François-Henri Pinault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pinault.

François-Henri Pinault

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

François-Henri Pinault (2011)

Nom de naissance François Pinault
Alias
FHP
Naissance 28 mai 1962 (52 ans)
Drapeau de la France Rennes (France)
Profession
Formation
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur
Ascendants
Conjoint

François-Henri Pinault, né le 28 mai 1962 à Rennes, est un homme d'affaires français, fils de François Pinault. Souvent surnommé « FHP », il est PDG du groupe Kering et gérant de Financière Pinault et Président du conseil d’administration d'Artémis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômé d'HEC en 1985, François-Henri Pinault effectua son service national au sein du Poste d’expansion économique du Consulat de France à Los Angeles (États-Unis)[1], période pendant laquelle il est notamment chargé d’étudier les secteurs de la mode et des nouvelles technologies aux États-Unis.

Parcours au sein du groupe[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière au sein du groupe en 1987 en tant que vendeur chez Pinault Distribution[2] (importation et distribution de bois). En 1988, il devient responsable de la centrale d’achats de l’entreprise. En 1989 il devient directeur général de France Bois Industries, puis de Pinault Distribution en 1990[1].

En 1993, il est nommé président de CFAO (ex-Compagnie Française de l’Afrique Occidentale), une société de distribution filiale du groupe présente en Afrique et dans les DOM-TOM, spécialisée dans l’automobile et les médicaments.

En 1997, il devient président-directeur général de la Fnac.

Sa passion de l'informatique le conduit à s'intéresser dès le milieu des années 1990 à l’expansion d’Internet, et c’est à cette époque qu’il décide de développer les activités Internet du groupe Kering.

En février 2000, il devient alors directeur général adjoint chargé du développement des activités Internet du groupe, aux côtés de Serge Weinberg, alors Président du Directoire. Il lance PPR Interactive, une structure dédiée aux investissements dans les nouvelles technologies.

De janvier 2001 à mars 2005, il est membre du Conseil de surveillance PPR. Puis en mai 2003, il est nommé Vice-Président du Conseil de surveillance de PPR jusqu’en mars 2005.

À la tête du groupe[modifier | modifier le code]

En mai 2003, François Pinault, son père, lui confie la présidence d’Artemis[3], holding de contrôle du groupe PPR créée en 1992[4].

En mars 2005, François-Henri Pinault est nommé à la tête du conseil d'administration de PPR et en devient le Président-Directeur Général[5].

Le 20 juin 2007, il devient également président du conseil d'administration de l'équipementier sportif allemand Puma, nouvelle acquisition du groupe.

Le 17 février 2011, François-Henri Pinault annonce qu'il change la dénomination et prend la direction du pôle luxe de PPR[6].

Son salaire pour 2011 est estimé à trois millions d'euros[7].

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

François-Henri Pinault en compagnie de Salma Hayek au festival du cinéma américain de Deauville, en 2012.

François-Henri Pinault est père de quatre enfants: un fils, François (né en 1997) et une fille, Mathilde (née en 2001) issus d’un premier mariage avec Dorothée Lepère[12], d'un garçon Augustin James Evangelista (né en 2006) qu'il a eu avec le mannequin canadien Linda Evangelista[13] puis d’une fille, Valentina Paloma (née le 21 septembre 2007) qu’il a eue avec son épouse actuelle l’actrice et productrice mexicano-américaine Salma Hayek.

Il s'est marié avec Salma Hayek le 14 février 2009 à Paris, à la mairie du 6earrondissement de Paris[14].

Depuis ses études, François-Henri Pinault est passionné par internet et les nouvelles technologies[1]. Il a d'ailleurs fondé l'Electronic Business Group en 2000.

Il est également amateur de football. Il est en outre le propriétaire du Stade rennais, un club de football de Ligue 1.

En avril 2006, il est fait chevalier de l’ordre national de la Légion d’Honneur[15].

Vision[modifier | modifier le code]

L’achat de Puma en 2007, la cession de Conforama en 2011[16], ainsi que ses intentions annoncées de vendre Redcats (La Redoute, Cyrillus, Verbaudet) et la Fnac[17] dans les années qui viennent, témoignent de la volonté de François-Henri Pinault de renforcer le groupe PPR dans l’univers du luxe, ainsi que du « sport & lifestyle ». Ainsi lors de la communication des comptes annuels de la société le 17 février 2011, il annonce qu'il prend la direction des marques de luxe[18]. C'est ainsi que le 2 juin 2011, avec le groupe PPR, il acquiert la marque californienne d’action sport Volcom pour renforçer son positionnement sur le segment « Sport & Lifestyle »[19].

Engagements[modifier | modifier le code]

Fondation d'entreprise Kering[modifier | modifier le code]

Article connexe : Fondation d'entreprise Kering.

En 2008, François-Henri Pinault lance la Fondation d'entreprise Kering pour la Dignité et les Droits des Femmes.

Sakineh Mohammadi Ashtiani[modifier | modifier le code]

En 2010, la Fondation d'entreprise Kering s’engage en invitant les citoyens à signer une pétition en faveur de la libération de Sakineh Mohammadi Ashtiani, une femme iranienne condamnée à la peine de mort par lapidation. Des journaux (Libération, Elle, La Repubblica, la revue littéraire La Règle du jeu) s’associent pour faire publier chaque jour une « Lettre pour Sakineh » écrite par une personnalité ou un lecteur. Dans le cadre de cette mobilisation François-Henri Pinault a écrit une lettre pour Sakineh, « Sakineh, nous sommes à vos côtés »[20].

ELA[modifier | modifier le code]

François-Henri Pinault est membre du Conseil de Surveillance de l’association ELA (association européenne contre les leucodystrophies)[21].

Home[modifier | modifier le code]

François-Henri Pinault a pris l’initiative de soutenir le film Home[22] de Yann Arthus-Bertrand, diffusé gratuitement à la télévision et au cinéma en 2009. Le film a été vu par plus de 400 millions de téléspectateurs à travers le monde[23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Soure: Article Journal du Net 2000 http://www.journaldunet.com/dossiers/Net20_2000/pinault.shtml
  2. Source: Portrait dans l'Express : « Il s'appelle Pinault, François-Henri Pinault » http://www.lexpress.fr/actualite/economie/il-s-appelle-pinault-francois-henri-pinault_473366.html?p=2
  3. http://www.lexpansion.com/entreprise/pinault-fils-succede-a-pinault-pere_99847.html
  4. http://tempsreel.nouvelobs.com/dossier/reperes/personnalites/263/francois-pinault.html
  5. Source : Money, article en anglais http://money.cnn.com/2009/08/31/news/companies/francois_henri_pinault.fortune/index.htm
  6. http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/agroalimentaire-biens-de-consommation-luxe/20110218trib000602687/francois-henri-pinault-imprime-sa-marque-a-ppr.html
  7. Damien Pelé, « Les salaires des dirigeants ne sont pas cohérents », Challenges, no 300,‎ 10 mai 2012, p. 38 (ISSN 0751-4417)
  8. Source Actionnariat de l'entreprise Bouygues http://www.bouygues.com/fr/finances-actionnaires/gouvernance/conseil-d-administration/francois-henri-pinault/
  9. http://www.softcomputing.com/fr/presentation/gouvernance.html
  10. http://www.ppr.com/fr/presse/communiques-de-presse/haute-horlogerie-ppr-devient-actionnaire-majoritaire-de-sowind-group
  11. http://www.bouygues.com/fr/le-groupe/gouvernance/conseil-d-administration/francois-henri-pinault/
  12. http://www.purepeople.com/article/quand-francois-henri-pinault-et-ses-enfants-sortent-avec-la-mere-de-salma-hayek-une-belle-famille-recomposee_a47705/1
  13. http://www.elle.fr/People/La-vie-des-people/News/Francois-Henri-Pinault-parle-enfin-de-son-fils-Augustin-1709814
  14. http://www.lepoint.fr/actualites-societe/info-lepoint-fr-francois-henri-pinault-et-salma-hayek-se-sont/920/0/317661
  15. http://www.entreprises35.fr/fr/maj-e/c1a2i24409/animation-reseau/club-entreprises-35/francois-henri-pinault-pdg-de-ppr.htm
  16. http://www.boursier.com/actions/actualites/news/ppr-accord-definitif-pour-la-cession-de-conforama-418911.html
  17. http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/economie/entreprises/20091124.OBS8669/francoishenri_pinault_souhaite_vendre_la_fnac_et_confor.htmlFran%C3%A7ois-Henri
  18. http://lexpansion.lexpress.fr/economie/le-pdg-de-ppr-annonce-prendre-les-renes-du-luxe_249158.html
  19. http://www.ft.com/intl/cms/s/0/6027ee64-7528-11e0-a4b7-00144feabdc0.html#axzz1ckZATEdn
  20. http://laregledujeu.org/2010/09/20/2903/francois-henri-pinault-sakineh-nous-sommes-a-vos-cotes/
  21. http://www.ela-asso.com/?q=taxonomy/term/10212
  22. http://www.lejournaldesentreprises.com/editions/35/actualite/point-de-vue/francois-henri-pinault-l-interview-verite-25-05-2009-70185.php
  23. http://www.mediaterre.org/international/actu,20110630172212.html

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]