'aurait pas dû participer à la compétition suite à un contrôle positif[1],[2].

Aux Jeux olympiques d'été de 2004, il effectue une remarquable dernière ligne droite pour venir remporter une médaille de bronze.

À Göteborg, il remporte l'or avec le relais 4 × 400 m.

Dopage[modifier | modifier le code]

En août 2007, sélectionné en équipe de France pour les championnats du monde d'Osaka, il est éliminé lors des demi-finales du 400 m haies.

Le 4 septembre, un contrôle antidopage effectué au cours de la compétition révèle la présence de testostérone dans l'échantillon du coureur français[3]. Lors de la dernière journée de compétition mondiale au Japon, le président de l'IAAF Lamine Diack faisait état d'un seul test antidopage suspect[4]. L'analyse de l'échantillon B ayant confirmé la première analyse, il est condamné à deux ans de suspension par la Fédération française d'athlétisme en octobre 2007, suspension qui prit effet au 1er septembre 2007. Keïta explique ce résultat par l'utilisation d'un complément alimentaire acheté sur Internet. Il reconnut sa négligence et déclara ne pas faire appel de cette décision qui le priva ainsi des deux échéances suivantes, les Jeux olympiques de Pékin 2008 et les Mondiaux de Berlin 2009[5].

Meilleures performances[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats du monde d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Championnats d'Europe d'athlétisme[modifier | modifier le code]

Panafrican meeting[modifier | modifier le code]

Meeting Gaz de France (Golden League)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) His run has ended / Calvin Harrison given 2-year ban by USADA, sfgate.com, le 3 août 2004, consulté le 14 septembre 2010
  2. LE RELAIS 4X400M DE SYDNEY 2000 DISQUALIFIÉ, France Télévisions, le 2 août 2008, consulté le 14 septembre 2010
  3. « Naman Keita contrôlé positif », article du site Internet de L'Équipe, 4 septembre 2007.
  4. « Un résultats anormal », article du site Internet de la TSR, tsr.ch, 2 septembre 2007.
  5. « Confirmation de la suspension par Bernard Ansalem », fr.sports.yahoo.com, 17 octobre 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]