Classe Mahan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Mahan
Image illustrative de l'article Classe Mahan
L’USS Mahan (DD-364), navire-tête de la classe, circa 1938.
Caractéristiques techniques
Type Destroyers
Longueur 104 mètres
Maître-bau 10,8 m
Tirant d'eau 4 m
Déplacement 1 500 tonnes
Propulsion 4 chaudières Babcock & Wilcox ou Foster Wheeler
2 turbines à engrenage General Electric
Puissance 46 000 ch
Vitesse 37 nœuds (69 km/h)
Autres caractéristiques
Équipage 158 officiers et marins (temps de paix)
250 officiers et marins (temps de guerre)
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Période de service 1936-1946
Navires construits 18
Navires perdus 6
Navires désarmés 12
Précédent Classe Porter Classe Gridley Suivant

La classe Mahan est un groupe à l'origne de 16 destroyers commandés par l'United States Navy en 1936 et 1937. Deux navires de plus, souvent désignés comme la classe Dunlap (basée sur la classe Mahan) ont été mis en service en 1937. Le Mahan est le navire-tête de cette classe, nommé d'après le contre-amiral Alfred Mahan, historien et stratège naval américain.

Description[modifier | modifier le code]

La classe introduit un nouveau système de propulsion qui sera utilisé par les futurs destroyers américains et incorpore un certain nombre d'améliorations majeures : montage de douze tubes lance-torpilles, installation d'abris superposés pour les canons, et générateurs modernes pour utilisation en cas d'urgence. Le déplacement des navires est passé de 1 365 à 1 500 tonnes. Ils emportent 5 canons navals Mark 12 5"/38, 12 tubes lance-torpilles Mark 15, 4 mitrailleuses de calibre 50 (deux sur une plate-forme juste à l'avant et en-dessous du pont et deux autres sur le pont) et 2 grenades anti-sous-marines.

Les dix-huit navires de la classe ont participé aux combats sur le théâtre Pacifique de la Seconde Guerre mondiale, utilisés notamment pour des bombardements de têtes de pont, des débarquements amphibies, la protection de convoi, la lutte anti-aérienne et la guerre anti-sous-marine. Les navires ont reçu au total 111 étoiles de bataille pour leur service lors de la guerre. Six navires ont perdu en action et deux autres coulés dans des tests d'après-guerre. Le reste a été mis hors service, vendu, ou ferraillé après la guerre.

Liste des navires de la classe[modifier | modifier le code]

L’USS Shaw explose peu de temps après avoir été touché par les Japonais, attaque de Pearl Harbor, 7 décembre 1941. Une fois sa réparation terminée en 1944, il sera remis en service actif.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Friedman, Norman, U.S. Destroyers, Annapolis, MD, Naval Institute Press,‎ 2004 (ISBN 978-1-55750-442-5)
  • (en) McComb, Dave, US Destroyers 1934–1945, Long Island City, New York, Osprey Publishing,‎ 2010 (ISBN 978-1-84603-443-5)
  • (en) Reilly, John, United States Navy Destroyers of World War II, Poole, Dorset, England, Blandford Press,‎ 1983 (ISBN 0-7137-1026-8)
  • (en) Theodore Roscoe, United States Destroyer Operations in World War II, Annapolis, MD, Naval Institute Press,‎ 1953 (ISBN 0-87021-726-7)
  • (en) Jürgen Rohwer, Chronology of the War at Sea, 1939–1945: The Naval History of World War Two, Annapolis, MD, US Naval Institute Press,‎ 2005 (ISBN 1-59114-119-2)
  • (en) Jürgen Rohwer et Gerhard Hümmelchen, Chronology Of The War At Sea 1939–1945, Annapolis, MD, Naval Institute Press,‎ 1992 (ISBN 1-55750-105-X)