Thomas Kingo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomas Kingo

Thomas Kingo (1643-1703) fut un poète danois.

Fils d'un tisserand, il naquit à Slangerup. Ayant embrassé la carrière ecclésiastique, il devint évêque de Fionie en 1677 et fut anobli en 1683.

Figure marquante de la littérature danoise du XVIIe siècle, il a été regardé comme le régénérateur de la poésie danoise, et comparé à Horace. Quelques-uns de ses Psaumes sont restés dans les psautiers danois et norvégien.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Thomas Kingo » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)