Classe Fletcher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fletcher.
Classe Fletcher
Image illustrative de l'article Classe Fletcher
L'USS Charles Ausburne (DD-570)
Caractéristiques techniques
Type Destroyer
Longueur 114,7 m
Maître-bau 12,1 m
Tirant d'eau 4,19 m
Déplacement 2 276 à 2 325 t
Port en lourd 2 924 à 3 005 t
Propulsion 4 chaudières à fuel Babcock & Wilcox
2 turbines General Electric
2 hélices
Puissance 60 000 ch
Vitesse 38 nœuds (70 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tourelles de 127 mm
6 à 10 canons AA de 40 mm
7 à 10 canons AA de 20 mm
10 TLT de 533 mm
6 lance-grenades
2 racks à charge de fond
Rayon d’action 6 500 milles marins (12 000 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 9 officiers, 264 hommes
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Pavillon de la marine argentine Marine argentine
Naval Jack of Brazil.svg Marine brésilienne
Pavillon de l'armada de Chile Armada de Chile
Pavillon de la marine colombienne Marine colombienne
Pavillon de la marine grecque Marine grecque
Naval Ensign of Italy.svg Marina Militare
Pavillon de la force maritime d'auto-défense Force maritime d'autodéfense japonaise
Pavillon de la marine mexicaine Marine mexicaine
Naval Jack of Peru.svg Marine péruvienne
Naval Jack of South Korea.svg Marine de la République de Corée
Naval Jack of Spain.svg Marine espagnole
Naval Jack of the Republic of China.svg Marine de la République de Chine
Pavillon de la marine turque Marine turque
Flag of warships of VM (East Germany).svg Volksmarine
Période de
construction
1941 - 1944
Période de service 1942 - 2001
Navires construits 175
Navires perdus 19
Navires préservés 4
Précédent Classe Gleaves Classe Allen M. Sumner Suivant

La classe Fletcher est une classe de destroyers américains entrée en service en 1942 et dont 175 exemplaires ont été construits. Ce type de navire a joué un rôle de premier plan durant la Seconde Guerre mondiale dans la guerre du Pacifique contre le Japon.

Conception[modifier | modifier le code]

Coupe d'un navire de la classe.

Conçu au début de la Seconde Guerre mondiale pour accompagner les porte-avions et navires de combat américains en cours de construction, il se caractérisait par une vitesse de pointe élevée et un armement anti-aérien particulièrement important. Il est souvent considéré comme le meilleur destroyer de la Seconde Guerre mondiale.

Armement[modifier | modifier le code]

L'armement principal est constitué de cinq canons canons de 127 mm (5 pouces)/38 calibres en tourelles simple, guidés par un système de contrôle de tir Mark 37 comprenant un radar de conduite de tir Mk 25 relié par un ordinateur de contrôle de tir Mark 1A stabilisé par un gyroscope Mk 6 tournant à 8 500 tours par minute. Dix tubes lance-torpilles de 533 mm (21 pouces) sont installés en deux affûts quintuples et tirent des torpilles Mk 15. Lors de la construction, l'armement antiaérien prévu est constitué d'un montage quadruple de canons de 28 mm (1,1 pouces)/75 calibres (en) et de six mitrailleuses de 12,7 mm (calibre .50). L'attaque de Pearl Harbor a entre temps démontré la nécessité d'accroître les armes légères antiaériennes : les navires sont alors progressivement équipés de deux affûts doubles de 40 mm Bofors et de sept canons de 20 mm Oerlikon sur affût simple.

L'armement anti-sous-marin était initialement composé de deux racks de charges de profondeur à la poupe, complétés par six lanceurs (K-gun) de grenades sous-marines au fur et à mesure de l'avancée de la guerre. Tout au long de la Seconde Guerre mondiale, le nombre d'armes anti-aériennes augmente : en 1945, la composition de l'armement antiaérien est de cinq affûts doubles de 40 mm Bofors et de sept canons de 20 mm Oerlikon.

Modernisation FRAM I et II[modifier | modifier le code]

L'USS Fletcher (DD-445), après sa modernisation.

À partir de 1957, une opération de modernisation est lancée, l'opération FRAM (Fleet Rehabilitation and Modernization). 39 ont leur armement principal global modifié : les tourelles n°2, 3 et 4 sont débarquées, le nombre de tubes lance-torpilles est diminué afin d'accueillir d'autres armes, en l’occurrence jusqu'à 6 canons antiaériens de 76 mm (en) en affûts jumelés. Ils emportent à leur bord comme nouvelle arme anti-sous-marine, le Hérisson, positionné à la place de la tourelle n°2. Dix-huit navires sont reclassés en destroyers d'escorte (DDE), optimisés pour la lutte anti-sous-marine.

USS Nicholas (DD-449), classe Fletcher, après sa modernisation "FRAM II".

Dans le cadre de l'opération FRAM II, une nouvelle arme anti-sous-marine appelée Arme Alpha (en) est installée sur l'avant en remplacement du Hérisson. Un hangar pour un petit drone hélicoptère (DASH QH-50) et un pont d'envol est aussi ajouté à l'arrière, à l'avant de la tourelle de 127 mm. Les seuls destroyers de la classe Fletcher a connaitre une modernisation FRAM II sont les USS Radford, Jenkins et Nicholas.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le destroyer Fletcher devant New York en 1942.

Les navires de la classe Fletcher devaient participer à tous les aspects que pourraient rencontrer un destroyer, de la lutte anti-sous-marine et anti-aérienne à des batailles de surface. Ils pouvaient couvrir les grandes distances requises par les actions de la flotte dans le Pacifique. En fait, ils ont servi presque exclusivement sur le théâtre des opérations Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale, au cours de laquelle ils comptaient 29 sous-marins de la Marine impériale japonaise mis hors de combat. Dans un effort massif, les navires de la classe Fletcher étaient construit par plusieurs chantiers navals au travers des États-Unis. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, dix-neuf destroyers sont perdus ; six autres sont endommagés et ne sont pas réparés. Après-guerre, certains sont mis en réserve.

Avec le déclenchement de la guerre de Corée, plusieurs sont remis en service actif : 39 sont remis en état et modernisés.

L’US Navy a retiré du service les derniers navires de cette classe en 1971.

Autres marines[modifier | modifier le code]

Nombres de ces navires furent transférés à d'autres marines à partir des années 50, incluant:

Argentine: 5
Brésil: 7
Chili: 2
Colombie: 1
Grèce: 6
Italie: 3
Japon: 2
Mexique: 2
Pérou: 2
Corée du Sud: 3
Espagne: 5
Taiwan: 4
Turquie: 4
Allemagne de l'Ouest: 6

Le dernier Fletcher en service, BAM Cuitlahuac (ex-John Rodgers), quitte la marine mexicaine en 2001, ce qui signifie que la durée d'utilisation totale des Fletcher a été de presque six décennies, se terminant au XXIe siècle.

Musées[modifier | modifier le code]

Velos D16 comme musée dans le golfe de Faliro près d'Athènes, le 20 mai 2006.

Quatre navires sont préservés comme musée, mais seul le Kidd, jamais modernisé, est resté dans la configuration de la Seconde Guerre mondiale:

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946),‎ 1980 [détail de l’édition]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]