Linda Evangelista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Evangelista.
Linda Evangelista
Image illustrative de l'article Linda Evangelista

Naissance 10 mai 1965 (49 ans)
Saint Catharines, Ontario
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Physique
Cheveux Bruns
Yeux Bleu-vert
Taille 176 cm
Mensurations (EU) 86.5-61-89
(US) 34-24-35[1]
Carrière
Agence(s) DNA Model Management

Site officiel http://www.levangelista.net/

Linda Evangelista, née le 10 mai 1965 à Saint Catharines (Ontario), est un mannequin canadien. Reconnue dans le monde, elle est l'une des premières femmes membres du Club des supermannequins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Linda est issue d'une famille catholique italienne, à revenus modestes. Dès l'âge de douze ans, elle sait, semble-t-il, qu'elle deviendra mannequin.

Elle est découverte à l'âge de seize ans grâce à un concours de beauté, Miss Teen Niagara, à Niagara Falls[2]. Elle ne remporte pas le concours, mais un chasseur de tête de l'agence Elite, la repère.

Elle commence sa carrière professionnelle à New York. Après trois ans d'activité avec la même agence, elle signe un contrat avec le magazine Vogue. Dans le milieu des années 1980 en mode, elle épouse Gérald Marie, PDG d'Elite Europe et s'établit à Paris. Elle divorce lorsque son mari est accusé d'avoir des relations sexuelles avec une jeune mannequin[3].

À partir du milieu des années 1980, elle pose pour de nombreux magazines dans le monde entier, et apparaît dans les campagnes publicitaires de Calvin Klein, Chanel, Chloé, Hermès, American Express, Ralph Lauren, Yves Saint Laurent, Dior, Revlon, Azzedine Alaïa.

Dans le cadre de son rôle de Supermodels, elle change à plusieurs reprises la couleur de ses cheveux (la rumeur veut qu'elle ait coloré ses cheveux 17 fois, en quatre ans), sa couleur naturelle étant le brun. Elle apprécie les coupes de cheveux courtes : c'est en 1988 que son mentor Peter Lindbergh lui suggère de renouveler sa coupe de cheveux[2].

Elle figure dans deux clips du chanteur George Michael : Freedom! '90 (en) et Too Funky.

Pendant les années 1990, le magazine People la cite comme étant l'une des 50 plus belles personnes au monde[4]. Elle a son étoile sur l'allée des célébrités canadiennes à Toronto.

En 1998, elle a une relation avec le célèbre gardien de l’Équipe de France Fabien Barthez.

Elle a un fils en 2006, né d'une courte relation avec François-Henri Pinault : Augustin James Evangelista. Le nom du père de l'enfant a été dévoilé par le New York Post en juin 2011, suite à la requête de Linda Evangelista auprès du tribunal des affaires familiales de Manhattan pour l'obtention d'une pension alimentaire de 46 000 dollars par mois[5].

Citations[modifier | modifier le code]

  • « We don't get out of bed for less than 10 000 dollars a day. » , c'est-à-dire : « Je ne me lève pas le matin pour moins de 10 000 $ par jour... »
  • « Il faut manger pour son corps et non pour son palais ! »

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fashionmodeldirectory.com/models/Linda_Evangelista/
  2. a et b (en) Harold Koda, Kohle Yohannan et Metropolitan Museum of Art, The Model as Muse : Embodying Fashion, New York, Yale University Press,‎ 2009, 223 p. (ISBN 9781588393135), « Supermodels », p. 137
  3. « Le fondateur de l'agence de mannequins Elite est mort », Style, sur lemonde.fr, Le Monde,‎ 22 juillet 2013 (consulté le 31 juillet 2014)
  4. http://www.askmen.com/celebs/women/models/40_linda_evangelista.html
  5. (en) Model wants pretty penny, New York Post

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

$ (en) Bob Colacello, « A League of Their Own », Style, sur vanityfair.com, Condé Nast,‎ septembre 2008 (consulté le 28 juillet 2014)