Passe décisive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une passe décisive (assist en anglais) désigne au basket-ball une passe directement suivie d’un panier réussi. Une passe est dite décisive si le receveur n’effectue pas plus de deux dribbles avant de marquer car, au-delà, on considère que c’est une action personnelle. Les meilleurs passeurs sont très souvent les meneurs, dans le sens où un bon passeur doit avoir une bonne vision de jeu et de bonnes mains, donner le ballon au bon moment afin d’éviter les interceptions ou les pertes de balles. Toutefois, des joueurs occupant d'autres postes peuvent être également d'excellent passeur. Ainsi, Wilt Chamberlain termine avec le plus grand total de passes réalisées lors de la saison 1967-1968 avec 702, devançant Lenny Wilkens et Oscar Robertson[1]. De nombreux pivots dominants développent leurs qualités à la passe pour contrecarrer les défenses faites sur eux, notamment la prise à deux. La moyenne a progressé au cours des années. Ainsi, la moyenne de passe attribuée par tir réussi est inférieure à 50 % avant les années soisante-dix, pour atteindre les 60 % dix ans plus tard, moyenne qui reste sensiblement la même depuis cette date[2]. De nombreux spécialistes expliquent cette différence par une meilleure réussite aux tirs désormais[2].

Dans une statistique officiellement répertoriée par la National Basketball Association (NBA) depuis la saison 1949-1950, et depuis sa saison inaugurale en Basketball Association of America (BAA)[3], John Stockton est le joueur prolifique à la passe avec 15 806 devant Jason Kidd, 11 842 passes à l'issue de la saison 2011-2012, Mark Jackson, 10 334, Magic Johnson, 10 141, Steve Nash, 9 916 et Oscar Robertson, 9 887[4]. Magic Johnson possède la meilleure moyenne en carrière avec 11,19, devant John Stockton 10,51[5]. Chris Paul, dont la carrière est en cours est troisième, à l'issue de la saison 2011-2012, avec 9,84 et devance Oscar Robertson, 9,51 et Isiah Thomas 9,26[5]. Le record de passes décisives en un match est détenu par Scott Skiles avec 30 passes décisives, devançant John Stockton, auteur de 28, 27 et 26 passes, Jason Kidd, Kevin Johnson et Nate McMillan étant les seuls autres joueurs ayant réussis 25 passes ou plus[6].

En Europe, le Grec Theódoros Papaloukás est le meilleur passeur de l'histoire de l'Euroligue depuis que celle-ci est organisée par l'ULEB. Avec 938 passes, soit une moyenne de 3,99, il devance l'Argentin Pablo Prigioni deuxième avec 798 (avec une moyenne de 4,48), le Grec Dimítris Diamantídis, 652 passes soit 3,86 par rencontres, le Lituanien Šarūnas Jasikevičius 630 passes et 3,60 l'Américain Jon Robert Holden 608 et 2,91[7].

En championnat de France, Laurent Sciarra a longtemps dominé cette statistique, la meilleure performance sur une rencontre étant toutefois détenue par Pierre Bressant avec 28 passes décisives.

En WNBA, la Portugaise Ticha Penicheiro est la joueuse qui détient le plus grand nombre de passes décisives dans l'histoire de la ligue[8], devant l'Américaine Sue Bird.

En football, une passe est déclarée décisive, lorsqu'un joueur marque un but pour son équipe sur une passe de son coéquipier

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1967-68 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juin 2012)
  2. a et b (en) David Biderman, « The NBA's Most Misleading Number », sur online.wsj.com (consulté le 2 juin 2012)
  3. En 1949, les deux ligues de la Basketball Association of America et de la National Basketball League fusionnent pour former la National Basketball Association.
  4. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juin 2012)
  5. a et b (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Assists Per Game », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juin 2012)
  6. (en) « NBA & ABA Game Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juin 2012)
  7. (en) « Statistics - Leader - Assits », sur euroleague.net (consulté le 2 juin 2012)
  8. (en) « WNBA Career Leaders and Records for Assists », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juin 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]