Raphaëlle Bacqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bacqué.

Raphaëlle Bacqué

Description de cette image, également commentée ci-après

Raphaëlle Bacqué au Salon du livre de Paris en 2011.

Naissance (50 ans)
Drapeau de la France Paris
Profession journaliste

Raphaëlle Bacqué est une journaliste française, née le à Paris[1]. Elle est actuellement grand reporter au journal Le Monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raphaëlle Bacqué est diplômée du CFJ (promotion 1988)[2], de l'Institut d'études politiques de Paris (1987) et titulaire d'une licence de droit public[3]. En 1992, elle rejoint l'équipe de Fabien Roland-Lévy et Jean-Michel Aphatie au Parisien. Elle devient ensuite journaliste au Monde.

Elle a notamment couvert la campagne électorale de Ségolène Royal en 2007 et publié un livre à ce sujet.

Elle représente tous les lundis, de 19 h 20 à 20 h 15, Le Monde pour l'émission diffusée sur France Inter et I>Télé, Le Franc-Parler, aux côtés de Stéphane Paoli et Thomas Hugues. À la rentrée de , Le Franc-Parler est remplacé par Le RV politique, diffusé le dimanche entre 17 h 5 et 17 h 45. Jean-François Achilli succède à Stéphane Paoli comme intervieweur de la station publique, Michel Dumoret à Thomas Hugues comme intervieweur de la chaîne d'information en continu[4].

Raphaëlle Bacqué commente aussi fréquemment l'actualité politique dans l'émission C dans l'air sur France 5.

Elle cosigne avec Nicolas Kieffer le scénario du téléfilm Silences d'État de Frédéric Berthe en 2013, dans lequel elle fait une courte apparition.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

- Prix Aujourd'hui 2010
- Hollande, la transition tranquille, Le Monde, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Enfer de Matignon : Raphaëlle Bacqué, sur le site de France 5.
  2. Promo 1988, sur Anciens CFJ.
  3. Les enseignants en master, sur le site de Sciences-Po Paris.
  4. Julien Mielcarek, « Nouvelle formule pour l'émission politique d'Inter et i-Télé », sur Ozap.com, 27 août 2008.

Lien externe[modifier | modifier le code]