Leslie Djhone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leslie Djhone Portail athlétisme
Leslie Djhone Paris 2011.jpg
Leslie Djhone lors des Championnats d'Europe en salle 2011 de Paris-Bercy
Informations
Disciplines 400 m, 4 × 400 m
Période d'activité En activité
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 18 mars 1981 (33 ans)
Lieu Abidjan (Côte d'Ivoire)
Taille 1,87 m (6 2)
Poids 76 kg (167 lb)
Club A.C. Paris-Joinville
Entraîneur François Pépin
Records
Détenteur du record de France du 400 m (44 s 46, 2007)
Palmarès
Championnats du monde 1 - -
Championnats d'Europe 3 - 2

Leslie Djhone, né le 18 mars 1981 à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un athlète français spécialiste du 400 mètres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

À la suite de la demande de sa mère de pratiquer un sport, il choisit l'athlétisme et pratique tout d'abord la longueur. En 2002, il change de discipline et passe sur 400 mètres, obtenant une première récompense avec une médaille de bronze lors des Championnats d'Europe d'athlétisme 2002 de Munich au relais 4 × 400 mètres.

Éclosion lors des championnats du monde 2003 à Paris[modifier | modifier le code]

L'année 2003 débute par un titre européen sur 400 mètres dans la catégorie des moins de 23 ans, avant les Championnats du monde d'athlétisme 2003 de Paris Saint-Denis : il termine alors cinquième de la finale du 400 mètres (replacé le 26 février 2009 à la 4e place[1] après le déclassement pour dopage de Jerome Young, arrivé 1er), avant de remporter la médaille d'argent avec le relais 4 × 400 mètres aux côtés de Stéphane Diagana, Naman Keita et Marc Raquil. Cette médaille se transformera en juillet 2005 en médaille d'or à la suite de la disqualification du relais américain pour contrôle positif sur Calvin Harrison[2],[3], médaille remise au relais français dans le cadre du meeting Golden League de Paris Saint-Denis.

2004 : la confirmation[modifier | modifier le code]

En 2004, Leslie Djhone améliore le record de France du 400 m que détient Marc Raquil. Il le porte à 44 s 64 contre 44 s 79 à Raquil lors de la finale des Championnats du monde l'année précédente. Cette performance établie à quelques semaines des Jeux olympiques lui permet d'espérer un bon résultat. Malheureusement la finale des Jeux est plus relevée que celle des Championnats du monde de l'année précédente et Djhone se classe septième d'une course remportée par l'Américain Jeremy Wariner.

2005 : année émaillée de blessures[modifier | modifier le code]

L'année 2005 est une mauvaise année pour Leslie qui est miné par les blessures. Il retrouve son meilleur niveau l'année suivante en établissant la meilleure performance européenne peu avant les Championnats d'Europe. Néanmoins, il est battu en finale par Marc Raquil et Vladislav Frolov. Il remporte quelques jours plus tard la médaille d'or avec le relais 4 × 400 m.

2007-2010 : Hauts et bas[modifier | modifier le code]

En août 2007, il est sélectionné en équipe de France aux Championnats du monde d'athlétisme 2007 où il finit 5e d'une course remportée par l'américain Jeremy Wariner en 44,59 s, après avoir battu son propre record de France en demi-finale : 44 s 46. Il échoue ensuite dans sa tentative d'améliorer le record d'Europe de l'Allemand Thomas Schonlebe (44,33 s à Rome en 1987), disant à ce sujet qu'il faudra probablement le battre pour obtenir une place sur le podium lors des Jeux olympiques de Pékin.

Leslie Djhone à l'arrivée du 400 m des Jeux olympiques de Pékin où il se classe 5e, le 21 août 2008 au nid d'oiseau

2008 s'annonce donc sous les meilleurs auspices, puisqu'à sa rentrée à Forbach fin mai, Leslie signe le temps de 45 s 57. Après la coupe d'Europe fin juin pendant laquelle, il termine quatrième du 400 m mais remporte le relais 4 × 400 m, il attend beaucoup de sa participation au Meeting Gaz de France le 18 juillet. Pourtant encore insuffisamment prêt il ne prend que la cinquième place en 45 s 43 d'une course dominée par les Américains. Puis aux Championnats de France fin juillet, il remporte la finale avec 13 mètres d'avance sur son dauphin Brice Panel en 45 s 13. Il réalise par la même occasion les minima demandés par la Fédération française. Après la course, il déclare : « Le contrat est rempli, même si je pensais pouvoir faire mieux »[4]. Quelques jours plus tard à Monaco, il passe pour la première fois de la saison sous les 45 secondes en terminant troisième du 400 m en 44,95 s, confirmant ainsi les minima réalisé la semaine précédente. Qualifié pour la finale du 400 m des Jeux olympiques d'été de Pékin, Leslie Djhone se blesse au départ et échoue à la 5e place avec le temps de 45,11 s.

On attend beaucoup de Djhone en 2009. Après un début de saison difficile, il arrive peu préparé aux championnats du monde. Malgré cela il réussit à se qualifier in extremis en finale en 44 s 80.

En 2010, il commence par une saison en salle avec pour objectif de battre le record de France de Stéphane Diagana. Après une première tentative manquée, il réalise 45 s 85 lors des championnats de France à Bercy effaçant les 46 s 02 de Stéphane Diagana datant de 1992.

2011[modifier | modifier le code]

Lors du meeting de Liévin, le 8 février 2011, il termine 1er du 300 m avec un chrono de 32 s 68 devant le Russe Roman Smirnov (32 s 75) et le Belge Jonathan Borlée (32 s 79)[5]. Aux Championnats d'Europe d'athlétisme en salle 2011 à Paris, il s'impose en remportant son premier grand titre international avec 45 s 54, nouveau record de France[6]. Il se blesse en sautant en longueur lors des interclub et met fin à sa saison 2011

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Discipline
1999 Championnats d'Europe junior Riga 1er Saut en longueur
2000 Championnats du monde junior Santiago du Chili 2e Relais 4 × 400 m
2002 Championnats d'Europe Munich 3e Relais 4 × 400 m
2003 Championnats d'Europe espoirs Bydgoszcz 1er 400 m
Championnats du monde Paris 4e [7] 400 m
1er Relais 4 × 400 m
2004 Jeux olympiques Athènes 7e 400 m
Finale mondiale de l'athlétisme Monaco 4e 400 m
2005 Championnats du monde Helsinki 6e Relais 4 × 400 m
DécaNation Paris 1re 400 m
2006 Championnats d'Europe Göteborg 3e 400 m
1er Relais 4 × 400 m
DécaNation Paris 1re 400 m
2007 Championnats du monde Osaka 5e 400 m
DécaNation Paris 1re 400 m
2008 Jeux olympiques Pékin 5e 400 m
2009 Championnats du monde Berlin 8e 400 m
2010 Championnats d'Europe par équipes Bergen 2e 400 m
Championnats d'Europe Barcelone 6e 400 m
2011 Championnats d'Europe en salle Paris 1er 400 m
1er Relais 4 × 400 m

National[modifier | modifier le code]

Record de France[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Athlé - Dopage - Jerome Young effacé des bilans, sur le site de l'Équipe, le 26 février 2009
  2. (en) His run has ended / Calvin Harrison given 2-year ban by USADA, sfgate.com, le 3 août 2004, consulté le 14 septembre 2010
  3. (fr) LE RELAIS 4X400M DE SYDNEY 2000 DISQUALIFIÉ, France Télévisions, le 2 août 2008, consulté le 14 septembre 2010
  4. (fr) Déclaration de Leslie Djhone après son titre de champion de France
  5. (fr) MPM sans les 18 m pour Tamgho, L'Équipe, le 8 février 2011
  6. « Ch. d'Europe (salle)-400m (M): Leslie Djhone champion d'Europe ! », sur www.sports.fr,‎ Publié le 5 mars 2011 (consulté le 5 mars 2011)
  7. à la suite de la disqualification pour dopage de Jerome Young

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :